Ville de Beaconsfield

Ville de Beaconsfield

15 juin 2015 10h00 HE

Une approche équitable, flexible et adaptée aux besoins des citoyens

Collecte robotisée hebdomadaire et entrée en vigueur de la tarification incitative à compter du 1er janvier 2016

BEACONSFIELD, QUEBEC--(Marketwired - 15 juin 2015) - La Ville de Beaconsfield est fière de communiquer les informations se rapportant au service de collecte robotisée et à la tarification incitative qui entreront en vigueur dès le 1er janvier 2016. Cette initiative vise à détourner jusqu'à 50% des déchets envoyés aux sites d'enfouissement.

La collecte robotisée et l'entrée en vigueur de la tarification incitative font partie de la stratégie de réduction des matières résiduelles de la municipalité. Rappelons que cette stratégie, en déploiement depuis 2014, incluait aussi la révision du calendrier de collectes, l'ajout de nouveaux services de collecte ainsi que des incitatifs pour s'initier au compostage domestique, à l'herbicyclage et au feuillicyclage.

« Cette stratégie fut développée pour répondre à un enjeu majeur identifié en 2013, alors que la Ville de Beaconsfield était la 2e ville produisant le plus de déchets par habitant sur l'île de Montréal. Concrètement, nous produisions plus de 7 000 tonnes de déchets par an, dont la moitié pouvait être détournée des sites d'enfouissement. C'est énorme. Il y avait lieu d'agir. Et c'est ce que nous faisons » d'expliquer Georges Bourelle, maire de Beaconsfield.

COMMENT FONCTIONNE LA COLLECTE ROBOTISÉE?

À compter du 1er janvier 2016, la collecte des ordures ménagères sera maintenue à une fréquence hebdomadaire en utilisant un système de collecte robotisée basé sur une tarification incitative. De nouveaux bacs à ordures munis de transpondeurs RFID seront distribués gratuitement aux résidents à l'automne 2015. Ces derniers seront invités à choisir parmi trois formats de bac : le MINI (120 L), le STANDARD (240 L) ou le COSTAUD (360 L).

Le transpondeur RFID apposé au bac permet de lier celui-ci à chaque adresse civique. À chaque collecte, une lecture est enregistrée. La taille du bac et la fréquence d'utilisation du service de collecte sont donc automatiquement enregistrés. Fait important, à compter du 1er janvier 2016, seul le nouveau bac gris sera ramassé. Aucun sac et autres déchets disposés en dehors du bac ne seront acceptés.

QU'EST-CE QUE LA TARIFICATION INCITATIVE?

La tarification incitative repose sur le principe d'utilisateur - payeur. Cette tarification est établie à la taille du bac et à la fréquence des collectes. Le poids du bac n'a pas d'importance. Elle est en réalité plus avantageuse que la tarification actuelle, car elle prend en compte les efforts faits par les citoyens pour réduire les déchets ultimes mis au chemin. Mieux on trie en utilisant les autres collectes disponibles, moins le bac se remplit vite et moins il est mis en bordure de rue fréquemment. Cela dit, le service de collecte des ordures sera offert hebdomadairement pour l'utilisation des citoyens au besoin.

COMMENT LA TARIFICATION INCITATIVE EST-ELLE CALCULÉE PRÉCISÉMENT?

En 2015, le compte de taxes municipales de la Ville comprenait un moment forfaitaire de 176 $ attribuable à la gestion globale des matières résiduelles. Ce montant ne tient pas compte de la quantité de déchets produite par résidence en réalité. La nouvelle tarification incitative reflète les efforts de chaque citoyen en ce sens.

La tarification incitative est l'addition d'une tarification fixe et d'une tarification variable :

Tarification fixe Tarification variable
• La tarification fixe couvre l'ensemble des coûts fixes pour tous les services de collecte d'ordures et de matières valorisables. • La tarification variable par résidence est calculée en fonction de la taille du bac et du nombre de collectes d'ordures ménagères réalisées durant l'année.

LES CITOYENS COMME ACTEURS DU CHANGEMENT

Andrew Duffield, directeur des Travaux publics de la municipalité explique : « L'expérience du projet pilote réalisé en 2014 grâce à un partenariat avec la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et l'implication de 253 familles volontaires nous démontre hors de tout doute que ce nouveau service aura un impact positif sur la gestion globale des matières résiduelles. Nous constatons déjà de nombreux changements dans les habitudes de l'ensemble des citoyens, notamment sur le plan de l'utilisation des collectes de résidus verts, qui a augmenté de façon significative en quelques mois seulement. C'est très prometteur. »

Il ajoute : « Les citoyens ont jusqu'au 25 septembre 2015 pour choisir leur nouveau bac. Dans les prochaines semaines, l'équipe de la firme Cycle Environnement ira à leur rencontre pour leur présenter le programme et les aider à choisir le bac le plus approprié. Nous tenons d'ailleurs à préciser qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais choix de bac. Ce qui fait une différence, c'est l'ensemble des efforts et des gestes posés par chacun pour réduire les déchets envoyés à l'enfouissement. »

Les résidents pourront passer leur commande directement sur le site Internet de la municipalité au beaconsfield.ca . Plus de détails leur seront fournis dans le Guide informatif distribué à toutes les résidences à la mi-juin.

Une journée d'information porte ouverte aura aussi lieu le 15 septembre 2015. Les bacs seront livrés à chaque domicile à partir de la fin novembre 2015.

UN PREMIER PARTENARIAT AVEC ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC

À titre d'organisme qui représente les entreprises qui génèrent des contenants, emballages et imprimés sur le marché québécois et qui est responsable de compenser 100 % des coûts nets du service municipal de collecte sélective des matières recyclables, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) s'est associé au projet afin d'en soutenir l'implantation (communications, équipe de sensibilisation, caractérisation des ordures et du recyclage et contrôle des impacts sur la qualité du recyclage).

Virginie Bussières, directrice des communications et des affaires publiques de Éco Entreprises Québec, précise : « Ce partenariat s'inscrit en cohérence avec notre initiative intitulée le Chantier des meilleures pratiques pour une collecte sélective performante, qui mobilise les gestionnaires de matières résiduelles de chacune des régions du Québec afin de mettre en place des façons de faire visant à récupérer plus et mieux nos matières recyclables. La gestion des déchets et des matières recyclables émanant toutes deux d'un geste citoyen, il nous apparaissait intéressant de nous associer à ce projet novateur afin d'en retirer des enseignements et des données pertinentes dans une optique de sensibilisation du citoyen. Nous félicitons la Ville de Beaconsfield d'aller de l'avant avec ce projet précurseur qui, nous l'espérons, inspirera d'autres municipalités à emboîter le pas. »

Renseignements

  • Source :
    Ville de Beaconsfield
    Services des Travaux publics
    www.beaconsfield.ca

    Caterina Pompeo
    Chef de division, Communications
    514-428-4400, poste 4453
    caterina.pompeo@beaconsfield.ca

    Virginie Bussières
    Directrice des communications et des affaires publiques
    Eco Entreprises Québec
    514-987-1491 poste 225