SOURCE: Masimo

Masimo

30 mars 2015 18h46 HE

Une nouvelle étude clinique présentée lors du congrès annuel de l'International Anesthesia Research Society montre l'avantage de l'Oxygen Reserve Index (ORI - Indice de réserve d'oxygène) de Masimo

IRVINE, CALIFORNIE--(Marketwired - Mar 30, 2015) - Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd'hui qu'une nouvelle étude clinique présentée lors du congrès annuel 2015 de l'International Anesthesia Research Society's montre que son tout dernier paramètre de surveillance non invasive des patients, Oxygen Reserve Index(TM) ou ORI(TM), pourrait aider les cliniciens dans la détection précoce d'une désaturation imminente chez les patients recevant un appoint en oxygène.(1)

L'oxymétrie de pouls (SpO2) offre une visibilité non invasive en continu sur l'oxygénation du sang artériel en conditions d'hypoxie et de normoxie (oxygénation normale). Les cliniciens utilisent souvent la pression partielle de l'oxygène (PaO2), qui peut être intermittente et retardée, afin de surveiller le taux d'hyperoxie (oxygénation supérieure à la normale). Entre deux prélèvements invasifs, les variations de la PaO2 peuvent être difficiles à évaluer, et une hypoxie ou une hyperoxie inattendue peut donc survenir.

Onzième paramètre(2) rainbow(R) de Masimo, l'ORI est un indice relatif de la pression partielle d'oxygène dans le sang artériel (PaO2) dans la gamme de 100 à 200 mmHg. L'ORI est destiné à compléter, et non à remplacer, la surveillance de la PaO2 et les mesures de la SpO2.

Dans cette étude rétrospective réalisée à la Loma Linda University School of Medicine à Loma Linda, en Californie, le Dr Richard Applegate, docteur en médecine, et ses collègues ont évalué les relations entre l'ORI et la PaO2 de 103 patients qui avaient subi une intervention chirurgicale dans laquelle un cathétérisme artériel était prévu.

Les chercheurs ont inclus dans leurs analyses 1 540 échantillons d'ORI recueillis à l'aide d'un Radical-7(R) Pulse CO-Oximeter(R) de Masimo. Une analyse régressive a été employée pour comparer la PaO2 à partir d'échantillons de gaz sanguins artériels cliniquement indiqués par rapport à l'ORI, ainsi que les variations calculées de l'ORI (delta ORI) par rapport aux variations calculées de la PaO2 (delta PaO2).

Au cours d'un total de 2 377 heures surveillées, les chercheurs ont découvert que l'ORI pouvait être calculé pendant environ 91,5 % de ce temps, et ont indiqué que l'ORI constituait une méthode non invasive pour mesurer l'hyperoxie modérée (la PaO2 était ≥ 150 mmHg dans 96,5 % des ORI > 0,54, tandis que la PaO2 était > 100 mmHg pour tous les ORI > 0,24).

Les chercheurs ont constaté qu'« une augmentation de l'ORI proche de 0,24 peut fournir une alerte précoce de PaO2 en diminution approchant 100 mmHg », comme c'est le cas pendant les interventions qui impliquent de l'apnée ou une ventilation unipulmonaire, lors d'intubations difficiles, chez les patients victimes de traumatismes et atteints de contusion pulmonaire ou dans le cas d'une résuscitation massive, ajoutant que « la capacité de détecter une PaO2 ≥ 150 mmHg par un ORI > 0,54 pourrait s'avérer utile pour la titration de la FiO2 (fraction inspirée d'oxygène). »

« Pour une PaO2 peropératoire comprise entre 100 et 240 mmHg, une augmentation de l'ORI semble fournir une indication cliniquement utile d'une PaO2 en chute avant une désaturation ». Les chercheurs ont conclu : « L'utilisation de cette technologie pourrait permettre la détection précoce d'une hypoxie imminente dans un environnement de soins intensifs, en particulier chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque congestive, ce qui pourrait mener à un traitement plus rapide et potentiellement réduire le besoin d'intubation et de ventilation mécanique. »

Le Radical-7(R) avec Root a reçu la conformité CE avec le paramètre ORI, n'est pas agréé par la FDA et n'est pas disponible à la vente aux États-Unis.

1. Applegate R, Dorotta I, Applegate P, Andrews G, Olson M, Um M. « Relationship Between Oxygen Reserve Index and Arterial Partial Pressure of Oxygen During Surgery » (Relations entre l'indice de réserve d'oxygène et la pression artérielle partielle d'oxygène pendant une intervention chirurgicale). Conclusions du congrès annuel 2015 de l'International Anesthesia Research Society, 23 mars, Honolulu, Hawaii, PR03-56-Technology, Computing and Simulation, Equipment Monitoring 5, Coral Ballroom, S-377.
2. Les 11 paramètres incluent : 1) Teneur en oxygène (SpO2) ; 2) Pouls ; 3) Indice de perfusion (PI) ; 4) Indice de variabilité de la pléth (PVI) ; 5) Taux de respiration provenant de la pléth (RRp) ; 6) Hémoglobine totale (SpHb) ; 7) Contenu en oxygène (SpOC) ; 8) Carboxyhémoglobine (SpCO) ; 9) Méthémoglobine (SpMet) ; 10) Saturation fractionnelle en oxygène (SpfO2) ; 11) Indice de réserve en oxygène (ORI)

À propos de Masimo
Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies de surveillance novatrices et non invasives qui améliorent considérablement les soins apportés aux patients, contribuant à résoudre les problèmes dits « insolubles ». En 1995, la société a introduit l'oxymétrie de pouls en mouvement et à basse perfusion, sous la marque Masimo SET (R), qui a pratiquement éliminé les fausses alertes et a accru la capacité de l'oxymétrie de pouls à aider les médecins lors de la détection d'événements mettant en jeu le pronostic vital. Plus de 100 études indépendantes et objectives ont montré que Masimo SET(R) surpasse les autres technologies d'oxymétrie de pouls, même dans les conditions cliniques les plus difficiles, y compris dans les cas de mouvement du patient et de faible irrigation périphérique. En 2005, Masimo a lancé la technologie rainbow(R) Pulse CO-Oxymetry(TM), qui permet la surveillance non invasive et en continu des constituants sanguins qui nécessitaient auparavant des procédures invasives : l'hémoglobine totale (SpHb(R)), la teneur en oxygène (SpOC(TM)), la carboxyhémoglobine (SpCO(R)), la méthémoglobine (SpMet(R)), le PVI(R) et l'indice de perfusion (PI), parallèlement à la mesure de mouvement SpO2 et à la fréquence du pouls. En 2008, Masimo a lancé Patient SafetyNet(TM), un système de surveillance à distance et de notification clinique sans fil, conçu pour aider les hôpitaux à éviter les décès et les blessures évitables associées à un échec de traitement des incidents. En 2009, Masimo a lancé rainbow(R) Acoustic Monitoring(TM), le tout premier système commercial de surveillance non invasive et en continu de la fréquence respiratoire acoustique (RRa(TM)). Les technologies Masimo SET® et Masimo rainbow® se retrouvent également dans plus de 100 systèmes de monitorage multi-paramétrés de patients, issus de plus de 50 fabricants d'appareils médicaux dans le monde entier. Fondée en 1989, la société Masimo a pour mission d'« améliorer les résultats pour les patients et de réduire les coûts de la santé… en introduisant le monitorage non invasif dans de nouveaux domaines et de nouvelles applications » (Improving Patient Outcome and Reducing Cost of Care… by Taking Noninvasive Monitoring to New Sites and Applications®). Pour de plus amples informations sur Masimo et ses produits, veuillez consulter le site www.masimo.com. @masimoinnovates

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de l'Article 27A de la « Securities Act » de 1933 et de l'article 21E de la « Securities Exchange Act » de 1934, dans le cadre du « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces énoncés prévisionnels sont fondés sur des attentes actuelles concernant des événements futurs qui nous concernent, et sont assujettis à des risques et incertitudes difficiles à prévoir et dont plusieurs échappent à notre contrôle. Ceux-ci peuvent entraîner un écart sensible et défavorable entre nos résultats réels et ceux exprimés dans nos énoncés prévisionnels en raison de divers facteurs de risque, y compris les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques, les risques liés à nos hypothèses concernant la capacité de l'ORI de Masimo à fournir une surveillance non invasive et en continu des patients et à offrir une visibilité permanente sur l'état de l'oxygène dissout dans le sang artériel permettant d'intervenir de manière proactive chez tous les patients, ainsi que d'autres facteurs décrits dans la section « Risk Factors » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la « Securities and Exchange Commission » (« SEC »), qui peuvent être obtenus gratuitement sur le site Web de la SEC : www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos énoncés prospectifs soient raisonnables, nous ignorons si elles se révéleront exactes. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont expressément qualifiés dans leur intégralité par les avertissements précédents.

Masimo, SET, Signal Extraction Technology, « Improving Patient Outcome and Reducing Cost of Care... by Taking Noninvasive Monitoring to New Sites and Applications », rainbow, SpHb, SpOC, SpCO, SpMet et PVI sont des marques commerciales ou des marques déposées de Masimo.

Renseignements



  • Contact auprès des médias :
    Mike Drummond
    Masimo Corporation
    (949) 297-7434
    mdrummond@masimo.com