TELUS Santé
TSX : T
NYSE : TU

TELUS Santé
Diabète Québec

Diabète Québec

02 déc. 2014 10h34 HE

Une majorité de Québécois prêts pour l'expérience patient 2.0

69 % sont intéressés à se doter d'un dossier de santé électronique personnel

90 % d'entre eux souhaitent pouvoir communiquer avec leur médecin par courriel

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 2 déc. 2014) - Selon un nouveau sondage CROP, initié par TELUS Santé en collaboration avec Diabète Québec, les Québécois sont prêts à prendre le tournant numérique en santé parce qu'ils y voient des avantages majeurs et considèrent qu'ils peuvent jouer un rôle actif à cet égard.

« À l'instar de plusieurs secteurs d'activité où le réflexe numérique est bien installé dans les comportements d'achat, le secteur de la santé n'échappera pas à un tel virage, a déclaré monsieur Paul Lepage, président de TELUS Santé. D'un point de vue international, le Canada est en queue de peloton en ce qui concerne l'adoption des TI en santé. Toutefois, les facteurs clés de succès sont présents : des patients qui se disent prêts à adopter la technologie et à s'impliquer activement dans leur santé, aux impératifs budgétaires et à la nécessité de réduire la pression sur notre système de soins et d'obtenir de meilleurs résultats ».

Les résultats du sondage CROP ont été dévoilés aujourd'hui dans le cadre de la huitième édition du Forum de l'industrie de la santé de Québec, présenté par Québec International, sous le thème De l'innovation à l'intégration dans le système de santé - Adopter la perspective patient.

Par ailleurs, et bien que les Québécois se disent relativement satisfaits du système de santé à l'égard du personnel et des soins reçus, il existe un déficit de perception quant à l'accès aux soins et à l'efficacité générale du système. Or, l'intégration de nouvelles technologies dans la relation patient-système pourrait contribuer, à leurs yeux, à améliorer ces deux composantes majeures du système de santé.

Un accès à distance synonyme d'accessibilité et d'efficacité

Dans la mesure où les patients pourraient échanger des données en provenance de leur dossier personnel avec un professionnel de la santé, 90 % des répondants souhaiteraient pouvoir échanger avec leur médecin de famille par courriel.

Dans le même esprit, une grande majorité de Québécois aimeraient communiquer avec un professionnel de la santé principalement pour renouveler une prescription sans se rendre chez un médecin (79 %), pour prendre un rendez-vous en ligne (78 %), pour recevoir un conseil d'un médecin sur un nouveau problème de santé (68 %) ou pour revoir des résultats de laboratoire avec un médecin (67 %).

Pour eux, un tel accès à distance permettrait de diminuer le nombre de visites à l'urgence lors de situations non critiques (94 %) et permettrait d'obtenir une réponse rapide d'un professionnel de la santé (93 %). Ceux-ci pensent également qu'il réduirait les déplacements chez le médecin de famille (90 %) et contribuerait à rendre le système de santé plus efficace (90 %).

Le patient, un membre de l'équipe de soins?

Plus encore, 69 % des répondants se disent prêts à jouer un rôle actif dans la gestion de leur santé, notamment en alimentant leur propre dossier de santé électronique personnel avec des données pertinentes au suivi. Cet intérêt est d'ailleurs encore plus marqué chez les gens atteints de maladies chroniques (76 %).

Selon les répondants, les principaux atouts d'un dossier de santé électronique personnel sont l'accès au dossier médicaments en tout temps (86 %), l'accès à des informations fiables et personnalisées sur sa condition médicale (86 %) et le partage du dossier alimenté par le patient avec un professionnel (83 %).

Chez 85 % des gens atteints de maladie chronique, le dossier de santé électronique présente également un intérêt pour la consultation ou la mise à jour des informations biométriques telles que la pression sanguine, le taux de sucre dans le sang ou le rythme cardiaque ainsi que pour le partage de son dossier personnel avec un proche aidant (73 %).

Selon Diabète Québec, le sondage reflète le désir des Québécois de communiquer de façon interactive avec leur équipe soignante. « Les moyens technologiques existent, les gens les ont apprivoisés. Il y a actuellement un immense potentiel pour utiliser ces technologies afin de bâtir des partenariats encore plus solides entre les différents professionnels de la santé et les patients », a déclaré Serge Langlois, président-directeur général de Diabète Québec.

Si la « santé numérique » se définit par les multiples façons dont la technologie facilite la communication entre les professionnels de la santé, il semble ne faire aucun doute que l'équipe de soins, incluant le patient, sera appelée à s'interconnecter davantage.

Le sondage CROP a été effectué en ligne du 4 au 10 novembre 2014 auprès de 1 000 répondants répartis à travers le Québec.

À propos de TELUS Santé

TELUS Santé est un chef de file dans le domaine des télésoins, des dossiers de santé électroniques (DSE), des dossiers médicaux électroniques (DME), des dossiers de santé personnels (DSP), de la gestion de pharmacies et de la gestion des demandes de règlement en ligne. Ses solutions permettent aux autorités de santé, aux médecins, aux autres fournisseurs de soins, aux patients et aux consommateurs de mettre la puissance de l'information au service de la santé. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de TELUS Santé, visitez www.telussante.com.

À propos de Diabète Québec

Diabète Québec est :

  • une association sans but lucratif au service des personnes diabétiques depuis 60 ans;
  • un réseau de plus de 40 associations affiliées partout au Québec;
  • près de 45 000 heures de bénévolat par année;
  • la défense des droits des personnes diabétiques et leurs familles.

Diabète Québec travaille à l'amélioration des connaissances et des bonnes pratiques d'enseignement ainsi qu'au financement de la recherche sur le diabète.

À propos de TELUS

TELUS (TSX:T)(NYSE:TU) est la société de télécommunications connaissant la croissance la plus rapide au Canada, grâce à des produits d'exploitation annuels de 11,8 milliards de dollars et à plus de 13,5 millions de connexions clients, dont 8,0 millions d'abonnés à des services mobiles, 3,2 millions de lignes d'accès au réseau filaire, 1,45 million d'abonnés à des services Internet et 888 000 clients de TELUS TV. TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication, notamment des services mobiles, des services de transmission de données et de la voix, des services IP, des services de télévision, de vidéo et de divertissement en plus d'être le fournisseur informatique du domaine des soins de santé le plus important au Canada.

Fidèles à leur philosophie communautaire « Nous donnons où nous vivons », TELUS et les membres de son équipe, actuels et retraités, ont versé plus de 350 millions de dollars à des organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert 5,4 millions d'heures de bénévolat au service des communautés locales depuis 2000. Créés en 2005 par Darren Entwistle, président-directeur du conseil d'administration, les onze comités d'investissement communautaire de TELUS, présents partout au pays, dirigent les activités de soutien de l'entreprise aux organismes de bienfaisance locaux et auront remis 47 millions de dollars à 3 700 organismes locaux d'ici la fin de 2014, enrichissant la vie de plus de deux millions d'enfants et de jeunes au Canada. TELUS a reçu l'honneur d'être désignée comme l'entreprise philanthropique la plus remarquable au monde en 2010 par l'Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la première entreprise canadienne à recevoir cette prestigieuse marque de reconnaissance internationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site www.telus.com.

Renseignements