Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

31 août 2016 14h57 HE

Une forte majorité de Canadiens appuient les objectifs de la Loi sur les langues officielles

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 août 2016) - La population canadienne reste attachée à une vision du pays possédant deux langues officielles, selon un récent sondage Nielson réalisé pour le Commissariat aux langues officielles : 88 p. 100 des répondants appuient les objectifs de la Loi sur les langues officielles et 82 p. 100 estiment que le 150e anniversaire de la Confédération, l'année prochaine, devrait être une occasion de promouvoir les langues officielles du Canada.

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, présentera certains des résultats du sondage demain, à l'occasion d'une conférence internationale sur l'aménagement linguistique à l'Université de Calgary.

« L'acceptation graduelle de la dualité linguistique nous a rendus plus ouverts, plus inclusifs et davantage disposés à accueillir d'autres personnes au sein de notre société, estime M. Fraser. Cela nous distingue des États-Unis, de la Grande-Bretagne et d'une grande partie de l'Europe. »

Les résultats du sondage Nielson sont clairs : 88 p. 100 des répondants appuient les objectifs de la Loi sur les langues officielles, et ce, dans l'ensemble du Canada. Ces résultats, obtenus via un sondage téléphonique, excèdent 80 p. 100 partout au Canada :

  • 92 p. 100 au Québec
  • 91 p. 100 en Atlantique
  • 90 p. 100 en Alberta
  • 87 p. 100 en Ontario
  • 85 p. 100 en Colombie-Britannique
  • 83 p. 100 dans les Prairies

« C'est probablement la première fois qu'une telle question est posée lors d'un sondage national, a précisé M. Fraser. L'appui généralisé des objectifs de la Loi sur les langues officielles indique à quel point les mentalités ont évolué. » Depuis son entrée en poste, en 2006, le commissaire a réitéré à de nombreuses reprises l'importance de la place du français et de l'anglais comme langues canadiennes. De la même façon, 86 p. 100 des répondants au sondage croient que le premier ministre du pays devrait être bilingue et 83 p. 100 estiment que les grands événements nationaux devraient se dérouler dans les deux langues. Quant à la reconnaissance officielle du statut bilingue d'Ottawa, cette proposition recueille 87 p. 100 d'appuis.

Ce sondage téléphonique, à échantillon probabiliste, a été réalisé en février et en mars 2016 par la firme Nielson, auprès de mille Canadiens de plus de 18 ans. La marge d'erreur pour les données nationales est de +/- 3,1 p. 100, 19 fois sur 20.

Suivez-nous sur Twitter @CLOduCanada et sur Facebook @Languesofficielles

Renseignements

  • Robin Cantin
    Directeur, Communications
    Commissariat aux langues officielles
    819-420-4842 / Sans frais : 1-877-996-6368
    Cellulaire : 613-220-8396
    Courriel : robin.cantin@clo-ocol.gc.ca