Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

26 janv. 2012 16h29 HE

Une note d'information explique les menaces qui pèsent sur les services d'eau selon des documents secrets portant sur l'AECG

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 jan. 2012) - Le Conseil des Canadiens et le Syndicat canadien de la fonction publique publient une note d'information sur des documents ayant récemment fait l'objet de fuites et qui ont trait aux négociations sur l'accord de commerce entre le Canada et l'Union européenne.

Les documents montrent que le Canada et les provinces ont omis de protéger les services d'eaux potables et usées contre des règles commerciales qui, dans le contexte actuel, favoriseraient et enchâsseraient la privatisation. Ce que laisse entendre Stephen Harper à l'UE, selon les organisations, c'est que les grandes sociétés des eaux auront accès à l'eau publique du Canada pour réaliser des profits.

Les documents, rendus publics hier par le Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC) et le Réseau pour un commerce juste, dévoilent les offres initiales du Canada en matière de services et d'investissements à l'UE dans le cadre des négociations en cours pour l'Accord économique et commercial global (AECG). Ils énumèrent les domaines ou secteurs que le Canada veut exclure des restrictions s'appliquant aux politiques gouvernementales et aux réglementations qui seront imposées par cet accord de commerce. Les services d'eau ne font pas partie de la liste, ce qui signifie qu'ils seront automatiquement inclus dans l'accord.

SERONT PRÉSENTS : Le Syndicat canadien de la fonction publique et
le Conseil des Canadiens
SUJET : « Un accord truffé d'omissions »
Note d'information (ci-incluse)
DATE : Le jeudi 26 janvier 2012

Une annexe et une note d'information sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/ANNEXE-f.pdf

Renseignements