Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

17 mai 2010 11h48 HE

Un nouvel investissement du gouvernement du Canada attire des chercheurs de premier plan dans les universités canadiennes

L'attribution d'une chaire d'excellence en recherche du Canada à l'Université de la Saskatchewan est soulignée dans le cadre d'une cérémonie

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 17 mai 2010) - Le député de Saskatoon–Humboldt, Brad Trost, a souhaité aujourd'hui la bienvenue à l'Université de la Saskatchewan à M. Howard Wheater, qui est l'un des 19 chercheurs de renommée mondiale ayant choisi de poursuivre leurs travaux de recherche de pointe dans une université canadienne. Cette cérémonie a suivi l'annonce des noms des titulaires des chaires d'excellence en recherche du Canada (CERC) plus tôt aujourd'hui par le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, à l'Université de Toronto.

« Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance de soutenir la recherche de classe mondiale, a déclaré le député Trost. Le programme des CERC contribue à assurer la place du Canada comme centre d'excellence mondial en recherche et en enseignement supérieur. La recherche de pointe menée par ce chef de file mondial simulera l'innovation en Saskatchewan et contribuera de façon positive à la compétitivité et à la prospérité du Canada. »

Pour chaque chaire qu'elles accueilleront, les universités recevront la somme maximale de 10 millions de dollars sur sept ans afin d'aider les titulaires de chaire et leur équipe de recherche à mener d'ambitieux programmes de recherche. Vous pouvez consulter la liste complète des titulaires de chaire, ainsi que la liste des 13 universités où ils travailleront, sur le site Web des CERC (www.cerc.gc.ca/cpch-pctc-fra.shtml).

M. Wheater, qui est titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la sécurité de l'eau, combinera écologie, toxicologie et hydrologie pour créer un tout nouveau domaine de recherche appelé écotoxicohydrologie. Ses travaux permettront de répondre à des impératifs industriels et sociaux tels que la gestion de la sécheresse, l'utilisation et la pollution de l'eau en milieu agricole, ainsi que la gestion des déchets miniers. M. Wheater mettra sur pied un institut mondial unique en son genre qui sera consacré à la sécurité de l'eau. Ce nouvel institut fera du Canada un chef de file mondial en matière de conception de solutions visant à régler des problèmes cruciaux concernant la sécurité de l'eau sur les scènes nationale et internationale.

« En combinant écologie, toxicologie et hydrologie, nous créerons de nouveaux outils scientifiques et d'évaluation du risque nécessaires à la compréhension et à la gestion des interactions complexes entre l'eau, l'utilisation des terres et le changement climatique, a expliqué M. Wheater. Grâce à ce nouvel institut mondial de recherche hydrologique, nous serons en mesure d'assurer la formation de la prochaine génération de scientifiques en hydrologie de façon à ce que les réserves d'eau du monde puissent être mieux préservées. »

« L'arrivée de ces chercheurs de renommée mondiale entraînera de multiples avantages pour le Canada, a indiqué Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du Comité directeur interorganismes. Le travail de collaboration entre des titulaires de chaire de ce calibre et d'autres chercheurs, étudiants et boursiers de recherches postdoctorales du Canada créera de nombreuses possibilités. »

Le programme des CERC a été annoncé lors du budget de 2008, dans le cadre de la stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement, afin d'établir un savoir-faire dans des domaines stratégiques. La recherche menée par les titulaires de chaire sera axée sur les sciences et technologies de l'environnement, les ressources naturelles et l'énergie, les sciences et technologies de la santé et les sciences de la vie connexes, ainsi que sur les technologies de l'information et des communications.

« Grâce à ce partenariat de financement important entre les gouvernements fédéral et provincial, nous mettrons sur pied, sous le leadership de M. Wheater, un institut de recherche et de formation de classe mondiale consacré à la sécurité de l'eau en vue d'étudier à la fois la qualité de l'eau et les questions relatives à sa disponibilité, ce qui pourrait modifier la façon dont cette ressource est utilisée et gérée dans le monde », a déclaré le recteur de l'Université de la Saskatchewan, M. Peter MacKinnon.

Le programme des CERC est administré conjointement par trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada : le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Pour en savoir davantage, visitez le site Web du programme des CERC (www.cerc.gc.ca)

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    ou
    Trevor Lynn
    Gestionnaire, Communications
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    613-992-7302
    Tél. cell. : 613-302-9879
    trevor.lynn@chairs-chaires.gc.ca
    ou
    Taylor Paxton
    Relations avec les médias
    Chaire d'excellence en recherche du Canada
    613-944-1758
    Tél. cell. : 613-286-0012
    taylor.paxton@chairs-chaires.gc.ca