BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

31 janv. 2012 09h23 HE

Une étude de l'Institut Info-retraite BMO pose la question : les régimes de retraite d'employeur perdent-ils leur attrait?

- Lorsqu'ils évaluent les possibilités d'emploi, les Canadiens accordent beaucoup plus d'importance au salaire et à la flexibilité des modalités de travail qu'à un bon régime de retraite.

- Plus de la moitié d'entre eux ne savent pas à quoi pourrait ressembler leur régime de retraite d'employeur idéal.

- La moitié des Canadiens qui travaillent ont déjà eu cinq employeurs ou plus; 20 % d'entre eux s'attendent à travailler pour 10 employeurs ou plus au cours de leur vie professionnelle.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 31 jan. 2012) - Selon une nouvelle étude de l'Institut Info-retraite BMO, les Canadiens n'accordent pas une grande importance aux régimes de retraite d'employeur lorsqu'ils évaluent les possibilités d'emploi.

L'étude, intitulée Perfecting the workplace pension: the quest continues, analyse la tendance, au Canada, à remplacer les régimes de retraite à prestations déterminées traditionnels par des régimes à cotisations déterminées.* En raison de cette évolution, la responsabilité de gérer correctement sa pension incombe maintenant principalement à l'employé plutôt qu'à l'employeur.

Les auteurs de l'étude ont constaté que les employés canadiens n'accordent pas une grande importance aux régimes de retraite lorsqu'ils évaluent les possibilités d'emploi. Par exemple :

  • Seulement 7 % des personnes sondées ont répondu qu'elles considéraient qu'un bon régime de retraite est le facteur le plus important, comparativement au salaire (47 %) et aux modalités de travail flexibles (22 %).
  • Seulement 9 % des répondants ont déclaré qu'ils quitteraient très probablement leur emploi actuel pour un autre si le nouvel employeur offrait un meilleur régime de retraite ou d'épargne.
  • Plus de la moitié des répondants (51 %) ne pouvaient pas indiquer les caractéristiques indispensables qu'ils incluraient dans leur régime de retraite d'employeur s'ils en avaient la possibilité.

L'étude a aussi montré que la moitié des travailleurs canadiens avaient déjà eu cinq employeurs ou plus depuis qu'ils avaient commencé à travailler; et que 20 % des travailleurs s'attendent à travailler pour 10 employeurs ou plus au cours de leur carrière.

« Auparavant, la pension d'employeur était beaucoup plus simple, parce que les Canadiens travaillaient généralement pour le même employeur pendant toute leur vie active, dit Tina Di Vito, chef, Institut Info-retraite BMO, et auteur de 52 Ways to Wreck Your Retirement… and How to Rescue It. De nos jours, parce que les gens changent si souvent d'emploi, bon nombre d'entre eux participent à plusieurs régimes de retraite d'employeur au cours de leur carrière. De plus, comme les régimes à prestations déterminées cèdent la place aux régimes à cotisations déterminées, la responsabilité de la gestion d'un régime de retraite d'employeur incombe à l'employé plutôt qu'à l'employeur. »

S'il est correctement géré, un régime de retraite à cotisations déterminées peut être un outil très utile tout au long de votre retraite. Madame Di Vito fait cependant remarquer que la plus grande difficulté réside dans le fait que la plupart des gens n'ont pas le temps ou les connaissances en placement nécessaires pour participer activement à la gestion de leur régime. Lorsque c'est le cas, elle suggère qu'il est préférable de profiter des options implicites automatiques et de demander l'aide d'un professionnel qui pourra déterminer les placements qui conviennent le mieux au régime.

Madame Di Vito conclut en disant que les jeunes Canadiens qui cherchent un emploi devraient tenir compte des avantages qu'il y a à travailler pour une entreprise qui offre un régime de retraite à prestations déterminées. Les régimes de ce type assurent un revenu de retraite indépendant de la performance des marchés et certains des meilleurs régimes peuvent procurer un revenu de retraite relativement élevé (représentant souvent de 60 % à 80 % du salaire annuel de l'employé qui a accumulé entre 30 et 40 années de service).

À ceux qui participent à un régime à cotisations déterminées, Madame Di Vito offre les conseils suivants :

Renseignez-vous - Si votre employeur offre un régime de retraite, familiarisez-vous avec ce régime. Si vous participez déjà à un régime de retraite, prenez le temps de vous renseigner sur son fonctionnement, y compris sur les détails et les options qu'il comporte.

Profitez des avantages offerts - Profitez pleinement du régime de retraite de votre employeur, y compris des programmes de cotisations versées par l'employeur en contrepartie de celles de l'employé, et des dispositions automatiques comme l'adhésion automatique au régime et la hausse automatique des cotisations. Assurez-vous cependant de continuer à suivre activement la gestion de votre régime.

Diversifiez votre épargne-retraite - Un régime de retraite ne devrait pas être votre seul instrument d'épargne-retraite. Un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) est un instrument de placement tout aussi important et peut vous aider à épargner en vue de votre retraite. Un REER est particulièrement efficace pour les travailleurs autonomes qui n'ont pas de fonds de pension d'employeur.

Consultez un expert - Contrairement aux régimes à prestations déterminées, les régimes à cotisations déterminées exigent des particuliers qu'ils prennent eux-mêmes des décisions de placement. Pour prendre des décisions en connaissance de cause, il est préférable de consulter un spécialiste des questions financières, qui pourra vous conseiller sur la façon d'intégrer un tel régime de retraite dans votre plan de retraite global.

Pour accéder à la version intégrale de l'étude : http://www.bmo.com/institutinforetraite.

*Définitions de régime à prestations déterminées et de régime à cotisations déterminées :

Régime à prestations déterminées : Couramment utilisé dans le secteur public, le régime à prestations déterminées précise le montant des prestations qu'un employé recevra lorsqu'il prendra sa retraite. Ce montant est alors garanti par l'employeur pour toute la durée de la retraite de l'employé, indépendamment du rendement des investissements.

Régime à cotisations déterminées : Plutôt que d'établir un montant de revenu garanti pendant la retraite, le régime à cotisations déterminées précise le montant des cotisations versées pendant la durée de l'emploi. Le montant des prestations de retraite dépend alors du rendement des cotisations qui ont été investies.

Renseignements