Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

23 janv. 2012 13h34 HE

Un rapport révèle l'ampleur et les conséquences potentielles des compressions fédérales

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 23 jan. 2012) - Une nouvelle étude attire l'attention sur les répercussions graves des compressions déjà annoncées par le gouvernement fédéral sur les services aux Canadiens. Les auteurs du rapport tentent de combler les lacunes au chapitre de l'information, des lacunes qui indiquent un « manque de transparence volontaire et stratégique » de la part du gouvernement fédéral.

« En montrant toute l'ampleur des compressions, cette étude rend un grand service au public, soutient Gary Corbett, président de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada. D'après cette étude, les plans relatifs aux services publics du gouvernement Harper ne seraient pas transparents. Sans cette information essentielle, les Canadiens ne peuvent pas déterminer si les compressions sont opportunes. Ils ne savent pas vraiment ce qu'ils risquent de perdre ».

L'étude, intitulée L'épée de Damoclès : Comment les compressions au gouvernement fédéral réduiront les services et feront augmenter le taux de chômage, a été publiée aujourd'hui par le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA). David Macdonald, économiste principal au CCPA, a élaboré trois scénarios qui décrivent les conséquences des deux prochaines séries de compressions fédérales et conclu que 60 100 à 68 300 Canadiens perdront leur emploi; dans la région de la capitale nationale, ces pertes pourraient atteindre 22 000 emplois tandis qu'au Canada atlantique, c'est 5 400 emplois qui seraient supprimés.

L'Institut professionnel représente près de 60 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien, dont des biologistes, des spécialistes des sciences physiques, des professionnels de la santé, des informaticiens, des ingénieurs et des vérificateurs.

« Les récentes compressions qui ont touché Environnement Canada, Pêches et Océans Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments ne sont que les premières gouttes du déluge de compressions qui va s'abattre sur les programmes de protection de l'environnement et de protection de la santé et de la sécurité des Canadiens », ajoute Corbett. Le gouvernement a récemment annoncé des suppressions de postes professionnels dans le domaine des changements climatiques, de la gestion des stocks de poissons, de l'inspection des aliments et du contrôle de la pollution et de la qualité de l'eau. « Nos membres sont des professionnels dont les fonctions peuvent se résumer à protéger les Canadiens. Quand ces postes sont menacés d'être supprimés par milliers, la sécurité publique exige une évaluation complète et transparente des conséquences de leur perte », conclut Corbett.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 60 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien.

Le rapport L'épée de Damoclès : Comment les compressions au gouvernement fédéral réduiront les services et feront augmenter le taux de chômage est disponible dans le site Web du CCPA, au http://www.policyalternatives.ca.

Renseignements

  • Helen Bobat
    (613) 228-6310, poste 2227
    (613) 410-5149 (cell.)