BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

08 févr. 2011 06h00 HE

Un nouveau sondage de BMO montre que les Canadiens "mariés avec enfants" sont particulièrement susceptibles de choisir une période d'amortissement hypothécaire plus courte

- Les ménages avec enfants sont plus susceptibles que les ménages sans enfants d'envisager une période d'amortissement plus courte (70 % versus 48 %).

- De nouvelles données révèlent aussi des différences entre les hommes et les femmes dans le choix d'une période d'amortissement plus courte.

- La Direction des études économiques de BMO prévoit que le taux de la Banque du Canada augmentera à l'été.

- BMO offre actuellement un produit à l'avant-garde du secteur financier, soit un prêt hypothécaire à taux réduit fixe de 3,69 % sur cinq ans, avec une période d'amortissement maximum de 25 ans.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 fév. 2011) - BMO Banque de Montréal a rendu publics les résultats d'un sondage démontrant que les ménages avec enfants sont plus susceptibles que les ménages sans enfants d'envisager une période d'amortissement hypothécaire plus courte (70 % versus 48 %). Les résultats ont été rendus publics tout juste après une décision récente du gouvernement fédéral de ramener de 35 à 30 ans la période d'amortissement maximale pour les nouvelles hypothèques assurées bénéficiant de la garantie du gouvernement, à compter du 18 mars 2011. 

« Ces résultats indiquent clairement que les Canadiens sont ouverts à l'idée d'une période d'amortissement plus courte qui, en plus de vous aider à rembourser plus vite votre prêt hypothécaire, vous permet aussi d'économiser de l'argent à long terme », a déclaré Katie Archdekin, chef, Produits hypothécaires, BMO Banque de Montréal. « Par exemple, sur un prêt hypothécaire de 250 000 $ à un taux d'intérêt de 6 %, le fait de passer d'une période d'amortissement de 30 ans à 25 ans peut vous permettre d'économiser plus de 55 000 $ en intérêts, somme que vous pouvez utiliser directement pour votre retraite. »

Le sondage de BMO, réalisé par Léger Marketing, a aussi révélé ce qui suit :

  • Plus de la moitié des Canadiens envisageraient une période d'amortissement hypothécaire plus courte, les personnes de 35 à 44 ans étant les plus susceptibles de le faire (77 %).
  • Les hommes sont plus susceptibles que les femmes d'envisager une période d'amortissement plus courte (62 % versus 50 %).

Selon la Direction des études économiques de BMO, la Banque du Canada commencera vraisemblablement à augmenter ses taux à un jour au cours de l'été, pour les faire passer de 1 % à 2 % d'ici la fin de l'année. BMO suggère aux Canadiens de soumettre à l'avance leur prêt hypothécaire à une simulation de crise pour s'assurer qu'ils peuvent faire face à toute augmentation éventuelle des taux d'intérêt.

BMO offre aux Canadiens les conseils suivants pour les aider à se libérer plus rapidement de leur hypothèque :

Envisagez une période d'amortissement plus courte :

  • Moins le prêt hypothécaire dure longtemps, moins vous payez d'intérêts.
  • Libérez-vous plus rapidement de votre hypothèque et commencez à épargner davantage pour la retraite.

Assurez-vous d'avoir les moyens de respecter votre engagement :

  • Faites une simulation de crise sur votre budget en utilisant un versement hypothécaire fondé sur un taux plus élevé.
  • Le total des frais de logement (paiements hypothécaires, impôts fonciers, frais de chauffage, etc.) ne devrait pas représenter plus du tiers des revenus du ménage.

Effectuez une mise de fonds plus importante :

  • Si vous pouvez faire une mise de fonds plus importante, c'est là un excellent moyen de vous aider à payer moins d'intérêt sur la durée de votre prêt hypothécaire.
  • Avec une mise de fonds d'au moins 20 %, vous évitez d'avoir à payer des primes d'assurance contre le défaut de paiement.

Effectuez des paiements anticipés lorsque vous le pouvez :

  • Payez chaque semaine ou toutes les deux semaines plutôt que chaque mois.
  • Augmentez votre versement hypothécaire (capital et intérêt).

Réfléchissez bien au choix entre taux fixe et taux variable :

  • Tandis que les prêts hypothécaires à taux variable ont constitué une stratégie gagnante à long terme, ceux à taux fixe (actuellement à des niveaux plus bas que jamais) apportent la tranquillité d'esprit en vous protégeant contre les augmentations de taux. 

Renseignements