Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

17 mai 2010 10h30 HE

Un nouvel investissement du gouvernement du Canada attire des chercheurs de premier plan dans les universités canadiennes

L'attribution d'une chaire d'excellence en recherche du Canada à l'Université d'Ottawa est soulignée dans le cadre d'une cérémonie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 mai 2010) - Le député d'Ottawa-Orléans, Royal Galipeau, a souhaité la bienvenue aujourd'hui, à l'Université d'Ottawa, à M. Robert W. Boyd, un des 19 chercheurs les plus renommés du monde qui ont choisi de poursuivre leurs travaux de recherche de pointe dans une université canadienne. Cette cérémonie a suivi l'annonce des noms des titulaires des chaires d'excellence en recherche du Canada plus tôt aujourd'hui par le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, à l'Université de Toronto.

« Le programme des Chaires d'excellence en recherche du Canada est un volet important de la Stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement du Canada, a déclaré le député d'Ottawa-Orléans, Royal Galipeau. En aidant nos universités à attirer et à retenir au pays les personnes les plus talentueuses et les plus brillantes au monde, ce programme favorise la création et l'application de connaissances de pointe dans l'Est ontarien. Il contribue aussi à l'établissement d'une main-d'œuvre de calibre mondial, ce qui raffermit la position du Canada en tant que véritable destination de choix pour les meilleurs étudiants et chercheurs au monde. »

Pour chaque chaire qu'elles accueilleront, les universités recevront la somme maximale de 10 millions de dollars sur sept ans afin d'aider les titulaires de chaire et leurs équipes de recherche à mener d'ambitieux programmes de recherche. Vous pouvez consulter la liste complète des titulaires de chaire, ainsi que la liste des 13 universités où ils travailleront, sur le site Web des CERC (www.cerc.gc.ca/cpch-pctc-fra.shtml).

M. Robert W. Boyd, qui est le titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada en optique non linéaire quantique, fera appel à une technologie de pointe pour fabriquer des cristaux photoniques pouvant servir à diverses applications liées à l'optique photonique et à l'optique non linéaire. Par exemple, ces cristaux peuvent être utilisés pour ralentir, de façon contrôlée, la vitesse de la lumière. Cela pourrait donner lieu à d'importantes applications, notamment dans le domaine des télécommunications optiques. De nouvelles méthodes pourraient aussi être mises au point pour permettre aux radars optiques de repérer des objets éloignés. On pourrait également fabriquer des spectromètres de mesure environnementale d'une précision sans précédent.

« Je suis heureux de venir travailler à l'Université d'Ottawa, et je m'engage à contribuer à la création d'un environnement intellectuel multidisciplinaire attrayant pour les étudiants et la faculté, a déclaré M. Boyd. Notre programme de recherche nous permettra de créer des liens solides autant avec la communauté scientifique locale qu'avec nos collègues internationaux. Nos travaux de recherche devraient mener à de nouveaux débouchés dans le domaine de la photonique, qui auront des retombées positives pour la société en général, et pour nos partenaires du milieu universitaire, du gouvernement et du secteur privé. »

« L'arrivée de ces chercheurs de renommée mondiale entraînera de multiples avantages pour le Canada, a indiqué Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du Comité directeur interorganismes. Le travail de collaboration entre des titulaires de chaire de ce calibre et d'autres chercheurs, étudiants et boursiers de recherches postdoctorales du Canada créera de nombreuses possibilités. »

Le programme des CERC a été annoncé lors du budget de 2008, dans le cadre de la stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement, afin d'établir un savoir-faire dans des domaines stratégiques. La recherche menée par les titulaires de chaire sera axée sur les sciences et technologies de l'environnement, les ressources naturelles et l'énergie, les sciences et technologies de la santé et les sciences de la vie connexes, ainsi que sur les technologies de l'information et des communications.

« L'Université d'Ottawa offre un excellent environnement intellectuel et technologique, où foisonnent les idées et le talent. Il s'agit du milieu idéal où le programme de recherche de pointe de M. Boyd pourra être développé, a déclaré Allan Rock, recteur de l'Université d'Ottawa. Son leadership renforce notre concentration unique de scientifiques qui transforment ces technologies en applications pratiques qui profiteront à tous les Canadiens. »

Le programme des CERC est administré conjointement par trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada : le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada. 

Pour en savoir plus, visitez le site Web du programme des Chaires d'excellence en recherche du Canada (www.cerc.gc.ca).

Renseignements

  • Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502
    ou
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    Trevor Lynn
    Gestionnaire, Communications
    613-992-7302
    Cell. : 613-302-9879
    trevor.lynn@chairs-chaires.gc.ca
    ou
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    Taylor Paxton
    Relations avec les médias
    613-944-1758
    Cell. : 613-286-0012
    taylor.paxton@chairs-chaires.gc.ca