Table ronde nationale sur l'environnement et l'economie

Table ronde nationale sur l'environnement et l'economie

05 oct. 2010 09h43 HE

Une initiative conjointe présente les effets physiques du changement climatique sur le Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 5 oct. 2010) - Au cours du prochain siècle, les effets physiques du changement climatique pourraient influer sur divers éléments, de la santé humaine aux infrastructures des collectivités, en passant par les ressources hydriques et même le tourisme et les loisirs, d'après un nouvel exposé scientifique publié aujourd'hui. 

Intitulé Degrés de réchauffement, il est le premier diagramme complet de son genre sur les répercussions climatiques pour le Canada et est publié aujourd'hui dans les magazines Canadian Geographic et Géographica. Regroupant une vaste gamme de renseignements scientifiques déjà publiés, il présente 60 effets précis du changement climatique en fonction des hausses de températures. La présentation s'insère dans le cadre d'une initiative conjointe de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie et de la Société géographique royale du Canada. 

Le diagramme indique par exemple qu'à une hausse de températures de deux degrés, l'étendue de glace marine arctique en été pourrait diminuer de moitié, l'écoulement dans le bassin de la rivière Saskatchewan Sud pourrait être considérablement réduit et le transport par les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent pourrait devenir plus coûteux en raison de la baisse des niveaux d'eau. L'indicateur de deux degrés représente les hausses de températures par rapport aux niveaux pré-industriels et il est important, car le Canada et d'autres pays du G8 ont convenu de prendre des mesures afin de limiter les augmentations de température mondiale à ce niveau.

« Le changement climatique n'est pas qu'une théorie. Il est en cours, a affirmé Robert (Bob) Page, président de la TRNEE. Cela signifie que nous devons aller au-delà de la réduction des émissions de carbone. Nous devons commencer à adapter notre comportement, nos collectivités et notre activité économique à la nouvelle réalité du changement climatique. »

Le diagramme et les articles vedettes publiés dans les revues montrent encore plus de risques pour les collectivités côtières, l'habitat faunique et du poisson et la santé humaine du Canada, si les températures mondiales augmentent au-delà du point de deux degrés.

Toutes les répercussions regroupées dans le diagramme ne sont pas nécessairement négatives. Ainsi, une augmentation de deux degrés pourrait voir des gains du bois d'œuvre issus de la croissance accrue des arbres dans certains endroits nordiques, un meilleur accès aux ressources gazières, pétrolières et minérales du Nord, et une plus grande abondance de morue de l'Atlantique au nord du 60e parallèle. Certaines activités touristiques et récréatives, comme le ski, en souffriraient probablement, alors que d'autres, comme le golf, pourraient en bénéficier. Le diagramme a pour but d'illustrer l'étendue des répercussions possibles qui sont acceptées scientifiquement et projetées à l'heure actuelle.

En plus des magazines et du diagramme, la SGRC et la TRNEE ont organisé des débats d'experts et ont collaboré avec le Conseil canadien de l'enseignement de la géographie de la SGRC afin de produire une trousse de ressources éducatives qui sera distribuée à 12 000 écoles intermédiaires et secondaires partout au Canada, soulignant les conséquences régionales du changement climatique. L'Atlas canadien en ligne (ACEL) de la SGRC comportera aussi un module sur la Prospérité climatique, avec des cartes interactives, des diagrammes et 13 plans de leçons dans le Centre d'apprentissage de l'ACEL.

« Composer avec les impacts du changement climatique signifie également l'éducation de nos enfants, a affirmé Gisèle Jacob, présidente de la SGRC. L'initiative Prospérité climatique conjointe avec la TRNEE renforce le rôle éducatif de la Société géographique royale du Canada visant à favoriser l'intendance environnementale au Canada, ajoute-t-elle. L'éducation est essentielle pour élargir la compréhension du public à l'égard de notre climat changeant, des répercussions et des solutions d'adaptation. »

Pour générer un dialogue national sur les répercussions du changement climatique et les solutions éventuelles, les deux organisations tiendront une série de débats avec de grands spécialistes canadiens au cours des deux prochaines semaines. Le premier aura lieu aujourd'hui, de 14 h à 16 h, au Musée canadien de la nature. D'autres séances auront aussi lieu le 13 octobre à Halifax, le 14 octobre à Montréal, le 18 octobre à Toronto, le 20 octobre à Vancouver et le 21 octobre à Saskatoon.

« S'adapter et prospérer sera de plus en plus essentiel pour les gouvernements, les collectivités et les entreprises du Canada à mesure que ces effets se font progressivement sentir », a déclaré David McLaughlin, président et premier dirigeant de la TRNEE.

Ce soir, les deux organisations tiendront une réception au Musée canadien de la nature, où Son Excellence, le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, prendra la parole. Jim Prentice, ministre fédéral de l'Environnement, prononcera également un discours. Monsieur Robert Thirsk, astronaute, présentera un message vidéo pour appuyer l'initiative.

Son Excellence est président fondateur de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie.

Les médias sont invités à assister au débat et aux discours à la réception de ce soir. Le diagramme bilingue est présenté sur papier et en ligne par l'intermédiaire de Canadian Geographic, Géographica et de la TRNEE.

Débat des experts
De 14 h à 16 h
4e étage
Musée canadien de la nature
240, rue McLeod
 
*Réception
Débute à 17 h, discours à 17 h 30
(la partie publique de la réception prendra fin à la conclusion des discours)
Salon du 3e étage
Musée canadien de la nature
240, rue McLeod
 
*Les médias sont invités à couvrir la partie publique de l'événement, qui prendra fin à la conclusion des discours.

Pour de plus amples renseignements sur cette initiative, veuillez consulter www.prosperiteclimatique.ca ou www.rcgs.org.

Renseignements

  • Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie
    Brian Laghi
    Directeur, Communications et affaires publiques
    613-943-2054
    Cell. : 613 882-8134