Ministère du Patrimoine canadien

Ministère du Patrimoine canadien

19 mai 2016 17h00 HE

Une rencontre prometteuse entre sculpteurs du Nunavik et de Chaudière-Appalaches

Le gouvernement du Canada appuie la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli

SAINT-JEAN-PORT-JOLI, QUÉBEC--(Marketwired - 19 mai 2016) - L'honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, a annoncé aujourd'hui l'octroi de 21 700 dollars à la 18e Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli, qui se déroulera du 21 au 24 juillet 2016.

Grâce à cette somme, accordée par l'entremise du programme Développement des communautés par le biais des arts et du patrimoine, la Biennale contribuera au rayonnement de l'art de la sculpture et fera valoir le talent d'artistes émergents et professionnels issus, entre autres, des régions du Nunavik et de Chaudière-Appalaches.

Les faits en bref

  • La Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli propose quatre jours de festivités pour vivre, découvrir et célébrer la sculpture et l'art actuel sous toutes leurs formes.
  • La programmation comprend la démonstration de techniques de sculpture, la création d'œuvres en direct, des visites du patrimoine historique et artistique des environs, de l'animation musicale et l'exposition d'œuvres réalisées par des artisans de la région.
  • Dans le cadre de la Biennale de 2016, les sculpteurs de la scène locale sont jumelés à des sculpteurs inuits du Nunavik. Les artistes du Nord et du Sud échangeront entre eux, et avec les festivaliers, tout en créant des œuvres d'art permanentes ou éphémères.
  • La Biennale de sculpture, qui prévoit attirer 6 500 visiteurs, peut compter sur l'apport essentiel d'une centaine de bénévoles, de partenaires et d'artistes des environs.

Citations

« Je suis emballée à l'idée que les artistes de Saint-Jean-Port-Joli soient jumelés cette année à des sculpteurs du Nunavik, avec lesquels ils pourront créer et partager leur passion. Nul doute que les visiteurs profiteront eux aussi de cette rencontre unique entre deux riches traditions artistiques. »

- L'honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien

« En juillet prochain, le nordet balayera Saint-Jean-Port-Joli à en rendre folles les boussoles! Déboussolé, dans le sens de perdre ses repères artistiques et culturels. C'est déjà ce qui se passe pour un artiste au moment d'un rendez-vous du type symposium, où il doit souvent travailler en présence du public pour un temps donné. À l'été 2016, la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli va encore plus loin en invitant, grâce à notre commissaire Beatrice Deer et à l'Institut culturel Avataq, des artistes inuits du Nunavik qui seront jumelés à d'autres artistes des environs de Saint-Jean-Port-Joli. »

- M. Michel Saulnier, chef de la création, Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli

Liens connexes

Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli

Biennale de sculpture sur Facebook

Développement des communautés par le biais des arts et du patrimoine

Restez branchés

Suivez-nous sur Twitter, Facebook, YouTube, Instagram et Flickr.

Renseignements

  • Pierre-Olivier Herbert
    Attaché de presse
    Cabinet de la ministre du Patrimoine canadien
    819-997-7788

    Relations avec les médias
    Patrimoine canadien
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    PCH.media-media.PCH@canada.ca