SOURCE: Glassdoor

Glassdoor

18 juin 2015 10h19 HE

Un rapport de Glassdoor Economic Research dévoile que le processus de recrutement prend plus de temps

L'étude révèle une augmentation des temps de recrutement aux États-Unis, au Canada, sur les principaux marchés européens et en Australie, parallèlement à l'intensification des méthodes d'évaluation des employeurs, comprenant les vérifications des antécédents, les tests anti-drogues et les tests de compétences et de personnalité

MILL VALLEY, Californie--(Marketwired - Jun 18, 2015) - Les recruteurs et les chercheurs d'emploi souhaitent souvent savoir pourquoi le processus de recrutement prend autant de temps. D'après un rapport publié aujourd'hui par Glassdoor Economic Research, cela ne fait qu'empirer puisque le processus d'embauche moyen a augmenté à l'échelle mondiale de 3,3 à 3,7 jours depuis 2010. Aux États-Unis, ce processus prend maintenant 22,9 jours, tandis qu'en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, il prend quatre à neuf jours de plus en moyenne qu'aux États-Unis et au Canada (22,1 jours).

« À l'heure actuelle, les embauches tardives peuvent représenter des pertes économiques pour les travailleurs comme pour les employeurs. Étonnamment, très peu d'études ont été menées sur la 'durée d'une embauche' du point de vue du demandeur d'emploi, et sur la manière dont les politiques de RH des entreprises génèrent des retards dans les placements dans l'ensemble de l'économie », explique le Dr Andrew Chamberlain, économiste en chef chez Glassdoor. « Ce rapport de Glassdoor Research permet de combler cette lacune en fournissant de nouvelles informations sur le temps requis pour un placement du point de vue du demandeur d'emploi individuel. »

Dans ce nouveau rapport intitulé « Pourquoi le recrutement prend-il plus de temps ? »(1), M. Chamberlain a souhaité répondre à cette question en jetant un regard nouveau sur le processus d'embauche du point de vue du candidat. Englobant six pays, cette étude présente une analyse statistique des tendances en matière de temps de recrutement en se basant sur une source de données unique : des évaluations d'entretiens provenant directement de candidats à des postes qui ont partagé leurs expériences sur Glassdoor. Le rapport a évalué quatre domaines principaux : le processus de recrutement moyen au cours de la dernière année écoulée, les modifications au fil du temps, les facteurs ayant contribué aux retards et les raisons justifiant les modifications. Outre les différences entre les pays, l'étude a examiné ces quatre domaines en fonction de la taille des entreprises, de l'intitulé du poste, de l'emplacement du métro et du secteur.

Les temps de recrutement varient, mais augmentent partout dans le monde

Le temps nécessaire pour qu'un candidat franchisse les différentes étapes du processus d'embauche varie grandement à travers le monde. Aux États-Unis, le processus prenait en moyenne 22,9 jours en 2014, en hausse par rapport à 12,6 jours en 2010. Seuls les candidats au Canada signalent des temps de recrutement plus courts, avec une moyenne de 22,1 jours. En revanche, les candidats en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Australie font tous état de processus d'embauche considérablement plus longs. Les candidats français signalent la durée la plus longue avec 31,9 jours, suivis par les Allemands avec 28,8 jours, le Royaume-Uni avec 28,6 jours et l'Australie avec 27,9 jours.

L'intensification des méthodes d'évaluation des employeurs affecte les temps de recrutement

Bien que peu de modifications aient été apportées au fil des ans à la plupart des techniques d'entretien, les candidats signalent une intensification de plusieurs types de techniques d'évaluation des employeurs. Par exemple, aux États-Unis, les vérifications d'antécédents des candidats ont augmenté de 25 % en 2010 à 42 % en 2014. Les autres techniques d'évaluation des candidats qui sont devenues plus courantes incluent les tests de compétences (16 % en 2010 par rapport à 23 % en 2014), les tests anti-drogues (13 % en 2010 par rapport à 23 % en 2014) et les tests de personnalité (12 % en 2010 par rapport à 18 % en 2014).

Chacun de ces tests d'évaluation supplémentaires de la part des employeurs a fortement allongé le temps moyen requis pour que les candidats franchissent les différentes étapes du processus de recrutement, ajoutant dans certains cas une semaine entière. Dans la mesure où les employeurs contrôlent directement leur propre processus de recrutement, c'est un facteur affectant le délai d'embauche qui est entièrement du ressort des services des RH et du recrutement des entreprises.

La taille, le secteur et l'emplacement de l'employeur sont des facteurs importants -- les grandes entreprises et les organismes publics prennent plus de temps

La durée du recrutement, du point de vue du candidat, est plus longue quand les caractéristiques démographiques de l'employeur, comme le secteur, l'emplacement des locaux et le nombre d'employés, sont prises en compte. Par exemple, les candidats à des postes publics signalent le processus de recrutement le plus long, allant de 49,5 jours en Australie à 60,4 jours aux États-Unis, tandis que les candidats au sein de franchises décrochent un emploi plus rapidement, puisque cela prend 8 jours en Australie et 10,6 jours aux États-Unis. Cela pourrait également expliquer pourquoi les candidats dans la région de Washington font état d'un processus de recrutement lent, les postes publics y étant une tendance plus dominante -- les candidats dans la capitale américaine signalent en effet que le processus d'embauche prend en moyenne 34,4 jours, soit environ deux fois plus de temps qu'à Miami (18,6 jours).

En outre, au sein des entreprises de 10 à 49 employés, le processus d'embauche prend entre 15,2 et 16,9 jours aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. À titre de comparaison, dans les entreprises qui comptent plus de 100 000 employés, les candidats font état d'un processus d'embauche de 23 à 36,1 jours dans ces trois pays.

Les temps d'embauche varient en fonction des emplois -- le recrutement des agents de police prend le plus de temps

Les emplois qui prennent le plus de temps avant que les candidats ne franchissent les différentes étapes du processus de recrutement sont généralement les postes publics, universitaires ou de haute direction. Aux États-Unis, les agents de police signalent le processus le plus long (127,6 jours), suivis par les examinateurs de brevets (87,6 jours), les maîtres de conférence (58,7 jours), les vice-présidents senior (55,5 jours) et les analystes de programmes (51,8 jours).

Le processus le plus court concerne généralement les emplois plus routiniers et moins qualifiés. Les temps d'embauche les plus courts sont signalés pour les postes de marketing débutants (3,9 jours), suivis par les postes de vente débutants (5,4 jours), les serveurs et barmans (5,7 jours), les gestionnaires de comptes débutants (5,9 jours) et les plongeurs (6,9 jours).

Les caractéristiques démographiques des candidats n'ont aucun impact sur les temps d'embauche

Afin d'évaluer l'impact de différents facteurs sur le temps de recrutement, l'étude de Glassdoor Research s'est également penchée sur les caractéristiques individuelles des demandeurs d'emploi, comme le sexe, l'âge et le niveau d'instruction. Dans tous les cas, l'étude montre que les caractéristiques démographiques n'ont aucun impact sur les temps de recrutement.

Consultez le rapport complet « Pourquoi le recrutement prend-il plus de temps ? » de Glassdoor Research, comprenant des informations sur la façon dont les temps de recrutement sont affectés par le secteur d'activité, l'intitulé de poste et le nombre d'employés, en cliquant sur le lien suivant : http://www.glassdoor.com/research/studies/time-to-hire-study/

Pour accéder aux derniers rapports de Glassdoor Research sur le marché du travail et la dimension économique de l'emploi, rendez-vous à l'adresse : www.glassdoor.com/research. Suivez @ADChamberlain sur Twitter pour d'autres rapports sur l'économie du travail, les tendances des emplois et l'impact de la transparence sur le lieu de travail.

(1)Les conclusions du rapport reposent sur un échantillon de 344 250 évaluations d'entretiens soumises anonymement par des candidats à Glassdoor pendant la période de six ans comprise entre février 2009 et février 2015.

À propos de Glassdoor
Glassdoor est la communauté d'offres d'emploi et de recrutement la plus transparente au monde, qui transforme la manière dont les gens recherchent un emploi et la façon dont les sociétés recrutent les meilleurs talents. En plus des offres d'emploi, Glassdoor propose conjointement des commentaires gratuits et anonymes, des évaluations et des informations sur les salaires pour aider les demandeurs d'emploi à trouver les meilleurs postes et répondre aux questions cruciales qui se posent lors de la recherche d'un emploi, de la candidature, de l'entretien d'embauche et de la phase de négociation. Pour les employeurs, Glassdoor propose des solutions personnalisées de recrutement et d'image de marque pour aider à attirer d'excellents candidats à un coût très inférieur aux autres canaux. Glassdoor, qui compte plus de 30 millions d'adhérents et des contenus en provenance de plus de 190 pays, utilise l'une des applications de recherche d'emploi les plus populaires sur iOS et Android. La société, qui a été lancée en 2008, a réuni environ 160 millions de dollars notamment auprès de Google Capital, Tiger Global Management, Benchmark, Battery Ventures, Sutter Hill Ventures, DAG Ventures et Dragoneer Investment Group.

Glassdoor.com est une marque déposée de Glassdoor Inc.

Renseignements