TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

27 juin 2013 18h17 HE

Une organisation scientifique prestigieuse et non partisane conclut que le bitume dilué ne présente pas plus de risques que les autres pétroles bruts

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 27 juin 2013) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a accueilli avec intérêt un rapport scientifique publié par la National Academy of Sciences (Académie nationale des sciences) portant sur la sécurité des pipelines et les caractéristiques du pétrole brut dérivé des sables bitumineux (bitume dilué). Créée en 1916, l'Académie se décrit comme « ayant acquis une solide réputation à titre de principale source nationale d'avis d'experts indépendants sur les questions scientifiques ».

Ce rapport a été commandé par la Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration du département des Transports américain. L'étude a conclu que le bitume dilué (« dilbit » ) n'a pas de propriétés uniques qui le rendent plus susceptible que d'autres pétroles bruts de créer de la corrosion et, ainsi, de causer des dommages internes aux pipelines, ni de causer plus de déversements.

« Le public a été bombardé d'informations erronées sur le pétrole qui passera par Keystone XL, mais cette récente étude hautement crédible, menée par la National Academy of Science, a confirmé que le pétrole, c'est du pétrole, et que les pipelines que nous construisons acheminent sans danger différents mélanges - comme l'industrie le fait depuis des décennies », déclare Vern Meier, vice-président à lasécurité et conformité des pipelines chez TransCanada.

Le rapport de la National Academy of Sciences est le dernier d'une série de rapports étudiant les caractéristiques des pétroles bruts dérivés des sables bitumineux et la sécurité des pipelines. Des études menées par Batelle Memorial, Penspen Integrity, l'Université de Calgary, Ressources naturelles Canada, le journal Nature et la Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration ont également conclu que le bitume dilué agit de la même manière que les autres pétroles bruts dans les pipelines et que son transport est tout aussi sûr que pour d'autres formes conventionnelles de pétrole.

Voici quelques-unes des principales conclusions du groupe d'experts de la National Academy of Science :

  • Absence de preuve de causes de défaillance de pipeline qui sont uniques au transport de bitume dilué
  • Aucune preuve de propriétés physiques ou chimiques du bitume dilué qui sont à l'extérieur de la fourchette des autres types de pétroles bruts
  • Aucune preuve qu'un aspect du transport du bitume dilué par pipeline serait plus susceptible de causer des déversements que le transport des autres types de pétroles bruts
  • Le processus de dilution nécessaire pour aider l'écoulement des huiles lourdes donne un produit stable et entièrement mélangé à des fins de transport par pipeline, et, ce, avec des niveaux de densité et de viscosité qui s'inscrivent dans la fourchette des autres pétroles bruts transportés par pipeline aux États-Unis
  • Aucune preuve de propriétés uniques ou extrêmes qui rendent le transport du bitume dilué plus susceptible de causer de la corrosion ou de l'érosion interne.

Comme l'ont démontré les experts de l'Energy Information Administration et de l'International Energy Agency, les raffineries américaines vont continuer à importer de 3,5 à 7,5 millions de barils de pétrole par jour d'ici 2035. Un approvisionnement sûr et fiable de pétrole est nécessaire pour chauffer les foyers américains, alimenter l'industrie et faire démarrer plus de 250 millions de véhicules chaque matin. Le travail de TransCanada est de construire et d'exploiter une infrastructure qui va continuer à transporter le pétrole jusqu'aux clients en toute sécurité et de manière fiable.

« Le public doit avoir confiance dans ce que notre industrie fait et dans les mesures que des entreprises comme TransCanada prennent pour que les produits transportés soient manipulés avec soin et en toute sécurité. Cette récente étude montre que c'est ce que nous faisons, conclut M. Meier. Nous procédons à des investissements considérables pour que notre réseau d'infrastructures énergétiques fonctionne de manière aussi sécuritaire que possible. En 2012 seulement, TransCanada a investi plus de 1 milliard de dollars dans l'intégrité des pipelines et dans des programmes de maintenance et d'inspection proactive en vue de protéger ses pipelines et installations énergétiques. Cette année, nous prévoyons dépenser 1,2 milliard de dollars de plus. »

Forte de plus de 60 ans d'expérience, la société TransCanada est un chef de file de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs ainsi que des installations de stockage de gaz et de production d'électricité. TransCanada exploite un réseau de pipelines de gaz naturel qui s'étend sur plus de 68 500 kilomètres (42 500 miles), exploitant presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier d'Amérique du Nord. TransCanada est l'un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz de plus de 400 milliards de pieds cubes. Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède plus de 11 800 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada procède au développement de l'un des plus importants réseaux de transport de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Pour plus de précisions, veuillez consulter le site www.transcanada.com ou suivre la société sur Twitter @TransCanada ou http://blog.transcanada.com.

Renseignements prospectifs

Cette publication contient certaines informations prospectives, qui sont assujetties à d'importants risques et incertitudes (de tels énoncés sont généralement accompagnés de termes tels que « prévoir », « s'attendre à », « serait » ou toute terminologie similaire). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document ont pour objet de fournir aux détenteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs potentiels des renseignements concernant TransCanada et ses filiales, notamment l'évaluation par la direction des perspectives et des plans d'exploitation et financiers futurs de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces informations prospectives. TransCanada n'accepte aucunement l'obligation d'actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, à moins que les lois ne l'exigent. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées, ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 25 avril 2013, ainsi qu'aux rapports annuels 2012 déposés sur le profil de TransCanada sur le site de SEDAR à l'adresse www.sedar.com et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis à l'adresse www.sec.gov et disponibles sur le site Internet de TransCanada à l'adresse www.transcanada.com.

Renseignements

  • TransCanada
    Demandes des médias :
    Shawn Howard/Grady Semmens
    403.920.7859 or 800.608.7859

    TransCanada
    Demandes des investisseurs et analystes :
    David Moneta/Lee Evans
    403.920.7911 or 800.361.6522