TUAC Canada

TUAC Canada

18 nov. 2015 17h43 HE

Une ère nouvelle pour les travailleurs agricoles de l'Alberta

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - 18 nov. 2015) - L'exclusion des travailleurs agricoles albertains aux droits ouvriers fondamentaux tire à sa fin grâce à une nouvelle mesure législative déposée par le gouvernement néo-démocrate de Rachel Notley. Le Projet de loi 6, The Enhanced Protection for Farm and Ranch Workers Act (Loi sur les protections accrues pour travailleurs d'exploitations agricoles et d'élevage), a été déposé mardi à l'assemblée législative de l'Alberta. La loi accordera enfin aux travailleurs agricoles les droits ouvriers et les protections dont jouissent la plupart des autres travailleurs et travailleuses de l'Alberta depuis des décennies, notamment l'indemnisation des accidents du travail, l'inclusion en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, de même que des modifications au Code du travail permettant aux travailleurs agricoles d'adhérer à un syndicat et de négocier collectivement.

« La nouvelle loi constitue une énorme victoire qui était souhaitable depuis longtemps pour les travailleurs agricoles de l'Alberta », de dire Paul Meinema, président national des TUAC Canada (Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce). « Nous félicitons les milliers d'hommes et de femmes travaillant dans des exploitations agricoles en Alberta. Nous saluons également le gouvernement néo-démocrate de Mme Notley pour son leadership et sa vision progressiste qui ouvrent la voie à la sécurité et à la justice pour tous les travailleurs agricoles de l'Alberta. »

Depuis les vingt dernières années, nous sommes également un porte-parole influent préconisant une réforme législative qui inclurait les travailleurs agricoles dans les négociations collectives et les lois provinciales en matière de santé et de sécurité partout au pays. Lorsqu'ils ont travaillé comme bénévoles pour les campagnes électorales de candidat(e)s néo-démocrates peu te temps avant l'élection provinciale tenue en Alberta plus tôt cette année, des militant(e)s des TUAC Canada venant des quatre coins de la province ont soutenu le programme progressiste du parti, lequel comprenait l'application des droits ouvriers aux travailleurs agricoles.

« Une nouvelle ère s'ouvre pour les travailleurs agricoles de l'Alberta. De meilleures mesures de sécurité et des droits au travail permettront de sauver des vies humaines et réduiront l'incidence des maladies et des blessures partout dans la province », poursuit Meinema, le chef du plus grand syndicat du secteur de l'alimentation au Canada. « Les droits au travail font partie des droits de la personne, y compris ceux des quelque 50 000 travailleurs agricoles de l'Alberta. »

À titre de principal syndicat du secteur privé au Canada, les TUAC Canada représentent plus de 250 000 membres d'un bout à l'autre du pays. En association avec l'Alliance des travailleurs agricoles (ATA), les TUAC Canada exploitent également des centres de soutien à travers le pays afin de venir en aide aux travailleurs agricoles migrants et locaux.

Renseignements