Photographie Marc Bailey inc .

20 avr. 2007 19h52 HE

Un nouvel art hybride entre la photographie et la peinture séduit les photographes professionnels du Canada

WINNIPEG, MANITOBA--(CCNMatthews - 20 avril 2007) - Au terme de son congrès annuel tenu à Winnipeg, Manitoba du 12 au 18 avril 2007, l'association des Photographes Professionnels du Canada (PPOC) a couronné "Photographe de l'année au Canada", dans la catégorie Portrait, Marc Bailey, un photographe québécois de Sherbrooke qui n'a pas hésité à présenter des oeuvres hors de l'ordinaire au jury national.

Etonnamment, deux des quatre oeuvres qui ont valu le prestigieux titre à Marc Bailey n'étaient pas des photographies, mais plutôt des peintures. En réalité, il ne s'agit ni de photographie, ni de peinture, mais d'un art mixte qui allie le réalisme photographique et la gestuelle propre à la peinture grâce aux nouvelles avenues ouvertes par les technologies numériques. Cette nouvelle forme d'art, à mi-chemin entre le réalisme photographique et la peinture classique, a particulièrement impressionnée le jury composé de 12 juges.

Ce mariage réussi des formes d'imagerie traditionnelle et numérique a permis à l'artiste de décrocher les plus grands honneurs au pays. Par la peinture, il a su créer une dimension et une profondeur inatteignable en photographie traditionnelle.

Depuis 3 ans, il est appuyé dans ses recherches par sa fille Jessica, diplômée en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal (UQUAM).

Les peintures sont imprimées avec des encres d'archives pigmentées giclées sur une toile d'artiste. Ensuite, l'image est rehaussée avec des peintures acryliques appliquées directement sur la toile pour produire un cachet unique.

"J'ai pris un gros risque, dit-il, et le côté innovateur et créatif a été apprécié. Il a fallu s'adapter face à la technologie. Notre audace et notre courage nous ont récompensé. Les tableaux Renaissance sont notre fierté."

Renseignements