SOURCE: The Institute of Internal Auditors

The Institute of Internal Auditors

15 mars 2011 09h00 HE

Une étude sans précédent vise à améliorer la pratique de l'audit interne à l'échelle mondiale

LAS VEGAS, NV--(Marketwire - March 15, 2011) - Pour répondre aux besoins des parties prenantes, les auditeurs internes doivent se concentrer davantage sur les processus de gouvernance et de gestion des risques, et sur une utilisation optimisée de la technologie d'audit. Voici quelques-unes des découvertes de l'Étude mondiale sur l'audit interne 2010 de la Fondation de recherche de l'Institut des Auditeurs Internes (IIARF), publiées aujourd'hui par laConférence générale sur la gestion de l'audit de l'IIA à Las Vegas, aux États-Unis. Cette étude, composante de l'étude continue Tronc commun de connaissances (CBOK) de l'IIARF, a analysé les réponses de 13 582 praticiens dans 22 langues et plus de 107 pays. C'est l'étude mondiale la plus complète jamais réalisée sur la pratique de l'audit interne.

« Cette étude nous permet de documenter les variations et tendances passées et présentes dans la pratique de l'audit interne, d'examiner les changements potentiels à venir, et d'offrir des idées et des informations sur les meilleures pratiques aux auditeurs internes en activité », a déclaré Yass AlKafaji, professeur associé de comptabilité à l'Université américaine de Sharjah aux Émirats Arabes Unis. « Les auditeurs internes doivent se concentrer davantage sur les processus de gouvernance et de gestion des risques, qui doivent devenir les pierres angulaires de la profession de l'audit interne.»

Selon cette étude, 80 % des répondants prévoient une augmentation des activités de gestion des risques, et 23 % anticipent davantage d'examens de la gouvernance institutionnelle au cours des cinq prochaines années. L'étude a aussi démontré qu'environ la moitié des organisations participantes s'attend à recruter davantage de personnel au cours des cinq prochaines années, et que les deux compétences les plus demandées sont : (1) la compréhension de l'entreprise, et (2) la connaissance des techniques d'évaluation du contrôle et d'analyse des risques. De plus, les chercheurs ont identifié un besoin grandissant de formation spécialisée dans l'analyse et la collecte de données, la recherche opérationnelle et les nouveaux outils et technologies d'audit.

« Ces informations démontrent de façon empirique que les organisations reconnaissent l'impact néfaste d'une gouvernance institutionnelle inadéquate et les risques significatifs que cela engendre pour l'efficacité de leur fonction de gestion des risques », a déclaré Richard Chambers, CIA, CGAP, CCSA, président mondial et directeur général de l'Institut des auditeurs internes. « Les auditeurs internes reconnaissent ces risques et alignent leur couverture en réponse aux attentes fluctuantes de leurs parties prenantes.»

L'analyse en cinq rapports de l'étude offre des informations tangibles aidant les cadres supérieurs d'audit (CAE) à prendre des décisions et planifier de futures initiatives. Les quatre premiers rapports examinent :

Le cinquième rapport, Les impératifs du changement : étude mondiale sur l'audit interne de l'IIA en action, contient les observations et conclusions globales de l'Étude mondiale sur l'audit interne, 10 éléments d'action détaillés permettant d'aider les CAE à traiter les impératifs à venir, ainsi qu'une présentation d'une étude connexe des parties prenantes de l'audit interne aux États-Unis. Les principaux impératifs incluent :

1. Se concentrer davantage sur la gouvernance et la gestion des risques.
2. Développer une vision stratégique pour l'audit interne.
3. Suivre et rapporter la valeur de l'audit interne.
4. Renforcer les relations et les communications du comité d'audit.
5. Voir la conformité aux normes de l'IIA comme obligatoire et non facultative.

À propos de l'IIA et de la Fondation de recherche de l'IIA
Célébrant sa 70ème année, l'IIA a été fondée en 1941. Comptant 170 000 membres dans 165 pays, l'Institut des auditeurs internes (IIA) est une association professionnelle internationale dont le siège mondial se situe à Altamonte Springs, Fla., aux États-Unis. L'IIARF a été fondée en 1976 par l'IIA. L'IIARF étend ses connaissances et sa compréhension de l'audit interne en fournissant des produits pédagogiques et de recherche pertinents visant à faire progresser la profession à l'échelle mondiale.

Renseignements