Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

12 déc. 2012 12h15 HE

Une première année de transition réussie grâce au Programme d'utilisation du port de Churchill

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 déc. 2012) - Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé aujourd'hui que le trafic des expéditions dans ces installations portuaires du Manitoba est demeuré élevé pendant la première année du Programme d'utilisation du port de Churchill (PUPC). On a lancé le programme en avril dernier comme mesure de transition pour maintenir près des moyennes historiques les volumes de céréales expédiées par le port de Churchill, le port en eau profonde de l'Arctique canadien.

Pendant la saison des expéditions de 2012, quelque 432 434 tonnes de céréales ont été expédiées par le port de Churchill, alors que la moyenne décennale historique est d'un peu plus de 450 000 tonnes. Ces volumes ne comprennent pas que le blé et le blé dur, comme c'était le cas en 2011, mais aussi l'orge et le canola.

« Grâce à ce financement transitoire, Churchill peut continuer de se diversifier et pourra maintenir sa moyenne historique dans le futur, a affirmé le ministre Ritz. Je partage l'optimisme des Manitobains qui explorent de nouvelles possibilités de partenariat, de diversification et de croissance pour cette collectivité qui expédie les produits de nos agriculteurs aux quatre coins du monde. »

Par le passé, la Commission canadienne du blé était l'expéditeur principal du port de Churchill. Cette année, le PUPC a permis d'y attirer deux nouveaux expéditeurs : Richardson International et Nearco Transportation Consulting.

Le PUPC favorise l'expédition de diverses céréales qui transitent par le port de Churchill en offrant une incitation économique maximale de 25 millions de dollars sur cinq ans. Cela fait partie des changements qui se sont amorcés dans le secteur céréalier de l'Ouest canadien lorsque la nouvelle Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation est entrée en vigueur en décembre dernier et que le marché libre a vu officiellement le jour le 1er août 2012.

Le PUPC est un élément parmi une série d'initiatives gouvernementales mises en place pour soutenir le développement économique de Churchill. Ces initiatives comprennent, entre autres :

  • fournir jusqu'à 4,1 millions de dollars sur trois ans par le truchement de Transports Canada pour l'entretien du port;
  • repousser la date d'achèvement du projet de 2013 à 2015 pour permettre l'amélioration des infrastructures qui est financée par Diversification de l'économie de l'Ouest Canada;
  • explorer des solutions pour le développement de la collectivité de Churchill.

La saison des expéditions à Churchill commence généralement à la fin juillet et se termine en novembre.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Jeff English
    Attaché de presse
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059
    jeffrey.english@agr.gc.ca