SOURCE: Institutional Investor

Institutional Investor

05 juil. 2016 17h15 HE

Une nouvelle étude d'Institutional Investor révèle une amélioration de la transparence selon les fonds spéculatifs qui se concentrent sur les possibilités en Asie

L'enquête, axée sur les relations avec les investisseurs, vise à identifier les tendances en termes de gouvernance d'entreprise à travers la région Asie-Pacifique

HONG-KONG, CHINE--(Marketwired - Jul 5, 2016) - La transparence des entreprises, la confiance et l'accès aux hauts dirigeants sont des facteurs plus importants que jamais quand il s'agit de prendre des décisions d'investissement, révèle une nouvelle étude publiée aujourd'hui par Institutional Investor.

Le classement 2016 All-Asia Executive Team reflète les opinions de 1 394 professionnels de l'investissement de 582 institutions financières. Les répondants côté achat travaillent pour des sociétés qui, collectivement, gèrent environ 963 milliards en actions d'Asie hors Japon. Cette étude approfondie reflète les commentaires des analystes coté achat et côté vente, offrant un niveau de détail sans précédent sur les efforts fournis par les entreprises de toute la région en matière de relations avec les investisseurs.

Trois tendances clés sont ressorties de l'enquête de cette année :

1. Les entreprises publiques chinoises communiquent davantage qu'auparavant avec les investisseurs, y compris ceux à l'extérieur de l'Asie. Les entreprises publiques chinoises prennent également la divulgation plus au sérieux, reflétant leur intérêt croissant pour les investissements à l'étranger et la reconnaissance de l'importance accrue de la perception et de la crédibilité dans l'environnement mondial actuel des investissements.

2. La participation à l'enquête par les analystes côté achat a bondi de 24 % entre 2015 et 2016, tandis que la participation à l'enquête sur les relations avec les investisseurs par les fonds spéculatifs impliqués avec des sociétés asiatiques a augmenté de 3 % par rapport aux 29 % de l'année dernière. L'augmentation de la participation par les petits gestionnaires de fonds (moins de 2,5 milliards de dollars), de 74 à 78 %, représente un autre changement important parce que l'équipe chargée de l'enquête ne prend pas en compte le montant des actifs sous gestion dans ses statistiques.

3. Les PDG, les directeurs des relations avec les investisseurs et les directeurs financiers des banques de l'Inde émergent parmi les mieux notés de la région, ce qui reflète une meilleure transparence et une responsabilisation accrue au niveau de la direction des entreprises, ainsi qu'un engagement à accroître la valeur pour les actionnaires.

« Avec la poursuite des incertitudes concernant les perspectives économiques mondiales à la suite du ralentissement économique de la Chine et du Brexit, il est maintenant temps pour les entreprises d'encourager les investisseurs et les intervenants du monde entier à raconter leur histoire et à attirer des investissements », a expliqué Will Rowlands-Rees, directeur général de la recherche chez Institutional Investor. « Notre recherche reconnaît les sociétés qui sont perçues comme faisant un travail extraordinaire pour engager la communauté des investisseurs, tant au niveau régional qu'au niveau mondial, avec des études de perception détaillées, qui mettent en évidence, pour chaque secteur d'activité, les principaux facteurs qui comptent pour les investisseurs. »

Chaque année, II demande aux gestionnaires de portefeuilles et aux analystes côté achat de nommer les meilleurs PDG, directeurs financiers et professionnels des relations avec les investisseurs au sein des entreprises d'Asie (hors Japon) qu'ils couvrent, et d'évaluer ces entreprises en fonction de plusieurs attributs liés à la gouvernance d'entreprise, notamment le niveau d'accessibilité des membres du conseil d'administration et des cadres dirigeants, la divulgation opportune et précise d'informations financières. Le vote est spontané et confidentiel, et les classements globaux des quatre catégories (meilleur PDG, meilleur directeur financier, meilleur professionnel RI et meilleure société RI) sont basés sur les votes combinés des analystes côté achat et côté vente.

Cette année, quatre sociétés ont dominé leur secteur, capturant la première place dans chaque catégorie où elles pouvaient participer. Trois des quatre sociétés sont basées à Hong-Kong, reflétant l'importance que revêt Hong-Kong en tant que centre financier :

  • China State Construction International Holdings, une entreprise d'ingénierie et de construction basée à Hong-Kong, est le n° 1 dans le secteur industriel.
  • Kerry Logistics Network, un fournisseur de services de fret et d'opérations d'entreposage basé à Hong-Kong, arrive en tête de la liste du secteur des transports.
  • MGM China Holdings, un exploitant de casinos, d'hôtels et de complexes touristiques à Macao, a surpassé ses pairs dans le secteur des jeux et de l'hébergement.
  • Taiwan Semiconductor Manufacturing Corp., la plus grande fonderie de semi-conducteurs au monde, arrive en tête dans le secteur de la technologie et des semi-conducteurs.

Les autres entreprises figurant parmi les trois premières de chaque catégorie (et le secteur dans lequel elles sont classées) sont les suivantes :

  • AIA Group (Assurance)
  • Beijing Enterprises Water Group (Électricité)
  • China Oilfield Services (Pétrole et gaz)
  • China Resources Beer (Holdings) Co. (Biens de consommation)
  • China Unicom (Hong Kong) (Télécommunications)
  • Infosys (Services de technologie et de l'information, et logiciels)
  • JD.com (Internet)
  • Sunny Optical Technology (Group) Co. (Technologie/matériel)

« La classement All-Asia Executive Team représente les entreprises et les chefs d'entreprise les plus appréciés de la région, selon l'opinion des professionnels de l'investissement, qui les sont les mieux à même de les connaître », a déclaré Thomas W. Johnson, directeur de la recherche chez Institutional Investor. « Ce sont les personnes dont les opinions ont le pouvoir d'influencer les marchés. »

Une autre tendance clé évidente dans les résultats obtenus cette année, est la façon dont les grands PDG ont recours à la technologie pour renforcer leur présence dans les segments délaissés des marchés asiatiques, a ajouté M. Johnson. Par exemple, Aditya Puri, PDG d'HDFC et classé numéro 1 parmi les PDG du secteur bancaire, affirme que son institution, basée à Mumbai, a élaboré des solutions numériques afin de fournir des services financiers aux 750 millions de personnes d'Inde qui ne vivent pas dans les villes.

« Dans les zones semi-urbaines et les zones rurales de l'Inde, se déplacer d'un endroit à l'autre constitue un défi logistique, rendant difficile l'accès à des prix appropriés, à l'information et aux produits, de manière générale », explique M. Puri. « La plupart de nos produits sont maintenant disponibles depuis un téléphone. Les clients n'ont donc plus besoin de prendre le bus ou une moto, ou tout autre moyen de locomotion, pour se rendre de leur village à la ville où se trouve l'agence la plus proche. Ils peuvent consulter leur solde. Ils peuvent savoir si un chèque a été encaissé ou non. Ils peuvent faire une demande de prêt. »

Grant Bowie, PDG de MGM China et classé numéro 1 parmi les PDG du secteur des jeux et de l'hébergement, indique que son entreprise met la technologie au cœur de sa stratégie d'expansion à Macao. Il prend comme exemple le théâtre actuellement en construction dans le dernier casino de MGM au Cotai Strip. Il disposera de neuf configurations différentes, y compris une scène plate, une scène surélevée, une scène avec un proscenium et une scène ronde, pouvant toutes être modifiées au cours d'un même spectacle. « Dans tout ce que nous faisons, la technologie n'est pas le sujet proprement dit du spectacle, mais simplement un moyen de créer des expériences fantastiques, permettant aux spectateurs de participer en regardant ou en faisant partie du spectacle », explique M. Bowie.

La supériorité technologique est également le pilier de la stratégie de China Unicom (Hong-Kong), notamment en matière de réseaux de quatrième génération. Xiaochu Wang, qui a surpassé tous les autres PDG dans le secteur des télécommunications, affirme que lorsqu'il s'est joint à l'entreprise à l'automne dernier, il a immédiatement « ajusté les priorités en matière d'exploitation, afin de concentrer les ressources sur le 4G, pour mieux répondre à l'évolution dynamique des activités dans le domaine des mobiles. » Cela a inclus notamment l'accélération du déploiement du réseau mobile, l'ouverture du réseau 4G de China Unicom à tous les abonnés et l'accélération du processus de transition des abonnés au 4G.

Ces efforts produisent déjà des résultats positifs. China Unicom a bénéficié d'une augmentation nette de 6,6 millions d'abonnés à ses services mobiles au cours du premer trimestre de cette année, comparativement à une diminution nette de 12,4 millions d'abonnés au même trimestre de l'année précédente, et le chiffre d'affaires de ses services mobiles a augmenté de 9,3 % d'un trimestre à l'autre, pour atteindre 36,2 milliards de yuans (5,4 milliards de dollars).

M. Bowie, de MGM, note que toucher un large public augmente les chances de succès. « Je ne suis pas quelqu'un qui prend des risques, je suis quelqu'un qui crée des options, et comme je dispose de plus d'options que mes concurrents, je prends moins de risques », explique-t-il. « Je pense que ce qui est vraiment important, c'est que nous sommes constamment à la recherche de nouvelles possibilités. »

Les résultats complets de l'enquête sont disponibles sur le site http://www.institutionalinvestor.com/Research/6342/Overview.html.

À propos d'Institutional Investor
À l'orée de sa cinquième décennie, Institutional Investor se distingue continuellement parmi les plus grands magazines financiers mondiaux grâce à un journalisme étonnant et à une rédaction incisive fournissant des informations capitales à son lectorat international. En outre, Institutional Investor propose une série d'enquêtes et de classements exclusifs qui constituent des références reconnues par le secteur.

Renseignements