Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin

Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin

26 oct. 2006 16h51 HE

Une étude rapporte la découverte d'un nouveau lien génétique à la maladie de Crohn

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 26 oct. 2006) - Un groupe de chercheurs nord-américains qui travaillent pour des instituts de pointe en recherche pour les maladies inflammatoires de l'intestin - dont l'Université de Toronto - a publié les résultats d'une étude d'envergure qui révèle un nouveau lien génétique à la maladie de Crohn. Cette découverte constitue une percée importante dans la recherche d'un traitement curatif. La maladie de Crohn est une maladie chronique et douloureuse associée aux maladies inflammatoires de l'intestin (MII), qui affectent plus de 170 000 Canadiens.

" Cette percée donne aux patients qui souffrent de MII, y compris moi-même, l'espoir d'un meilleur traitement pour combattre ces maladies et peut-être même pour trouver un traitement ", déclare Randy Sabourin, président national de la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin (FCMII). " La mission de la FCMII est de trouver un traitement curatif pour la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. A la FCMII, nous fondons de grands espoirs sur la recherche, et les résultats de cette étude sont la preuve indéniable de ce que nous pouvons réaliser grâce à l'appui soutenu de nos donateurs et de nos bénévoles. "

La Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin soutient depuis plus de 30 ans des projets de recherche et favorise la diffusion d'informations sur les MII afin d'aider à trouver un traitement curatif. La FCMII est le plus grand investisseur de fonds dans la recherche sur les MII au Canada et, jusqu'à présent, elle a investi plus de 40 millions de dollars dans des projets de recherche importants, dans le réseau de MII de la FCMII et dans la formation de chercheurs.

Dans le cadre de cette recherche, publiée en ligne dans le journal Science, les scientifiques ont pu évaluer le génome humain, formé d'environ 30 000 gènes, chez plus de 1 000 personnes souffrant de la maladie de Crohn, afin d'identifier les mutations génétiques associées au développement des MII. Dans des recherches antérieures, on avait confirmé le lien entre la maladie et les mutations du gène CARD15, mais elles n'étaient pas attribuables à toutes les composantes génétiques de la maladie.

Au-delà de 300 000 polymorphismes de nucléotide simple (SNP) ont été testés. Les SNP sont des variations génétiques dans l'ADN qui n'ont pas nécessairement d'influence sur la fonction des cellules, mais, dans certains cas, on croit qu'ils prédisposent les organismes à la maladie et modifient la réaction à certains médicaments.

Après avoir évalué le génome, on a découvert que trois SNP étaient étroitement reliés à la maladie de Crohn : deux ont été trouvés dans le gène CARD15 et le troisième dans un gène jusqu'alors inexploré. Ce gène est composé d'une protéine qui fait partie d'un récepteur de cellules immunitaires, soit le interleukin-23 (IL-23), un médiateur inflammatoire important dans le corps humain.

" Lorsqu'on a balayé le génome, on a découvert qu'un certain nombre de SNP dans le récepteur de gènes IL-23 étaient fortement liés à la maladie de Crohn. C'est une découverte qui nous a tous surpris ", affirme le docteur Mark Silverberg, chercheur à l'Université de Toronto et qui travaille sur cette étude à l'Hôpital Mount Sinaï. " Etant donné que le IL-23 joue un rôle dans l'activation de la réaction inflammatoire dans le corps, y compris dans le tube digestif, si on bloque l'activité de ce gène ou si on manipule sa voie, on obtient une percée dans l'amélioration de la gestion de la maladie de Crohn et des MII. "

La FCMII a joué un rôle instrumental dans le financement des recherches du docteur Silverberg sur les facteurs génétiques qui mènent aux MII, et continuera à le faire. Ce programme de recherche est principalement mené à l'Hôpital Mount Sinaï en collaboration avec des chercheurs du Hospital for Sick Children de Toronto et d'autres hôpitaux à travers le monde.

A l'heure actuelle, il n'y a pas de cause connue ni de traitement curatif pour les MII et des études ont montré que le Canada connaît le plus haut taux de fréquence de maladie de Crohn au monde et l'incidence de colite ulcéreuse est également parmi les plus élevées au monde.

Si vous désirez en savoir plus sur les façons de nous aider à trouver un traitement curatif sur les MII, ou si vous désirez de plus amples renseignements sur ces maladies, veuillez visiter notre site Web à www.ccfc.ca.

La FCMII

La Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin (FCMII) est un organisme de recherche bénévole sans but lucratif dont la mission consiste à trouver un traitement curatif pour la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. La Fondation a également pour mission de renseigner les patients de MII et leurs familles, les professionnels de la santé et le grand public sur ces maladies. Pour de plus amples renseignements sur la FCMII, veuillez visiter notre site à l'adresse www.ccfc.ca.

Renseignements