Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

10 sept. 2016 18h00 HE

Un policier de Calgary se mérite le Prix du ministre de la justice pour son travail auprès des jeunes autochtones

Le Prix national du maintien de l'ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes du ministre de la Justice a été remis à Jeremiah Stump du Service de police de Calgary

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwired - 10 sept. 2016) - Ministère de la Justice Canada

Tous les jours, des policiers à la grandeur du pays interviennent auprès de jeunes ayant des démêlés avec la justice. La loi fédérale régissant la justice pour les jeunes, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA), donne aux policiers les outils dont ils ont besoin pour aller au-delà du système judiciaire officiel afin d'intervenir auprès des jeunes contrevenants.

Aujourd'hui, Sean Casey, député de Charlottetown, au nom de l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, et en collaboration avec l'Association canadienne des policiers et l'Association canadienne des chefs de police, décerne le Prix national du maintien de l'ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes du ministre de la Justice à l'agent Jeremiah Stump, du Service de police de Calgary.

Ce prix souligne les méthodes policières novatrices et sert à informer les policiers et la communauté en général des approches créatives utilisées pour répondre à la criminalité chez les jeunes. Il incite les policiers à adopter des méthodes novatrices lorsqu'ils interviennent auprès des jeunes contrevenants et pour prévenir la criminalité chez les jeunes, de même qu'à avoir recours à des processus de justice réparatrice et d'autres initiatives afin de réduire le taux d'incarcération.

L'agent Jeremiah Stump est reconnu pour le rôle de premier plan qu'il a joué dans l'équipe autochtone du programme Youth at Risk Development (YARD) du Service de police de Calgary. Cette équipe, composée d'un policier et d'une travailleuse sociale, intègre des enseignements culturels dans son travail et crée des possibilités pour les jeunes de renouer avec leurs origines culturelles.

Le lauréat recevra son prix pendant une cérémonie qui se tiendra à la fin de la conférence biennale de l'Association canadienne des policiers.

Citations

« Notre gouvernement souligne le travail de ses partenaires de la communauté policière et les méthodes créatives avec lesquelles il collabore avec les jeunes afin de les aider à faire de meilleurs choix et à éviter d'avoir des démêlés avec la justice. L'agent Stump et son équipe ont adopté une approche concertée et globale dans leur travail auprès des jeunes Autochtones, et ils ont fait une grande différence dans leur vie. »

L'honorable Jody Wilson-Raybould

Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Je suis très heureux de souligner personnellement le dévouement de l'agent Stump qui vient en aide à des jeunes Autochtones dans sa collectivité. Je le remercie pour les efforts inlassables qu'il fait dans son travail auprès des jeunes qui présentent un risque élevé de faire partie d'un gang et de participer à des activités criminelles, et pour son engagement à améliorer leur vie et à faire de leur collectivité un endroit plus sécuritaire. »

Sean Casey

Député, Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) et secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice et procureur général du Canada

« L'Association canadienne des policiers est ravie de son partenariat avec le ministère de la Justice du Canada, qui nous permet de souligner une partie de l'étonnant travail que font les membres civils et assermentés des organismes d'application de la loi à la grandeur du pays. Le travail que font l'agent Jeremiah Stump, l'équipe YARD et le Service de police de Calgary n'est qu'un autre excellent exemple de l'importance des services de police publics et professionnels au pays. »

Tom Stamatakis

Président de l'Association canadienne des policiers

« L'Association canadienne des chefs de police félicite l'agent Jeremiah Stump, l'équipe YARD et le Service de police de Calgary pour leur programme Youth at Risk Development (YARD). Ce programme préconise une approche concertée et globale pour permettre l'identification précoce et l'aiguillage vers les bons services des jeunes qui risquent de faire partie d'un gang de rue et de ceux qui ont déjà démontré des signes de participation à un gang. Le programme repose sur un modèle de services intégrés ciblant à la fois les garçons et les filles, et la participation est volontaire. Ce programme véritablement novateur pour les jeunes Autochtones mérite bien le Prix national du maintien de l'ordre dans le domaine de la justice. »

Mario Harel

Président de l'Association canadienne des chefs de police

Produits connexes

Liens pertinents

Suivez les activités du ministère de la Justice du Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Prix national du maintien de l'ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes du ministre de la Justice de 2016

Le Prix national du maintien de l'ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes du ministre de la Justice est présenté en collaboration avec l'Association canadienne des chefs de police (ACCP) et l'Association canadienne des policiers (ACP). Il reconnaît les policiers qui, seuls ou en équipe, mettent au point, pour intervenir auprès des jeunes qui ont des démêlés avec la justice, des méthodes novatrices ou des pratiques prometteuses qui vont au-delà du système judiciaire officiel. Il sert à souligner les méthodes d'intervention novatrices de la police et à informer les policiers et la collectivité en général des moyens créatifs de traiter la criminalité chez les jeunes.

Le prix est décerné chaque année, en août ou septembre. La cérémonie de remise du prix a lieu, à tour de rôle, à la conférence annuelle de l'Association canadienne des chefs de police et la conférence biennale de l'Association canadienne des policiers. Cette année, le prix sera décerné à la conférence biennale de l'ACP, qui se tiendra à Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) du 8 au 10 septembre 2016.

Divers facteurs sont pris en considération pour déterminer l'admissibilité au prix, notamment :

  • l'innovation et la créativité dont font preuve les policiers dans leurs interventions auprès des jeunes ayant des démêlés avec la justice;
  • les pratiques ou les programmes prometteurs qui préviennent la criminalité chez les jeunes et y répondent;
  • l'utilisation de mesures extrajudiciaires (par exemple, les avertissements, les mises en garde ou les renvois); le recours aux groupes consultatifs comme moyen de donner des conseils aux décideurs dans le cadre du processus judiciaire applicable aux jeunes; ou la participation à la réadaptation et la réinsertion sociale des jeunes qui ont été déclarés coupables;
  • l'application de mesures proportionnées à la gravité des infractions perpétrées par les jeunes, en aidant ceux-ci à comprendre les conséquences de leurs actes et le lien entre les infractions et leurs conséquences, en favorisant la participation des parents, des familles et de la collectivité à la réadaptation et la réinsertion sociale des jeunes, ou en augmentant la participation de la collectivité au système de justice pour les jeunes.

Les services de police, les agents de première ligne, les groupes communautaires, les fonctionnaires de la justice et les citoyens peuvent proposer des policiers comme candidats à ce prix.

Le lauréat est choisi par un comité composé de représentants de l'Association canadienne des chefs de police et de l'Association canadienne des policiers, ainsi que de fonctionnaires du ministère de la Justice du Canada.

Le nom du lauréat ou de la lauréate est inscrit sur un trophée qui demeure dans le service de police récipiendaire pendant un an. Une version plus petite du trophée est aussi remise au lauréat qui peut la conserver. Le prix s'accompagne également d'un certificat de reconnaissance. De plus, une somme de 10 000 $ de financement, provenant du Fonds du système de justice pour les jeunes du ministère de la Justice du Canada, est présentée au nom du lauréat ou de la lauréate au service de police ou à l'organisme communautaire récipiendaire afin d'appuyer le programme qui a été mis en candidature.

Renseignements

  • Valérie Gervais
    Cabinet de la ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207