Fédération canadienne des sciences de la Terre/Canadian Federation of Earth Sciences

Fédération canadienne des sciences de la Terre/Canadian Federation of Earth Sciences

11 sept. 2007 12h48 HE

Un organisme renouvelé parlera au nom des 15 000 spécialistes des sciences de la Terre de l'ensemble du Canada

Le Conseil Géoscientifique Canadien/Canadian Geoscience Council procède à un renouvellement organisationnel et change son nom en faveur de la Fédération canadienne des sciences de la Terre/Canadian Federation of Earth Sciences

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 11 sept. 2007) - Le Conseil des membres de la Fédération canadienne des sciences de la Terre/Canadian Federation of Earth Sciences ( FCST/CFES) a le plaisir d'annoncer que l'ancien Conseil Géoscientifique Canadien/Canadian Geoscience Council a reçu l'appui vigoureux d'essentiellement tous les grands organismes représentant les spécialistes des sciences de la Terre de l'ensemble du Canada, lors d'une récente réunion à Vancouver (Colombie-Britannique), afin de poursuivre sa mission reformulée :

- Sensibiliser un plus large auditoire è l'importance des sciences de la Terre dans la vie quotidienne des Canadiennes et des Canadiens.

- Améliorer la compréhension et l'appréciation du rôle des sciences de la Terre dans l'environnement, la préservation de l'énergie et le développement responsable de l'énergie, des mines et des ressources en eau du Canada.

- Favoriser la capacité des secteurs des sciences de la Terre du Canada à échanger des données, de la connaissance et des idées en évolution.

- Chercher à influencer la politique et l'opinion publique en s'appuyant sur la science comme principal point de contact et de référence pour de l'information, des conseils et des interventions sur les questions d'intérêt pour ses disciplines.

La FCST/CFES offre, sous l'égide d'une même collectivité élargie, une voix unifiée et un point de contact unique concernant les questions d'intérêt pour les spécialistes des sciences de la Terre. Parmi les organismes membres représentés à la réunion de Vancouver, on retrouvait :

L'Association canadienne des géographes (ACG), la Société canadienne de géotechnique (SCG), l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM), le Chapitre national canadien de l'Association internationale des hydrogéologues (CNCAIH), la Canadian Society of Exploration Geophysicists (CSEG), la Canadian Society of Petroleum Geologists (CSPG), l'Association géologique du Canada (AGC), l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPC), la Conseil des directeurs des départements des sciences de la Terre du Canada (CDDSTC) et le Comité national des commissions géologiques (CNCG), ainsi que le Conseil canadien des géoscientifiques professionnels (CCGP), à titre d'observateur.

Ces organismes constituent un échantillonnage varié d'intervenants des sciences de la Terre; ils reconnaissent tous la nécessité d'une approche scientifique vigoureuse et unifiée relativement aux enjeux qui revêtent une importance particulière pour l'ensemble Canadiennes et des Canadiens, lorsque l'expertise et la connaissance des spécialistes de la Terre s'imposent pour assurer la sécurité publique, la protection de l'environnement et le progrès économique. Ces enjeux peuvent englober la sensibilisation au risque naturel et l'intervention en cas d'urgence, les questions règlementaires relatives au développement des ressources, les mesures d'atténuation et d'adaptation face au changement climatique, et la sensibilisation du public aux enjeux des sciences de la Terre grâce à l'éducation. La FCST/CFES préconise la sensibilisation du public à la science qui sous-tend ces enjeux.

Le leadership de la FCST/CFES repose sur une équipe de direction guidée par un conseil d'administration élu par le Conseil des membres. Le Conseil des membres est constitué des présidents (ou l'équivalent) des sociétés et organismes membres, lesquelles représentent environ 15 000 spécialistes des sciences de la Terre canadiens répartis au Canada et travaillant dans l'industrie (y compris les mines et le pétrole), l'hydrogéologie, la géoscience environnementale, la géotechnique, le gouvernement et le monde universitaire.

L'actuel président de la FCST/CFES, Ian Young, travaille dans l'industrie pétrolière et gazière pour le compte d'EnCana Oil and Gas Partnership à titre de vice-président de l'exploration classique et des entreprises en participation; son mandat prend fin en novembre 2008. Le président désigné qui lui succédera est Bill Mercer, titulaire d'une brillante carrière dans l'industrie minière, récemment à titre de directeur de la géologie et de la géochimie auprès de Falconbridge Inc. Un des objectifs énoncés de la FCST/CFES stipulent que les présidents successifs représentent les différents secteurs du milieu des sciences de la Terre. Font aussi partie du bureau de direction Harvey Thorleifson, président sortant; James Burns, directeur des finances; Elisabeth Kosters, administratrice déléguée; et Catherine Barrett, agente administrative. Les membres du Conseil d'administration sont Ian Young, Bill Mercer, Harvey Thorleifson, James Burns, Elisabeth Kosters, Bryan Schreiner, Fran Haidl et Jeff Packard.

Renseignements

  • La Fédération canadienne des sciences de la Terre /
    Canadian Federation of Earth Sciences
    Ian Young
    President & Director
    (403) 645-3888
    Email: ian.young@encana.com
    ou
    La Fédération canadienne des sciences de la Terre /
    Canadian Federation of Earth Sciences
    Jeff Packard
    Communications Director
    (403) 233-3302
    Email: jeff.packard@conocophillips.com
    ou
    La Fédération canadienne des sciences de la Terre /
    Canadian Federation of Earth Sciences
    600, 640 - 8e Avenue S.O.
    Calgary, Alberta
    Canada T2P 1G7