Ministère de la Défense nationale



Ministère de la Défense nationale

11 mai 2013 09h00 HE

Une frégate canadienne intercepte une expédition de stupéfiants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 11 mai 2013) - Le 10 mai, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto a réussi à intercepter, pour la troisième fois en six semaines, et pour la deuxième fois cette semaine, une expédition de stupéfiants, dans le cadre d'opérations antiterroristes continus dans l'océan Indien.

Pendant la fouille et l'inspection d'un vaisseau par l'équipe d'arraisonnement des navires, l'équipage du Toronto a réussi à saisir environ 195 kg d'héroïne. Les stupéfiants ont été saisis sans incident et seront détruits. Jusqu'à présent, le NCSM Toronto a intercepté environ 1 012 kg de stupéfiants. Le 29 mars, une expédition importante de stupéfiants dans l'océan Indien a été interceptée lorsque l'équipe d'arraisonnement a pu saisir environ 500 kg d'héroïne. Plus tôt cette semaine, l'équipage du Toronto a également saisi 317 kg d'héroïne et une petite quantité de hachisch.

« Je suis extrêmement fier du NCSM Toronto et de son équipage. Leurs efforts pendant les six dernières semaines visant à déceler et à contrecarrer les activités terroristes en haute mer, ainsi qu'à protéger cette région contre de telles activités, constituent une contribution appréciable aux efforts déployés à l'échelle internationale dans la lutte contre le terrorisme, affirme l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. La réussite continue de cet équipage décourage et empêche les terroristes de se servir du milieu maritime, et contribue à la protection du Canada ainsi que des Canadiens et des Canadiennes. »

La contrebande de stupéfiants dans l'océan Indien et dans les régions avoisinantes représente une source de financement reconnue pour les organisations terroristes. En freinant ces activités, les navires de la coalition coupent les vivres financiers aux groupes extrémistes, et aident à arrêter le flot de stupéfiants au Canada.

« La réussite de cette opération démontre le professionnalisme et la ténacité de l'équipage du Toronto », confirme le capitaine de frégate Jeff Hamilton, commandant du NCSM Toronto. « Nos opérations obtiennent des résultats en aidant à perturber les activités des réseaux terroristes et en améliorant les efforts coordonnés et multinationaux visant à établir un profil du mode de financement de ces organisations et à le comprendre. Notre présence dans cette région donne également la souplesse et la capacité à notre pays de répondre rapidement aux nouvelles crises dans la région. »

Le NCSM Toronto participe à l'opération Artemis, la contribution du Canada au sein de la Force opérationnelle multinationale 150, un groupe d'intervention navale multinational luttant contre le terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d'Aden, l'océan Indien et le golfe d'Oman. Dans le cadre de ce groupe multinational, le Toronto travaille de concert avec des partenaires de la coalition dans le but de promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité dans une région qui s'étale sur plus de deux millions de milles carrées et qui comprend quelques-unes des routes maritimes les plus importantes au monde raccordant l'Extrême-Orient, l'Afrique, l'Europe et l'Amérique du Nord. La région est l'emplacement de plus de 23 000 mouvements maritimes d'expéditions par année. La Force opérationnelle multinationale 150 est l'une des trois forces opérationnelles dirigées par la Force maritime internationale, un partenariat naval qui compte 28 nations.

Note aux journalistes et chefs des nouvelles :

Renseignements additionnels et images disponibles :

http://www.cjoc.forces.gc.ca/exp/artemis/index-fra.asp

http://www.combatcamera.ca/MLO10052013

Renseignements