Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

17 mai 2010 11h00 HE

Un nouvel investissement du gouvernement du Canada attire des chercheurs de premier plan dans les universités canadiennes

L'attribution d'une chaire d'excellence en recherche du Canada à l'Université de Sherbrooke est soulignée dans le cadre d'une cérémonie

SHERBROOKE, QUÉBEC--(Marketwire - 17 mai 2010) - Le député de Lévis–Bellechasse, Steven Blaney, a souhaité aujourd'hui la bienvenue, à l'Université de Sherbrooke, à M. Bertrand Reulet, qui est l'un des 19 chercheurs de renommée mondiale ayant choisi de poursuivre leurs travaux de pointe dans une université canadienne. Cette cérémonie a suivi l'annonce des noms des titulaires des chaires d'excellence en recherche du Canada (CERC) plus tôt aujourd'hui par le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, à l'Université de Toronto.

« Le gouvernement du Canada est conscient de l'importance du soutien qu'il peut offrir aux activités de recherche d'envergure mondiale, a déclaré le député Blaney. Le programme des CERC aide le pays à se positionner en tant que carrefour mondial d'excellence en matière de recherche et d'enseignement supérieur. Les travaux de pointe menés par ces chefs de file favoriseront l'innovation au Québec et contribueront à la compétitivité et à la prospérité du Canada. »

Pour chaque chaire qu'elles accueilleront, les universités recevront la somme maximale de 10 millions de dollars sur sept ans afin d'aider les titulaires de chaire et leurs équipes de recherche à mener d'ambitieux programmes de recherche. Vous pouvez consulter la liste complète des titulaires de chaire, ainsi que la liste des 13 universités où ils travailleront, à l'adresse suivante site Web des CERC (www.cerc.gc.ca/cpch-pctc-fra.shtml).

M. Reulet, titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur le traitement de signaux quantiques, se penchera sur le plus grand défi actuel de l'informatique quantique : comprendre le bruit électronique. En s'inspirant de ses importantes réalisations de recherche sur le sujet, M. Reulet étudiera les mécanismes qui sont à l'origine du bruit électronique qui entraîne une distorsion des signaux des appareils de microélectronique. Ses travaux entraîneront des progrès importants dans le domaine des technologies de l'information — et particulièrement dans les composantes de microélectronique qui se retrouvent dans la plupart des ordinateurs, des systèmes de navigation, des systèmes de communication et des systèmes radar en usage aujourd'hui.

M. Reulet, qui ne pouvait se joindre à nous en personne, a fait la déclaration suivante : « L'envergure de cette chaire me donnera les moyens d'entreprendre des expériences ambitieuses et de mettre en œuvre les idées que j'ai développées au fil de ma carrière. Je suis convaincu que la synergie entre les chercheurs du Département de physique aura une portée fructueuse. »

« L'arrivée de ces chercheurs de renommée mondiale entraînera de multiples avantages pour le Canada, a indiqué Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du Comité directeur interorganismes. Le travail de collaboration entre des titulaires de chaire de ce calibre et d'autres chercheurs, étudiants et boursiers de recherches postdoctorales du Canada créera de nombreuses possibilités. »

Le programme des CERC a été annoncé lors du budget de 2008, dans le cadre de la stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement, afin d'établir un savoir-faire dans des domaines stratégiques. La recherche menée par les titulaires de chaire sera axée sur les sciences et technologies de l'environnement, les ressources naturelles et l'énergie, les sciences et technologies de la santé et les sciences de la vie connexes, ainsi que sur les technologies de l'information et des communications.

« La visibilité remarquable qu'apportera la chaire d'excellence permettra à l'Université de Sherbrooke d'attirer les meilleurs étudiants dans ce domaine, ce qui favorisera par le fait même l'attraction et la rétention des meilleurs chercheurs, a souligné Luce Samoisette, rectrice de l'Université de Sherbrooke. Cette chaire nous offre également l'occasion d'ajouter une expertise complémentaire de très haut niveau aux activités de recherche actuellement en cours à Sherbrooke, au Québec et au Canada. »

Le programme des CERC est administré conjointement par trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada : le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Pour en savoir davantage, visitez le site Web du programme des CERC (www.cerc.gc.ca).

Renseignements

  • Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502
    ou
    Chaires d'excellence en recherche du Canada
    Trevor Lynn
    Gestionnaire, Communications
    613-992-7302
    Cell: 613-302-9879
    trevor.lynn@chairs-chaires.gc.ca
    ou
    Chaires d'excellence en recherche du Canada
    Taylor Paxton
    Relations avec les médias
    613-944-1758
    Cell: 613-286-0012
    trevor.lynn@chairs-chaires.gc.ca