Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

02 nov. 2006 08h00 HE

Une étude démontre la valeur pronostique de la trousse de tests PSP94 d'Ambrilia dans la gestion du cancer de la prostate

L'étude du Virginia Urology publiée dans la revue "Clinical Cancer Research"

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 nov. 2006) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB), une Société de biotechnologie qui oeuvre dans le domaine du développement de traitements innovateurs contre le cancer et le VIH/SIDA, a annoncé aujourd'hui que les résultats d'une étude à grande échelle, menée conjointement avec le Dr Dharam Ramnani, Directeur du laboratoire, laboratoire de pathologie du Virginia Urology, à Richmond en Virginie, portant sur la trousse de tests mesurant la PSP94 (protéine sécrétoire de la prostate de 94 acides aminés) aux fins de diagnostic et de pronostic du cancer de la prostate, ont été publiés dans le numéro du 15 octobre de la revue "Clinical Cancer Research" (Vol. 12, pp. 6018 - 6022).

Les résultats de l'étude démontrent que chez les patients atteints du cancer de la prostate et ayant subi une intervention chirurgicale (prostatectomie radicale), la PSP94 (ratio liée/libre) avant l'intervention ainsi que la PSPBP (protéine liante PSP) sont des marqueurs indépendants pouvant prédire une rechute potentielle du cancer en comparaison avec le PSA (antigène spécifique de la prostate) total initial, le score de Gleason ou la marge chirurgicale.

Dans le cadre de l'étude publiée, des échantillons de sérum ont été prélevés chez 185 patients atteints d'un cancer de la prostate localisé avant qu'ils ne subissent une prostatectomie radicale. Les patients ont été suivis sur une période médiane de 4 ans. Les niveaux de la PSP94 totale et libre, ainsi que les niveaux de la protéine liante PSP94 antérieurs au traitement ont été corrélés avec des variables cliniques, notamment le PSA total, le score de Gleason, la marge chirurgicale et le stade clinique. Des signes biochimiques de rechute ont été observés chez 31 patients et les variables cliniques (toutes p plus petit que 0,001) ont permis d'établir un pronostic significatif quant au risque de rechute. De plus, les données indiquent que la PSPBP était inversement associée (bas niveaux égal plus grand risque de rechute) au risque de rechute (p égal 0,008), alors que le rapport de la PSP94 liée/libre était directement associé (haut niveau égal plus grand risque de rechute) au risque de rechute (p égal 0,005), suggérant que ceux-ci sont de nouveaux marqueurs pronostiques indépendants d'une rechute du cancer de la prostate à la suite d'une prostatectomie radicale.

Le cancer de la prostate est l'un des cancers les plus répandus au monde et occupe le premier rang des cancers chez les hommes en Europe et en Amérique du Nord. Selon l'"American Cancer Society", la maladie touchera 234 460 hommes aux Etats-Unis en 2006 et elle sera la cause de plus de 27 350 décès. Bien que le dépistage précoce par le toucher rectal (TR) et le PSA est utile dans la gestion du cancer de la prostate, il est important pour le patient et le médecin de connaître le degré d'agressivité du cancer, spécialement dans les cas où le TR et le PSA ne permettent pas d'établir une conclusion. Chez les patients soupçonnés d'être atteints d'un cancer de la prostate, une confirmation est obtenue suite à une analyse d'échantillons prélevés lors d'une biopsie, une intervention qui est répétée si les résultats ne permettent pas d'établir une conclusion. Une étude antérieure, annoncée par Ambrilia le 2 décembre 2005, a démontré que la PSP94 sérologique était un marqueur très utile pour prédire l'agressivité du cancer et de permettre potentiellement de ne pas avoir à subir une deuxième biopsie et les risques d'infections et autres complications y étant associés. La capacité à différencier un cancer agressif d'un cancer à croissance lente ou indolent est cruciale afin que les formes plus agressives du cancer pouvant causer la mort du patient soient traitées de façon plus efficace. Ceci est aussi essentiel pour déterminer une rechute du cancer de la prostate chez les patients ayant subit une chirurgie ou autres traitements, encore une fois afin de gérer de façon efficace la maladie. Les tests diagnostiques actuellement disponibles sur le marché ne permettent pas d'obtenir cette information de façon fiable. "Il existe un besoin soutenu pour des marqueurs efficaces en complément du dépistage par le PSA afin d'améliorer le suivi du cancer de la prostate. Nous croyons que les tests basés sur la PSP94 ont le potentiel d'offrir des avantages considérables et une fiabilité à prédire une rechute du cancer de la prostate chez des patients ayant subi une prostatectomie radicale," a déclaré le Dr Ramnani.

"Nous avons déjà établi le potentiel diagnostique de notre trousse de tests PSP94, permettant de réduire le nombre de biopsies non essentielles, et c'est avec plaisir que nous démontrons aujourd'hui la valeur pronostique de la PSP94 à titre d'excellent marqueur sérologique, très polyvalent a être utilisé en combinaison avec le PSA pour prédire une rechute du cancer de la prostate suite à une intervention chirurgicale et/ou autres traitements," a déclaré Hans J. Mäder, Président et chef de la direction d'Ambrilia. "La publication des résultats de l'étude, réalisée en collaboration avec un centre d'oncologie réputé, dans une revue évaluée par des pairs cautionne nos efforts pour développer des tests diagnostiques/pronostiques fiables pour le cancer de la prostate," a-t-il conclu.

A PROPOS DE LA PSP94

La PSP94 est l'une des trois principales protéines trouvées dans le fluide séminal avec le PSA et la phosphatase prostatique acide (PAP). Ambrilia développe des trousses de tests de marque basées sur la PSP94 qui mesurent les niveaux sanguins de la PSP94 libre, de la PSP94 liée et de la protéine de liaison de la PSP94. Il a été démontré que ces marqueurs et leurs ratios relatifs sont utiles en matière de pronostic, de diagnostic et de suivi du cancer de la prostate. Ambrilia est présentement en discussions avec des sociétés ouvrant dans le domaine du diagnostic pour le co-développement et la commercialisation de la PSP94 en tant que marqueur pronostique/diagnostique pour le cancer de la prostate. A la fois, la Société prépare un dossier pour l'Europe dans le but d'obtenir un "CE marking" pour la PSP94, au cours des prochains mois.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc.(TSX:AMB) est une société biopharmaceutique développant des traitements innovateurs dans les domaines de l'oncologie et des maladies infectieuses. Le portefeuille de produits d'Ambrilia inclut des produits de marque en début de stade clinique et en stade préclinique; un peptide thérapeutique anti-cancer (PCK3145), une nouvelle thérapie anti-cancer (TVT-Dox), deux génériques de spécialité en oncologie (octréotide et goséréline) dont le premier est en stade clinique avancé et à valeur ajoutée, ainsi que des traitements prometteurs contre le VIH/SIDA (PPL-100, peptides anti-VIH, programme d'inhibiteur d'intégrase). Les droits mondiaux exclusifs du PPL-100 et de ses composés reliés ont été octroyés à Merck & Co., Inc. en retour de paiements d'étapes pouvant totaliser jusqu'à 232 $US millions. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France. Pour plus d'informations, prière de visiter le site web de la Société : www.ambrilia.com

Enoncés prospectifs d'Ambrilia

Le présent communiqué de presse renferme des renseignements prospectifs, qui reflètent les attentes de l'entreprise à l'égard des événements futurs. Ces données prospectives comportent un certain niveau de risques et d'incertitudes. Les événements réels peuvent différer de ceux qui sont prévus dans le présent document et sont tributaires d'un certain nombre de facteurs ainsi que certains risques et incertitudes qui touchent généralement le secteur des biotechnologies dont notamment, le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de règlementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les rapports que la Société est tenue de présenter périodiquement aux autorités concernées. De telles données prospectives sont aussi basées sur plusieurs hypothèses incluant la conclusion dans les délais fixés et avec succès des études cliniques sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et leur innocuité pour l'usage chez l'humain, le succès de leur mise en marché à l'intérieur des délais fixés et l'atteinte des paiements prévus de redevances et d'autres revenus. Bien qu'Ambrilia anticipe que des évènements et des développements subséquents puissent potentiellement changer les points de vue adoptés par Ambrilia, Ambrilia se décharge spécifiquement de toutes obligations de mettre à jour ces données prospectives.

Renseignements