Industrie Canada

Industrie Canada

03 nov. 2014 09h30 HE

Une économie plus forte pour la population du Sud de l'Ontario

Le ministre de l'Industrie James Moore souligne l'engagement du gouvernement Harper à libéraliser le commerce à l'intérieur du Canada

LONDON, ONTARIO--(Marketwired - 3 nov. 2014) - Le ministre de l'Industrie James Moore s'est arrêté à London en Ontario aujourd'hui dans le cadre de ses déplacements à l'échelle du pays pour discuter avec des gens d'affaires des manières de soutenir la croissance de l'industrie manufacturière.

Le ministre s'est adressé à des membres de la Chambre de commerce de London, qui est le plus important regroupement de gens d'affaires dans le Sud de l'Ontario. Le ministre Moore s'est engagé à collaborer avec les entreprises pour continuer à mettre en place les conditions propices à la réussite de l'industrie, tant sur le marché intérieur que sur de nouveaux marchés à l'échelle de la planète.

Le ministre a fait valoir les politiques économiques du gouvernement Harper visant à faire du Canada le pays le plus attrayant au monde pour les investissements : des taxes et des impôts bas, des budgets équilibrés, une dette peu élevée et un ambitieux programme de libre-échange.

Les faits en bref

  • Les ventes des entreprises manufacturières sont en reprise et ont augmenté de plus de 25 % depuis la récession.
  • Le secteur manufacturier emploie près de 1,7 million de Canadiens, et presque tous ces emplois sont à temps plein.
  • Pour appuyer le secteur manufacturier, le gouvernement Harper a négocié des accords commerciaux destinés à augmenter les débouchés commerciaux et à créer des emplois. Il a éliminé les droits de douane applicables aux machines et au matériel, faisant ainsi du Canada la première zone libre de droits de douane pour les intrants de fabrication parmi les pays du G-20. Le gouvernement a aussi renouvelé la déduction pour amortissement accéléré en 2013, ce qui a permis aux manufacturiers canadiens qui font des investissements dans les machines et le matériel de reporter 1,4 milliard de dollars en impôts.
  • Le gouvernement investit dans l'innovation manufacturière dans le cadre d'initiatives comme le Programme de démonstration de technologies des secteurs de l'aérospatiale et de la défense et le Fonds de fabrication de pointe.
  • Le gouvernement travaille également à créer les conditions propices au succès des Canadiens en réduisant les impôts; en abaissant le taux d'imposition des sociétés, qui est passé de plus de 22 % en 2007 à 15 % aujourd'hui; et en supprimant l'impôt fédéral sur le capital.
  • Pour prêter main-forte aux entreprises manufacturières, il faut tout mettre en œuvre afin qu'elles trouvent des débouchés sur les marchés mondiaux pour les biens qu'elles produisent. Grâce au Plan d'action sur les marchés mondiaux, le gouvernement a conclu sept accords commerciaux avec 38 pays. Il a aussi conclu ou mis en œuvre des accords de promotion et de protection des investissements étrangers avec 22 pays, et il continue à resserrer les liens commerciaux avec les marchés les plus importants et les plus dynamiques du monde.
  • Les deux plus récents accords négociés par le Canada, soit l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange Canada-Corée, stimuleront l'activité économique d'au moins 14 milliards de dollars par année, ce qui équivaut à la création de plus de 90 000 emplois.
  • Le Fonds monétaire international et l'Organisation de coopération et de développement économiques prévoient que l'économie canadienne connaîtra, cette année et l'année prochaine, l'une des plus fortes croissances parmi les pays du G-7.
  • En 2013, le Canada est passé de la sixième à la seconde place au palmarès Bloomberg des destinations les plus attrayantes où faire des affaires.
  • Selon KPMG, le Canada est le pays du G-7 où les coûts fiscaux des entreprises sont les plus bas.

Citations

« Pour assurer la vitalité soutenue des entreprises manufacturières canadiennes, notre gouvernement maintient les taxes et les impôts à un bas niveau, réduit les formalités administratives, favorise le commerce à l'étranger et appuie le perfectionnement des compétences des travailleurs canadiens - tous des facteurs essentiels à la création d'emplois et à la croissance économique. Nos efforts continuent d'être axés sur la création d'emplois et la croissance économique, et je me réjouis à la perspective de poursuivre sur cette lancée et de créer les conditions favorables à l'innovation et à la prospérité au cours des années à venir. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« Notre gouvernement multiplie les efforts pour instaurer les meilleures conditions d'affaires pour les entreprises manufacturières de London et de l'ensemble du Canada et soutenir ainsi la création d'emplois et la croissance dont profite l'ensemble de la population. Je remercie mon collègue l'honorable James Moore de s'être adressé aux gens d'affaires de London, d'avoir su les écouter et de s'être renseigné sur les possibilités économiques qui s'offrent dans cette ville. »

- Le ministre d'État (Sciences et Technologie), Ed Holder

Lien connexe

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    613-995-9001

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    relations-medias@ic.gc.ca