Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

29 sept. 2014 10h00 HE

Un prix de recherche du gouvernement du Canada attire une "étoile" de la chimie verte au pays

Robin Rogers, de l'Université McGill, tentera de mettre au point de nouveaux produits chimiques verts pour répondre aux besoins des milieux de l'agriculture, de l'industrie et de l'énergie

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 sept. 2014) - Grâce à l'annonce d'aujourd'hui concernant l'attribution de la nouvelle Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la chimie et les produits chimiques écologiques, le gouvernement du Canada a prouvé qu'il est engagé à attirer et à maintenir en poste les meilleurs chercheurs du monde.

Au nom de l'honorable Ed Holder, ministre d'État (Sciences et technologie), le sénateur Larry Smith s'est rendu aujourd'hui à l'Université McGill pour présenter Robin Rogers, l'un des chimistes environnementaux les plus connus et les plus respectés du monde. Nommé nouveau titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la chimie et les produits chimiques écologiques, M. Rogers était auparavant titulaire de la Chaire Robert-Ramsay en chimie et directeur du Center for Green Manufacturing à l'University of Alabama.

Depuis son lancement en 2008, le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada a contribué à faire du Canada un chef de file mondial et une destination de choix dans les domaines de la recherche et du développement. Il continue à permettre de recruter et de garder au pays des chercheurs de calibre mondial.

FAITS EN BREF

  • M. Rogers occupe la deuxième chaire établie à l'Université McGill. La première, la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la médecine personnalisée dans le traitement de la douleur, a été attribuée à Luda Diatchenko en septembre 2013.
  • Par l'entremise du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada, l'Université McGill recevra jusqu'à 10 millions de dollars pendant sept ans pour financer l'ambitieux programme proposé par M. Rogers et son équipe. La Fondation canadienne pour l'innovation accordera également 797 963 $ pour financer l'infrastructure de recherche.
  • Les travaux de M. Rogers seront axés sur la conception et la mise au point de nouveaux produits à partir de polymères renouvelables dans le but d'entraîner un type de consommation plus durable. La recherche de M. Rogers vise à offrir des alternatives de haute qualité qui sont moins coûteuses et plus durables et qui sont produites de façon plus écologiquement viable.
  • Cette annonce porte à 21 le nombre de chaires établies dans 15 universités du pays.
  • Le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada est une initiative conjointe du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Il est administré par le Secrétariat du Programme des chaires de recherche du Canada, qui partage les locaux du CRSH.

CITATIONS

« Le gouvernement est déterminé à former, à attirer et à maintenir en poste des chercheurs de calibre mondial grâce à d'énormes investissements dans les domaines de la science, de la technologie et de l'innovation. En tant que titulaire de la nouvelle chaire d'excellence en recherche du Canada de l'Université McGill, Robin Rogers permettra de stimuler l'innovation et de poursuivre la recherche de ressources biorenouvelables. Fort d'une expérience entrepreneuriale, il cherchera à appliquer ses découvertes pour répondre aux besoins des milieux de l'agriculture, de l'industrie et de l'énergie du Canada. »

- Ed Holder, ministre d'État (Sciences et technologie)

« Notre gouvernement s'engage à créer des emplois et des possibilités ainsi qu'à améliorer la qualité de vie des Canadiens en faisant des investissements dans les domaines de la science, de la technologie et de l'innovation. Grâce au Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada, M. Rogers contribuera à former la prochaine génération d'étudiants et de chercheurs canadiens tout en réalisant des innovations "vertes" au profit du secteur privé de Montréal. »

- Larry Smith, sénateur (Saurel)

« Robin Rogers est non seulement un chercheur de renommée mondiale, mais aussi un chef de file et un mentor extraordinaire. Sa présence au Canada constitue un immense avantage pour les étudiants canadiens, car il formera les chimistes environnementaux de demain et les aidera à établir des liens internationaux et à envisager un avenir plus vert et plus durable. »

- Ted Hewitt, vice-président directeur et premier dirigeant, Conseil de recherches en sciences humaines; président du Comité directeur du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada
« M. Rogers est un chef de file connu internationalement dans les domaines des sciences et des technologies de l'environnement - l'un des domaines prioritaires du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada. Avec sa nouvelle équipe de l'Université McGill, il est prêt à contribuer largement à la conception de la prochaine génération de biomatériaux durables. Ses travaux s'avèrent très prometteurs pour les industries pharmaceutique, biotechnologique et chimique du Canada. »

- Janet Walden, chef des opérations, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie

« Attirer un scientifique de talent comme Robin Rogers accroît la réputation du Canada en tant que chef de file mondial en recherche-développement et en innovation. Comme nouveau professeur à l'Université McGill M. Rogers disposera des outils et de l'infrastructure de pointe nécessaires pour faire progresser ses recherches en chimie verte. Ses travaux, qui promettent de changer la donne, se traduiront par de nouveaux procédés chimiques durables dont tireront profit les entreprises canadiennes tout en protégeant notre environnement. »

- Gilles Patry, président-directeur général, Fondation canadienne pour l'innovation

« Nous sommes ravis d'accueillir à Montréal et à notre université le professeur Robin Rogers, un chef de file reconnu à l'échelle internationale. M. Rogers est un pionnier et un exemple à suivre pour la prochaine génération de chercheurs. Il a mis au point des biomatériaux durables qui ne nuisent ni à l'environnement ni à l'économie. L'Université McGill effectue depuis longtemps de la recherche liée à la chimie verte, notamment en créant des solvants moins dangereux pour les réactions et les processus chimiques. M. Rogers sera à la tête de travaux visant à reconcevoir les produits chimiques, les matériaux et les technologies de fabrication afin de prévenir la pollution et d'économiser de l'énergie. »

-Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière, Université McGill

Liens supplémentaires

Pour en savoir plus sur le Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada

Biographie de Robin Rogers

Pleins feux sur Robin Rogers

Renseignements

  • Scott French
    Directeur, Communications et Affaires parlementaires
    Bureau du ministre d'Etat (Sciences et technologie)
    613-943-6177

    Michael Adams
    Conseiller en communications
    Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada
    613-944-1758
    cell. : 613-219-7523

    Michael Bhardwaj
    Spécialiste des relations avec les médias
    Fondation canadienne pour l'innovation
    613-943-5346

    Chris Chipello
    Agent de communications principal
    Université McGill
    514-398-4201