Parcs Canada

Parcs Canada

24 nov. 2011 08h30 HE

Un rapport présente la contribution importante de Parcs Canada à l'économie canadienne

Le gouvernement Harper annonce également le maintien du gel des droits d'accès aux services de Parcs Canada pour 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 nov. 2011) - L'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui la publication d'un rapport intitulé Les impacts économiques de Parcs Canada, au congrès du tourisme 2011 de l'Association de l'industrie touristique du Canada (AITC). Le rapport illustre la contribution considérable de Parcs Canada à l'économie du pays.

« Le rapport intitulé Les impacts économiques de Parcs Canada démontre que le gouvernement fédéral joue un grand rôle dans l'industrie du tourisme du Canada et que nos investissements ont des retombées importantes sur l'économie des collectivités locales, a dit le ministre Kent. Cette compétitivité et cette croissance à long terme illustrent la vision de la stratégie fédérale en matière de tourisme pour le Canada, qui crée de nouvelles possibilités d'augmenter les revenus et de favoriser l'emploi dans toutes les régions du Canada. »

Parcs Canada est le plus important fournisseur de produits touristiques naturels et culturels au pays et ses destinations forment la pierre angulaire de l'industrie touristique canadienne. Le rapport révèle que les dépenses effectuées annuellement par Parcs Canada et les millions de visiteurs des parcs nationaux, des lieux historiques nationaux et des aires marines nationales de conservation sont une contribution considérable et de vaste portée à l'économie canadienne dans la mesure où elles créent des emplois et génèrent des revenus pour les entreprises locales.

Ces dépenses ont généré une contribution de 3,3 milliards de dollars à l'économie canadienne en 2008-2009, et plus de 80 % de cette somme provient des gens visitant les lieux de Parcs Canada et les collectivités environnantes. Les dépenses des visiteurs étrangers représentaient plus de 40 % (près de 1,2 milliard de dollars) de toutes les dépenses effectuées par les visiteurs, un apport considérable de fonds nouveaux à l'économie canadienne.

Le ministre a également annoncé aujourd'hui que la plupart des droits exigés par Parcs Canada demeureraient les mêmes qu'en 2008, et ce, pour une autre année, en raison de l'incertitude économique mondiale actuelle, et demeureront en vigueur au moins jusqu'au 31 mars 2013 (31 mars 2014 pour les exploitants commerciaux). Ces droits comprennent, par exemple, tous les montants que doivent verser les visiteurs pour entrer dans les parcs, pour camper, pour amarrer leur bateau ou pour utiliser les écluses des canaux historiques. Parcs Canada évalue continuellement les facteurs économiques et le marché pour déterminer si des augmentations des droits doivent être envisagées et dans quelle mesure.

En 2011, Parcs Canada célèbre son centenaire et continue de jouer un rôle de chef de file mondial en matière de protection et de mise en valeur du patrimoine naturel et historique. Chaque année, des millions de visiteurs vivent de véritables expériences inspirantes en découvrant les destinations administrées par Parcs Canada.

Parcs Canada veille à ce que le patrimoine historique et naturel du Canada soit protégé et invite la population canadienne ainsi que les visiteurs du monde entier à explorer son réseau de 42 parcs nationaux, de 167 lieux historiques nationaux et de quatre aires marines nationales de conservation pour découvrir des sites naturels et historiques exceptionnels et y vivre des moments inoubliables.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le rapport intégral et un document d'information à www.parcscanada.gc.ca.

Renseignements