Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

17 mai 2010 10h37 HE

Un nouvel investissement du gouvernement du Canada attire des chercheurs de premier plan dans les universités canadiennes

L'attribution d'une chaire d'excellence en recherche du Canada à l'Université de l'Ile-du-Prince-Edouard est soulignée dans cadre d'une cérémonie

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 17 mai 2010) - La ministre des Pêches et des Océans, l'honorable Gail Shea, a accueilli aujourd'hui à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, M. Ian A. Gardner, qui est l'un des 19 chercheurs de renommée mondiale qui ont choisi de poursuivre leurs travaux de recherche de pointe dans des universités canadiennes. Cette cérémonie a suivi l'annonce des titulaires des Chaires d'excellence en recherche du Canada (CERC) plus tôt aujourd'hui par le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, à l'Université de Toronto.

« Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance d'appuyer la recherche de calibre mondial, a déclaré la ministre Shea. Le programme des Chaires d'excellence en recherche du Canada confirme la position du Canada en tant que centre d'excellence mondial dans les secteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur. La recherche de pointe qui sera menée par ces chefs de file d'envergure mondiale stimulera l'innovation à l'Île-du-Prince-Édouard et favorisera la compétitivité et la prospérité du Canada. »

Pour chaque chaire qu'elles accueilleront, les universités recevront la somme maximale de 10 millions de dollars sur sept ans afin d'aider les titulaires de chaire et leur équipe de recherche à mener d'ambitieux programmes de recherche. Vous pouvez consulter la liste complète des titulaires de chaire, ainsi que la liste des 13 universités où ils travailleront, sur le site Web des CERC (www.cerc.gc.ca/cpch-pctc-fra.shtml).

M. Ian A. Gardner, à titre de titulaire de la Chaire d'excellence du Canada sur l'épidémiologie aquatique, examinera la dynamique des maladies entre les populations de poissons d'élevage et de poissons sauvages. Il élaborera également des stratégies d'analyse et des programmes de surveillance rentables pour le contrôle et la prévention des maladies. Les travaux de M. Gardner aideront les responsables de la réglementation de l'aquaculture au Canada à prendre des décisions appuyées sur des bases scientifiques afin de maintenir une production alimentaire saine dans notre environnement marin. Ils généreront aussi les connaissances nécessaires pour améliorer la nutrition des populations humaines du monde entier.

« Le Collège vétérinaire de l'Atlantique est un leader mondial bien connu en matière d'épidémiologie vétérinaire et de santé des populations aquatiques, a déclaré M. Gardner. Je me réjouis donc à l'idée de faire équipe avec eux. Ces travaux repousseront les frontières de la science et auront une véritable incidence dans la vie des gens. Nos travaux portent certes sur la santé de nos océans, mais il s'agit aussi, ultimement, de ce qui se retrouve dans nos assiettes. »

« L'arrivée de ces chercheurs de renommée mondiale entraînera de multiples avantages pour le Canada, a indiqué Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du Comité directeur interorganismes. Le travail de collaboration entre des titulaires de chaire de ce calibre et d'autres chercheurs, étudiants et boursiers de recherches postdoctorales du Canada créera de nombreuses possibilités. »

Le programme des CERC a été annoncé lors du budget de 2008, dans le cadre de la stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement, afin d'établir un savoir-faire dans des domaines stratégiques. La recherche menée par les titulaires de chaire sera axée sur les sciences et technologies de l'environnement, les ressources naturelles et l'énergie, les sciences et technologies de la santé et les sciences de la vie connexes, ainsi que sur les technologies de l'information et des communications.

« La Chaire d'excellence en recherche du Canada sur l'épidémiologie aquatique met à profit l'expertise indéniable du Collège vétérinaire de l'Atlantique et de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard dans le domaine de la santé des populations aquatiques et de l'environnement marin, a dit le recteur de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan. Forte de son équipe et de son réseau de recherche, cette chaire répond au besoin mondial croissant en matière de protéines, notamment celles qui proviennent de poissons vivant dans des écosystèmes aquatiques en santé. À ce titre, elle peut changer le cours des choses. »

Le programme des CERC est administré conjointement par trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada : le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Pour en savoir davantage, visitez le site Web du programme des CERC (www.cerc.gc.ca)

Renseignements

  • Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502
    ou
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    Trevor Lynn
    Gestionnaire, Communications
    613-992-7302
    Tél. cell. : 613-302-9879
    trevor.lynn@chairs-chaires.gc.ca
    ou
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    Taylor Paxton
    Relations avec les médias
    613-944-1758
    Tél. cell. : 613-286-0012
    taylor.paxton@chairs-chaires.gc.ca