Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

16 août 2016 13h00 HE

Un pêcheur commercial de crabe écope d'une amende de 20 000 $ pour pêche dans une zone contaminée et fermée

Danny My Ho a plaidé coupable à des infractions à la Loi sur les pêches

SECHELT, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 16 août 2016) - Le 20 juillet 2016, un résident de Burnaby, Danny My Ho, a plaidé coupable à quatre infractions à la Loi sur les pêches devant la Cour provinciale de Sechelt. Le juge Steven Merrick a condamné M. Ho à payer une amende de 20 000 $ pour avoir pêché le crabe dormeur dans une zone fermée à la pêche commerciale au crabe à cause de la contamination par les dioxines.

Les accusations découlent des activités de pêche de M. Ho dans la baie Howe en août 2015, en tant que capitaine du crabier commercial New Star. Le 9 octobre 2015, un biologiste spécialisé en gestion des ressources du MPO a demandé à ce que les agents des pêches de Conservation et protection enquêtent sur les dossiers de pêche du navire New Star. Une inspection subséquente des données de surveillance électronique et du journal de bord a révélé que M. Ho pêchait des quantités commerciales de crabes entre le 15 et le 26 août jusqu'à un kilomètre à l'intérieur de la zone fermée en raison de la contamination par les dioxines près du ruisseau Roberts et des îles Trail sur la Sunshine Coast.

Faits en bref

  • En Colombie-Britannique, des avis en matière de consommation, des fermetures et des programmes de surveillance des pêches ont été mis en place pour les zones ayant des mollusques, des crustacés et des poissons qui sont contaminés par les dioxines et les furanes, depuis les années 1980.
  • La pêche commerciale et la vente de crabes provenant d'une zone fermée à cause de la dioxine posent des risques graves pour la santé des consommateurs.
  • La pêche commerciale et la vente illégales de crabes provenant des zones fermées et contaminées peuvent aussi avoir une influence négative sur la confiance des consommateurs et nuire à la commercialisation de tous les produits du poisson à l'échelle nationale et internationale.
  • La pêche commerciale du crabe représente plus du quart (environ 27 %) de la valeur en gros des produits de mollusques et de crustacés sauvages et soutient de nombreux emplois dans les secteurs de la pêche et de la transformation. L'estimation préliminaire de la valeur commerciale des débarquements sur l'ensemble de la côte représentait 46,7 millions de dollars en 2014.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à protéger la santé et la productivité à long terme des ressources halieutiques du pays, de même que les habitats dont elles dépendent, au bénéfice des générations futures. Pêches et Océans Canada a pour mandat de protéger et de conserver les ressources de la mer et de poursuivre les contrevenants à la Loi sur les pêches. Le Ministère veille au respect de la Loi sur les pêches et des autres lois et règlements connexes à l'aide de patrouilles terrestres, aériennes et maritimes, et en fait la promotion par des activités d'information et de sensibilisation. Parce qu'il s'emploie à mettre fin aux activités illégales, le Ministère demande au public de l'informer de toutes les activités de cette nature ou de toute autre infraction à la Loi sur les pêches et à ses règlements. Le numéro sans frais réservé au signalement des infractions est le 1-800-465-4336.

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Leri Davies
    Conseillère, Relations stratégiques avec les médias
    Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique
    604-666-8675
    Cell. : 604-612-6837
    www.dfo-mpo.gc.ca