Larose et Fils

Larose et Fils

15 août 2011 11h56 HE

Une méthode éprouvée et un produit nettoyant vert pour lutter contre les infections nosocomiales

LAVAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 août 2011) - Le Procédé de nettoyage en profondeur MicroClean est plus efficace que les désinfectants pour lutter contre les infections nosocomiales. Le procédé de nettoyage, développé par une entreprise canadienne, Process Cleaning Solutions (PCS), permet d'éliminer physiquement les bactéries résistantes sur toutes les surfaces testées. Ce résultat tout à fait révolutionnaire prouve qu'un nettoyage adéquat peut rendre les surfaces des hôpitaux plus sécuritaires que les procédures actuelles qui, non seulement impliquent des produits désinfectants dangereux mais endommagent les surfaces et les rendent encore plus difficiles à nettoyer.

Les tests, validés par le laboratoire indépendant Aquatox Laboratory de Guelph, Ontario, prouvent que le nouveau Procédé de Nettoyage en Profondeur MicroClean, peut atteindre le même standard qu'un désinfectant, soit la réduction des bactéries et des spores bactériennes de 99,9999 % (une réduction de 6 log). Mieux encore, la méthode développée par PCS ne laisse aucun résidu de bactéries ou de spores bactériennes après le nettoyage, un niveau de désinfection que même une marque nationale d'eau de Javel désinfectante n'a pu atteindre.

Le secret réside dans le procédé soit la procédure d'essuyage, le type de chiffon utilisé ainsi que, évidemment, les propriétés particulières du produit nettoyant. L'avantage majeur du procédé est qu'il ne requiert aucun produit toxique ou dangereux, ni de détergent nocif et ne dégage aucun composé organique volatil.

Un récent rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé indique que les hôpitaux canadiens ont des niveaux d'infections nosocomiales parmi les plus élevés dans le monde développé, en partie parce que les établissements de santé sont sales. Ceci n'est pas dû à un manque d'effort ou de négligence, mais plutôt parce que les méthodes actuelles de désinfection n'éliminent pas complètement toutes les souillures ni tous les agents pathogènes.

L'épidémie actuelle des infections nosocomiales causées par des spores bactériennes (comme par exemple la C-difficile) a provoqué un intérêt public pour la sécurité dans les hôpitaux. La solution la plus largement adoptée jusqu'ici pour combattre cette épidémie a été d'avoir recours à des désinfectants puissants qui requièrent passablement plus de temps afin de détruire les bactéries. Puisqu'on se concentre plus sur la destruction des bactéries plutôt que le nettoyage en profondeur, il y a risque d'inefficacité des désinfectants lorsqu'ils sont utilisés sur des surfaces qui ne sont pas entièrement propres.

« En concentrant les efforts des équipes de salubrité sur un nettoyage adéquat selon la méthode PCS scientifiquement éprouvée, les bactéries et spores bactériennes sont physiquement retirées des surfaces lors du nettoyage même sans l'usage d'un désinfectant, », explique André Foisy, directeur du développement chez Larose et Fils, l'une des entreprises fondatrices de PCS.

Fondée en 1954, Larose et Fils est une entreprise québécoise fabricant et distribuant des produits de nettoyage destinés à une clientèle commerciale, industrielle et bien sûr, institutionnelle.

Renseignements

  • Larose et Fils
    M. André Foisy
    514-978-0175