World Wildlife Fund Canada (WWF-Canada)



World Wildlife Fund Canada (WWF-Canada)
Une heure pour la Terre



Une heure pour la Terre

26 mars 2013 16h36 HE

Une heure pour la terre, une inspiration durable

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 26 mars 2013) - La manifestation Une heure pour la Terre du Fonds mondial pour la nature a fracassé un nouveau record de participation à travers la planète. Des Samoa aux îles Cook, traversant les fuseaux horaires, des centaines de millions de personnes ont de nouveau uni leurs voix pour affirmer haut et fort leur détermination à assurer à notre planète un avenir durable.

Des rassemblements se sont tenus dans quelque 7 000 villes et cités dans plus de 150 pays et territoires, et un grand nombre de sites naturels et bâtis de notre patrimoine mondial se sont plongés dans le noir cette année, formant une toile de fond à une multitude d'activités et de projets conçus pour durer au-delà de la manifestation et contribuer au mieux-être de la planète.

« Le plus formidable dans tout ça, selon Andy Ridley, cofondateur et directeur général d'Une heure pour la Terre, c'est que le nombre croissant de participants s'inspirent de l'événement pour mettre sur pied leurs propres projets pour la Terre. »

Depuis l'espace jusqu'au Soudan, les millions de participants à la grande extinction des feux sur la planète se sont connecté les uns aux autres grâce aux technologies et plateformes modernes et ont uni leurs voix pour une même cause.

L'astronaute canadien Chris Hadfield a commenté sur Twitter des images de la Terre vue de l'espace où il a célébré Une heure pour la Terre. Le cosmonaute russe Roman Romanenko a également envoyé un message vidéo de l'espace, juste avant que le Kremlin et la place Rouge se joignent pour la première fois au mouvement et se plongent dans le noir pour marquer le premier anniversaire de l'adoption d'une loi protégeant les zones marines russes contre la pollution pétrolière, une initiative née de la manifestation d'Une heure pour la Terre l'an dernier.

« La première fois que j'ai mis le pied dans la Station spatiale internationale et que j'ai vu la Terre d'en haut, j'ai été frappé par sa beauté et par sa fragilité. Notre planète est notre bien le plus précieux, elle nous abrite et nous nourrit. Notre existence dépend d'elle, et la sienne dépend de nous aussi. À nous d'en prendre soin, de ne pas gaspiller ses ressources », a déclaré le cosmonaute à bord de la Station spatiale internationale.

Une première cette année, le Défi municipal Une heure pour la Terre a été lancé - et relevé - à l'échelle de la planète. Au final, 17 villes de six pays étaient en lice pour le titre de Capitale mondiale d'Une heure pour la Terre, et c'est la ville de Vancouver qui a reçu l'appui unanime du jury d'experts, pour ses mesures innovatrices pour la protection du climat et son engagement à créer un environnement urbain durable et agréable pour ses résidents actuels et futurs. Vancouver compte bien que d'ici 2020, tous les nouveaux immeubles afficheront un fonctionnement carboneutre, les résidents feront plus de 50 % de leurs déplacements à pied, en vélo ou en transport collectif, et le nombre d'emplois verts aura doublé.

Villages de l'Inde inaugurant l'arrivée de l'électricité « solaire », citoyens libyens participant à une marche de 80 kilomètres depuis Gharyan pour se rendre à Tripoli célébrer Une heure pour la Terre - des citoyens de toutes les origines et de tous les milieux n'ont ménagé aucun effort pour affirmer ensemble l'importance de leur planète et ce qu'ils sont prêts à faire pour la protéger.

Partout dans le monde, des pays s'inspirent d'Une heure pour la Terre et en font un outil de sensibilisation des enfants aux enjeux environnementaux. Ainsi la Society of Wilderness (SOW) de Taïwan poursuit, à l'année, son programme de sensibilisation au réchauffement climatique dans toutes les écoles de l'île et compte plus de 70 000 élèves et bénévoles. En Indonésie, le programme Écoles vertes mène également son action tout au long de l'année, et a utilisé la manifestation Une heure pour la Terre pour promouvoir son réseau d'écoles faibles en carbone, qui intègre des cours sur l'économie d'énergie dans le programme des écoles affiliées à l'autorité responsable de la métropole de Bangkok, en Thaïlande.

Dans le cadre d'un appel mondial à faire de notre génération celle qui opérera le réel changement nécessaire pour la planète, l'édition 2013 d'Une heure pour la Terre a été marquée par nombre de concerts publics destinés aux jeunes, afin de les amener à partager leur passion pour l'environnement. Se sont ainsi déroulés un concert rap à Benghazi en Libye, un concert rock au Népal, à Pokhara, deuxième ville en importance, un concert à Kuala Lumpur, capital de la Malaisie, des performances à Hanoi, au Vietnam et un concert de reggae gratuit à Kingston, en Jamaïque.

En Chine, les sites de six des plus grands médias sociaux, que fréquentent quotidiennement pas moins de 200 millions de personnes, se sont également plongés dans le noir pour sensibiliser leurs utilisateurs à l'événement Une heure pour la Terre, tandis que le compte officiel d'Instagram affichait pour seule image l'extinction des feux à l'Opéra de Sydney depuis son siège de San Francisco - une opération qui a reçu l'appui de plus de 180 000 « j'aime ». À l'heure actuelle, plus de 36 000 images de l'événement ont été téléchargées dans la plateforme de partage d'images.

Nelson Mandela lui-même a été l'un des premiers à partager son appui sur Twitter et à émettre un message bien à propos, dans le contexte des nombreux projets de reboisement dans le monde qui sont rattachés au défi I Will if You Will d'Une heure pour la Terre.

« Les arbres & les forêts ont été détruits parce que le bois était la seule source d'énergie de nos populations. #NelsonMandela #EarthHour. »

Le rassemblement Une heure pour la Terre a accueilli de nouveaux pays et territoires participants cette année : Palestine, Surinam, Rwanda et Tunisie - où le WWF, l'Agence nationale pour la maîtrise de l'énergie et le regroupement des scouts de Tunisie ont mené leurs célébrations Avenue Habib Bourguiba, où a éclos le Printemps arabe. Le président Moncef Marzouki était présent pour inaugurer l'événement.

Plusieurs vedettes - Lionel Messi, Yoko Ono, Amitabh Bachchan, Alejandro Sanz, Imogen Heap, entre autres - appuient le mouvement et ont participé à la manifestation Une heure pour la Terre.

En Argentine, les organisateurs de l'événement La Hora del Planeta et la Fundación Vida Silvestre Argentina affiliée au WWF ont célébré leur campagne de soutien à l'adoption d'un projet de loi pour faire de Banco Burwood - 3,4 millions d'hectares - la plus grande zone marine protégée du pays. L'incorporation de ce plateau sous-marin important pour les pêcheries comme pour nombre d'oiseaux - albatros, pétrels et pingouins - ferait passer à plus du triple de sa superficie actuelle la zone économique exclusive du pays.

Voici quelques lieux qui se sont plongés dans le noir samedi soir : l'Opéra et le Harbour Bridge de Sydney, Tokyo Tower, Taipei 101, les tours Petronas, le stade national de Beijing, Marina Bay à Singapour, le monument de la Porte de l'Inde, le Kremlin et la place Rouge à Moscou, le Burj Khalifa, l'église de la Nativité de Bethléem, Table Mountain, les murs de la ville de Dubrovnik, la tour Eiffel, l'avenue Habib Bourguiba, l'Acropole, la tour de Pise, les escaliers de la Place d'Espagne de Rome, la porte de Brandenburg, le palais de Buckingham, Tower Bridge, le Parlement du R.-U., Big Ben, la statue du Christ Rédempteur de Rio, la tour du CN de Toronto, le Las Vegas Strip, Times Square, l'Empire State Building, Niagara Falls et le siège de l'ONU à New York.

Une heure pour la Terre 2014 se tiendra le samedi 29 mars.

Pour vous replonger dans l'action d'Une heure pour la Terre 2013, rendez-vous au earthhour.org/live

Vidéo officielle d'Une heure pour la Terre 2013 - www.ehour.me/2013ViD

Téléchargez des images de presse - earthhour.org/media-centre/images

Séquences vidéo téléchargeables de la manifestation mondiale disponibles pour téléchargement -www.earthhour.org/media-centre/videos

Joignez-vous à la communauté mondiale

Une heure pour la Terre, Canada - wwf.ca/uneheurepourlaterre

Une heure pour la Terre, monde - www.earthhour.org

Facebook - www.facebook.com/WWFCanadafrancais

Twitter - twitter.com/WWFCanadaFR

YouTube - www.YouTube.com/EarthHour

À propos d'Une heure pour la Terre du WWF-Canada

Une heure pour la Terre du WWF permet aux individus, aux entreprises et aux collectivités partout dans le monde de s'unir pour réclamer des mesures concrètes de lutte aux changements climatiques, dans l'espoir d'un monde meilleur et d'une planète plus saine. À titre de commanditaire national d'Une heure pour la Terre du WWF, BMO Groupe financier et Bureau en Gros mettront à profit leur incroyable pouvoir de mobilisation pour diffuser notre message et encourager l'action individuelle.

wwf.ca/uneheurepourlaterre

Renseignements

  • Pour plus de renseignements sur Une heure pour la Terre :
    Natalie Bibeau
    NataPR
    514-524-1471
    nata@natapr.com