SOURCE: Ooyala

Ooyala

11 mars 2015 00h01 HE

Une nouvelle étude révèle un aperçu de la publicité vidéo chez les diffuseurs européens : elle met en lumière une tendance continue vers la vidéo sur mobile

L'analyse montre que les PC sont toujours en première position dans la monétisation de la publicité vidéo, les smartphones arrivent en seconde place parmi les appareils numériques alors que le visionnage sur mobile atteint un tiers du visionnage total en ligne

PARIS, FRANCE--(Marketwired - Mar 11, 2015) - Ooyala, une filiale de Telstra et précurseur en matière de publication vidéo, d'analyse et de monétisation d'inventaires premium dévoile son rapport Global Video Index  pour le quatrième trimestre 2014. Ce rapport révèle que les mobiles et les tablettes représentent désormais plus du tiers de l'audience vidéo en ligne et fournit la première analyse des données de publicité provenant du leader de l'ad-serving vidéo récemment acquis par Ooyala, Videoplaza. Le rapport associe des données sur les impressions publicitaires, les taux de remplissage et les performances publicitaires sur tous les supports, à partir d'un échantillon des plus grands diffuseurs et éditeurs européens, avec les données de visionnage vidéo global d'Ooyala de 220 millions d'utilisateurs uniques à travers le monde. L'analyse trimestrielle souligne les opportunités de monétisation et les tendances d'engagement relatives à la vidéo sur IP.

Tendance d'engagement global relative aux mobiles et tablettes
Les mobiles et tablettes ont affiché un taux de croissance record ce trimestre, atteignant 34% de tous les visionnages de vidéo en ligne, soit près du double du nombre de vues au quatrième trimestre 2013, plus de cinq fois le nombre de vues de 2012 et 16 fois le nombre de vues sur mobiles et tablettes depuis la première version du Global Video Index d'Ooyala. Il s'agit du treizième rapport consécutif indiquant que l'audience sur mobiles et tablettes est en croissance.

« Cette tendance est représentative de l'importante opportunité pour les diffuseurs et les éditeurs de personnaliser l'expérience pour les utilisateurs mobiles, à la fois pour le contenu visionné et les publicités affichées », déclare Jay Fulcher, Président Directeur Général d'Ooyala. « Alors que les écrans des téléphones continuent de s'agrandir et que les données et les stratégies de planification tarifaire sont optimisées pour encourager une meilleure expérience de vidéo à la demande, les sociétés avec une stratégie mobile claire seront les plus à même de maximiser leur reach et leurs revenus. »

Broadcasters et éditeurs : Impressions publicitaires mobiles
Alors que les mobiles deviennent une forme principale de consommation de vidéos, les impressions publicitaires commencent à suivre. Les données sur le marché européen comprises dans le rapport de Videoplaza, indiquent que pour les diffuseurs et les éditeurs, les mobiles ont, après les PC fixes, connu la plus forte croissance d'impressions publicitaires.

En décembre 2014, 35% de toutes les impressions publicitaires en ligne pour les éditeurs européens provenaient de mobiles, soit plus du double de la part des tablettes (14%) et proche de la part des PC fixes (51%). D'autre part, les chaines de télévision ont vu 12% de leurs impressions publicitaires provenir à la fois des mobiles et des tablettes, les PC occupant la part la plus importante à 76%. Le contenu des éditeurs web peut s'adapter à tous les formats vidéo, de court à long, ce qui est l'idéal pour la consommation sur mobiles et tablettes, tandis que les chaines de télévision offrent principalement du contenu au format long.

Pression publicitaire : Des différences en fonction du terminal
Avec cette croissance des impressions publicitaires mobiles, le rapport met en lumière les opportunités pour les fournisseurs de contenu d'augmenter la pression publicitaire sur tous les appareils, en particulier alors que les mobiles et les tablettes deviennent les supports de plus en plus privilégiés pour le contenu au format long (d'une longueur supérieure à 10 minutes).

Au quatrième trimestre 2014, les utilisateurs de tablettes avaient le plus fort engagement par rapport à tous les autres appareils, passant 70% de leur temps à consulter du contenu au format long. Les utilisateurs sur mobiles partagent leur temps équitablement entre les contenus à format court et format long, respectivement 54% et 46%. La croissance de la consommation de format long sur les petits écrans a été une constante sur les trois ans où ce rapport a été publié. Les fournisseurs de contenu doivent penser à augmenter les placements publicitaires « mid-rolls » à mesure que les utilisateurs démontrent un plus fort engagement sur ces supports.

Mises en évidence supplémentaires :

  • Les utilisateurs de télévision connectée consomment des séquences vidéo plus longues : Ils ont passé 41 % de leur temps sur une télévision connectée à regarder des vidéos de plus de 60 minutes.
  • Les PC ont les plus fort taux de remplissage sur tous les supports sur tous les segments mesurés, atteignant 80% pour les diffuseurs et 69% pour les éditeurs.
  • Les chaines de télévision possèdent le meilleur taux de complétion (87 %), suivis par les éditeurs (71 %).
  • Au mois de décembre 2014 :
    • Plus de 38 % des visionnages de vidéos ont été effectués sur des smartphones et des tablettes. C'est le plus haut total mensuel constaté au cours de ces 3 dernières années.
    • Les visionnages de vidéos sur mobiles et tablettes en décembre ont montré une hausse de 15 % par rapport à novembre. Cette croissance mois par mois est la plus élevée en matière de visionnages de vidéos sur mobiles et tablettes depuis que le Global Video Index a commencé à rapporter des indicateurs vidéo.
    • Le mois de décembre a également affiché la plus importante hausse mensuelle année par année. À 38 %, cela représente une hausse record de 114 % par rapport aux 18 % de 2013.

À propos du Global Video Index
Le Global Video Index d'Ooyala mesure de manière anonyme les habitudes de visionnage de près de 220 millions d'utilisateurs dans presque tous les pays du monde. Ooyala traite plus de 3,5 milliards d'événements vidéo chaque jour qui fournissent une vision précise sur le rapport qu'ont les gens avec la vidéo en ligne sur tous les supports connectés au Web. La technologie analytique de la société et l'architecture de données en temps réel aident les sociétés de médias, les diffuseurs, les fournisseurs de services et les marques à maximiser leurs revenus avec la vidéo mobile multi-écrans.

À propos d'Ooyala
Ooyala, une filiale de Telstra Corporation Limited, fournit une expérience vidéo personnalisée sur tous les écrans et est l'une des premières sociétés en matière de gestion vidéo, de publication, d'analyse et de monétisation. La suite intégrée de technologies et de services d'Ooyala offre aux propriétaires de contenu la puissance d'augmenter leur nombre d'utilisateurs et l'engagement des utilisateurs de vidéo online. À travers son acquisition de la société londonienne, Videoplaza, Ooyala gère également l'une des plus grandes plateformes de publicité vidéo, diffusant des publicités aux utilisateurs sur tous les supports. Elle est utilisée par les plus grands diffuseurs et sociétés de médias en Europe et dans la zone Asie-Pacifique pour maximiser la monétisation vidéo.

Les sociétés utilisant la technologie Ooyala comprennent Univision, Foxtel, RTL, Canal+, Vox, Vice, NBC Universal, Telstra, ESPN, SBS Broadcasting, Telegraph Media Group, The North Face, Rolling Stone, et Dell. Basée dans la Silicon Valley, Ooyala a des bureaux à New York, Londres, Singapour, Stockholm, Sydney, Tokyo et Guadalajara. La société travaille avec des revendeurs et des partenaires technologiques de premier choix partout en Amérique, en Europe, en Afrique, au Japon et dans la zone Asie-Pacifique. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.ooyala.com.

Renseignements