SOURCE: Deloitte

Deloitte

08 juin 2017 06h00 HE

Un nouveau rapport de Deloitte révèle que la présentation de l'information par les sociétés doit évoluer afin de demeurer pertinente

Étude du rôle de la profession comptable et des auditeurs comme agents de changement pour offrir plus de valeur aux investisseurs

MONTRÉAL, QC--(Marketwired - 8 juin 2017) - Le cadre actuel de présentation de l'information par les sociétés, établi il y a des dizaines d'années, n'est plus le seul outil approprié permettant aux investisseurs de mesurer le rendement des entreprises. Aujourd'hui, le marché exige de l'information plus pertinente et plus indicative du rendement des sociétés, ce qui a mené à l'augmentation de nouvelles mesures ne répondant pas aux règles codifiées des principes comptables généralement reconnus (PCGR). Dans Rehausser la barre, le dernier rapport de la série Quand plus veut dire moins : explorer la nouvelle tendance en matière de présentation de l'information par les sociétés, Deloitte affirme que les normes de présentation de l'information par les sociétés doivent évoluer, et que la profession comptable et les auditeurs jouent un rôle essentiel pour favoriser ce changement nécessaire.

" On ne cesse de nous dire que le modèle actuel de présentation de l'information, y compris les obligations d'information qu'il impose, n'est plus pertinent, déclare Al Donald, associé, Audit et Certification chez Deloitte au Canada. Pour pouvoir présenter efficacement l'évolution de leur organisation, les entreprises ont besoin de paramètres dépassant le cadre des PCGR, surtout si l'on considère que de moins en moins de parties prenantes se fient à ces rapports et mesures comme principale source de renseignements sur les investissements. "

Les parties prenantes et les analystes veulent maintenant de l'information qui révèle le rendement actuel et futur plus clairement que ne le prescrivent les PCGR et, en réponse à cette demande, les sociétés créent de nouveaux paramètres. Cette information supplémentaire, qui n'est pas préparée conformément aux normes codifiées, peut avoir de grandes répercussions sur le marché, et souvent sur l'image de marque et la réputation d'une entreprise.

" Aujourd'hui, il est important de fournir une assurance sur les informations que les investisseurs jugent utiles, et non sur celles qui importent selon la tradition - c'est là que la profession d'audit doit entrer en jeu, explique Nathalie Tessier, associée directrice canadienne, Audit et Certification chez Deloitte. Les auditeurs doivent continuer à respecter les limites de leurs normes professionnelles, tout en assumant un rôle accru afin d'offrir une plus grande valeur aux entreprises et aux parties prenantes. "

Le rapport présente les principales façons dont les comptables et les auditeurs peuvent agir comme des agents du changement en soutenant un cadre amélioré de présentation de l'information :

  • Collaborer plus étroitement avec les préparateurs, les secteurs et les organismes de réglementation pour déterminer les indicateurs de création de valeur critiques, définir les critères des mesures, normaliser ces mesures, et finalement fournir une assurance à leur égard;
  • Collaborer avec les organisations relativement à leurs processus et procédures de contrôle afin d'assurer la production d'informations fiables de grande valeur pour

les parties prenantes, de sorte que les informations communiquées au public investisseur procurent un plus haut niveau d'assurance;

  • S'associer aux organismes de réglementation pour établir un cadre qui saura mieux répondre aux besoins des parties prenantes et des investisseurs du 21e siècle;
  • Promouvoir l'adoption d'une vision à long terme qui pourrait se refléter dans un modèle de présentation de l'information des sociétés prévoyant davantage de mesures prospectives, la publication plus fréquente de données importantes et des analyses et des informations plus exhaustives publiées moins fréquemment.

" Les comptables et les auditeurs ont un rôle crucial à jouer dans l'évolution du cadre de présentation de l'information actuel, mais pour que cette évolution soit significative, la participation active des organismes de réglementation est nécessaire, poursuit M. Donald. Tout nouveau cadre de référence pour la présentation de l'information par les sociétés doit être souple et adaptable. À l'ère où les nouvelles tendances et technologies peuvent avoir d'importantes répercussions sur les organisations, la façon dont nous mesurons la réussite des entreprises continuera d'évoluer. "

Rehausser la barre est la quatrième partie d'une série d'articles explorant les façons de moderniser la présentation de l'information par les sociétés. Les conclusions de cette série ont été formulées à la suite d'entretiens et de discussions, échelonnés sur plusieurs années, entre Deloitte et des administrateurs de sociétés ouvertes canadiennes et d'autres intervenants des marchés financiers de partout au Canada, qui nous ont soumis leurs perspectives et leurs idées sur la situation actuelle de la présentation de l'information par les sociétés.

À propos de Deloitte
Deloitte, l'un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited.

Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Renseignements

  • Pour en savoir plus, communiquez avec :

    Marilyne Plouffe

    Spécialiste, Relations publiques
    Deloitte
    514-393-5471
    mplouffe@deloitte.ca