L'Association pulmonaire du Canada

L'Association pulmonaire du Canada

24 févr. 2014 12h49 HE

Un nouveau réseau canadien sur la santé respiratoire est lancé

Des partenaires investissent 7,6 millions $ dans la promotion de la recherche de pointe et dans la collaboration entre des experts chevronnés du domaine de l'asthme et de la MPOC au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 24 fév. 2014) - L'Association pulmonaire du Canada (APC) annonce le lancement d'un nouveau réseau national sur la santé respiratoire qui promouvra des recherches de calibre mondial sur des maladies respiratoires à long terme comme l'asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Le Réseau canadien de recherche respiratoire recevra un financement total de 7,6 millions $ par l'entremise d'un partenariat entre l'Association pulmonaire du Canada, l'Association pulmonaire de la Colombie-Britannique, des commanditaires de l'industrie et les Instituts de recherche en santé du Canada.

« Un réseau réunissant divers experts donne de meilleures chances de transposer des recherches novatrices en des soins optimaux pour les personnes affectées par l'asthme et la MPOC- les deux maladies pulmonaires chroniques les plus répandues au Canada », affirme Debra Lynkowski, présidente-directrice générale de l'Association pulmonaire du Canada.

« Les maladies pulmonaires chroniques sont un énorme fardeau pour les Canadien(nes), et nécessitent d'importantes ressources en soins de santé », signale le Dr Shawn Aaron, directeur du Réseau canadien de recherche respiratoire et chercheur principal à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa.

L'Association pulmonaire du Canada investira 1,08 million $ sur cinq ans dans le nouveau Réseau canadien de recherche respiratoire. L'Association pulmonaire de la Colombie-Britannique y versera 200 000 $ pendant la même période.

Le réseau investira une importante somme dans un programme de formation complet qui encouragera la recherche interdisciplinaire et appuiera les nouveaux chercheurs.

« En définitive, ces efforts rehausseront considérablement la prévention, la prise en charge et les soins pour la maladie pulmonaire chronique, en plus de stimuler l'innovation en santé publique et dans les services de santé afin d'améliorer la santé pulmonaire des Canadien(nes), affirme Dean Karakasis, président du conseil d'administration de l'APC. Ils aideront également à réduire le fardeau économique de la maladie pulmonaire. »

Le réseau est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), en partenariat avec l'Association pulmonaire du Canada, l'Association pulmonaire de la Colombie-Britannique, GlaxoSmithKline Inc., AstraZeneca, Novartis Pharmaceuticals Canada Inc. et Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.

Faits en bref :

  • Au Canada, environ 2,4 millions de Canadien(nes) de plus de 12 ans (8 %) ont reçu un diagnostic médical d'asthme.(1)
  • La MPOC est à présent la quatrième principale cause de décès au Canada; les taux de mortalité qui s'y associent sont en hausse depuis trente ans, en particulier chez les femmes.(2)
  • Au Canada, plus de 750 000 Canadien(nes) ont reçu un diagnostic médical de MPOC; il est estimé que 750 000 autres personnes en sont atteintes mais n'ont pas été diagnostiquées.(3)
  • Les maladies pulmonaires chroniques, en particulier l'asthme, le cancer du poumon et la MPOC, coûtent 12 milliards $ à l'économie canadienne-soit 3,4 milliards $ en coûts directs pour des soins de santé et 8,6 milliards $ en coûts indirects.(4)

Au sujet de l'Association pulmonaire du Canada

Fondée en 1900, l'Association pulmonaire est l'un des organismes de bienfaisance les mieux respectés et des plus anciens, au Canada, et un chef de file national en matière d'information scientifique, de recherche, d'éducation, de soutien et de plaidoyer sur les enjeux liés à la santé pulmonaire. Pour plus d'information, visitez www.poumon.ca ou appelez-nous sans frais au 1-888-566-5864.

Références :

(1) Statistique Canada, « Asthme, selon le groupe d'âge et le sexe », 2012

http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/health49a-fra.htm

(2) La vie et le souffle : Les maladies respiratoires au Canada, Centre de prévention et de contrôle des maladies chroniques, Agence de la santé publique du Canada, 2007.

(3) Buist, A Sonia, et coll. (2007).« International variation in the prevalence of COPD (The BOLD Study): a population-based prevalence study ». The Lancet 370; 741-750.

(4) Le Conference Board du Canada, Analyse des risques liés aux coûts des maladies pulmonaires chroniques au Canada, mars 2012

http://www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?DID=4663

Renseignements

  • Les représentants de médias nationaux
    peuvent communiquer avec :
    Connie Coté
    L'Association pulmonaire du Canada
    (613) 569-6411, poste 257
    ccote@lung.ca