Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

13 juil. 2005 12h53 HE

Une multitude d'expériences réussies à Agriculture et Agroalimentaire Canada : Par l'honorable Andy Mitchell, c.p., député Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 13 juillet 2005) - Il arrive trop souvent qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada fasse la une en raison de mauvaises nouvelles. La saga qui se poursuit à la suite de la découverte d'un cas d'ESB au Canada il y a deux ans, la fermeture de la frontière américaine qui s'en est suivie, les problèmes liés aux conditions météorologiques et aux maladies, ainsi que la chute des prix des denrées font la manchette. Le bon côté de toutes ces mésaventures est le travail et l'engagement exceptionnels des producteurs partout au pays qui ont été confrontés à ces défis. Le gouvernement du Canada et les gouvernements provinciaux ont offert un soutien indéfectible aux producteurs du pays, leur versant des paiements de programmes de près de 5 milliards de dollars par année au cours des deux dernières années; ce soutien se poursuivra.

Malheureusement, ces évènements ont jeté de l'ombre sur les bonnes nouvelles qu'avait à annoncer le Ministère. C'est pourquoi, au lieu de parler de l'ESB, de la fermeture des frontières et des paiements de soutien du revenu, comme je le fais depuis quelques mois, j'aimerais profiter de l'occasion pour rendre hommage à nos scientifiques, à nos techniciens spécialisés et aux spécialistes de la conception des programmes qui font un travail exceptionnel pour maintenir le Canada à l'avant-garde de la recherche et du développement en agriculture.

Pour assurer la prospérité et la durabilité du secteur de l'agriculture, il est essentiel d'élaborer des programmes de protection de l'environnement. Protéger l'air, l'eau et le sol pour les générations futures est une priorité du gouvernement du Canada et d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Parmi les nombreux programmes exceptionnels de protection de l'environnement qui sont mis en oeuvre par le Ministère, j'aimerais attirer votre attention sur l'importante contribution d'AAC à l'atteinte des objectifs prévus au Protocole de Kyoto pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Canada, au cours de la période d'engagement de 2008 à 2012.

Le changement climatique a des effets particuliers sur le secteur de l'agriculture, étant donné que celui-ci contribue à la production des GES mais aussi à leur réduction. Le secteur contribue à atténuer le changement climatique grâce à des pratiques qui favorisent le stockage du carbone dans le sol, plutôt que sa libération dans l'atmosphère.

Dans le cadre d'un certain nombre de projets entrepris en partenariat avec les producteurs et d'autres intervenants de l'industrie, Agriculture et Agroalimentaire Canada travaille à promouvoir des activités axées sur la durabilité, la viabilité économique et la protection de l'environnement.

Ainsi, le Fonds pour le climat du gouvernement du Canada prévoit une initiative quinquennale pour l'établissement de brise-vent sur une distance de 8 000 kilomètres dans les Prairies, et ce, d'ici 2006. En outre, Agriculture et Agroalimentaire Canada a élaboré le Programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre en vue de réduire les émissions grâce à des techniques améliorées de gestion du sol, des nutriments et du bétail. Dans le cadre du Programme de modèles d'exploitations agricoles, on met au point des méthodes pour estimer les émissions nettes de GES qui proviennent des fermes, estimer les émissions actuelles et évaluer les pratiques d'atténuation.

En outre, l'Administration du rétablissement agricole des Prairies aide les agriculteurs à adopter de nouvelles pratiques qui favorisent leur prospérité et la protection de l'environnement. Son expertise en gestion des terres, de l'eau et de l'information, qu'elle acquiert dans l'Ouest canadien depuis plus de 70 ans, sera très utile au gouvernement du Canada qui envisage de mettre en place un nouveau service agroenvironnemental national.

Grâce à ces programmes, AAC contribue à promouvoir l'image de marque du Canada comme chef de file mondial en matière de pratiques agricoles axées sur la durabilité, la rentabilité et la protection de l'environnement. Alors que les consommateurs du monde entier se préoccupent de la qualité et de la protection de leur environnement ainsi que de la qualité de leurs aliments, la reconnaissance du Canada comme chef de file mondial dans le domaine des pratiques agricoles innovatrices et favorables à l'environnement entraînera un élargissement des possibilités commerciales, dont pourront bénéficier tous les agriculteurs canadiens.

La "marque" du Canada est sa capacité de produire des aliments sains et salubres tout en respectant l'environnement. Agriculture et Agroalimentaire Canada déploie des efforts exceptionnels pour faire valoir cet avantage et, ce faisant, développer des marchés pour les producteurs agricoles canadiens.

Dans le marché mondial hautement concurrentiel d'aujourd'hui, les pays doivent mettre à profit tous les outils disponibles pour distinguer leurs produits. Le Canada est bien perçu dans le monde entier. Les efforts déployés par les agents du Ministère pour élaborer une stratégie basée sur l'excellente réputation internationale des produits agricoles et alimentaires du Canada contribueront à développer les marchés actuels et à en ouvrir d'autres pour les producteurs canadiens.

Ces initiatives, ainsi que les nombreux autres programmes du Ministère qui visent à créer un contexte favorable aux agriculteurs et leur permettre de gagner convenablement leur existence, contribuent à assurer la rentabilité et la durabilité du secteur canadien de l'agriculture.

Renseignements

  • AAC
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972