Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

16 juil. 2007 14h31 HE

Une seule pêche pour tous : Le nouveau gouvernement du Canada tient sa promesse d'intégrer les pêches commerciales du Pacifique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 16 juillet 2007) - L'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui que le nouveau gouvernement du Canada s'acquitte de son engagement à établir une seule pêche pour la Colombie-Britannique et investira 175 millions de dollars pour appuyer des pêches commerciales du Pacifique durables sur les plans écologique et économique.

"Pour surmonter les enjeux auxquels les pêches commerciales du Pacifiques sont confrontées, il faut que tous les secteurs de la pêche dépassent les désaccords du passé et se mettent à travailler en collaboration", a déclaré le ministre Hearn. "Malheureusement, certaines pêches - comme celle du saumon commercial sur le fleuve Fraser - ont été marquées par les conflits et la méfiance. Notre nouveau gouvernement s'est engagé à faire sa part pour renverser cette situation. Les mesures annoncées aujourd'hui, accompagnées d'une détermination nouvelle de la part de tous les secteurs à travailler en commun, nous permettra de faire des progrès considérables pour établir une seule pêche pour toute la province de la C.-B."

Le versement des nouveaux fonds sera réparti sur une période de cinq ans. Ils serviront à renforcer la surveillance des activités et la déclaration des captures des pêches en Colombie-Britannique, à intensifier les efforts de mise en application de la loi, et à jeter les bases d'une nouvelle approche qui permettra de suivre le cheminement des prises à partir du moment où elles sont récoltées dans les pêches commerciales jusqu'à ce que les consommateurs les achètent. Les fonds permettront aussi au gouvernement fédéral de récupérer les permis et les quotas de pêcheurs qui se retireront de leur plein gré de la pêche commerciale, et d'utiliser ces ressources pour faciliter une plus grande participation des pêcheurs des Premières nations à différentes pêches commerciales partout en C.-B.

"L'année dernière, le premier ministre Harper a parlé de notre engagement à voir les Premières nations devenir partie intégrante de la pêche commerciale du Pacifique", a ajouté l'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture. "L'annonce d'aujourd'hui nous fait avancer résolument vers cette vision. Je suis heureux d'ajouter qu'il ne s'agit pas ici d'une "solution toute faite à Ottawa". Des consultations ont eu lieu en Colombie-Britannique avec les Premières nations et les parties intéressées de la pêche commerciale. Sans leur participation, nous ne pourrions présenter ce plan aujourd'hui."

Un des éléments clés de l'initiative du MPO pour favoriser l'intégration des pêches commerciales du Pacifique est de renforcer la participation des pêcheurs à la gestion des pêches, et d'en venir à des ententes claires de partage des captures dans la pêche au saumon. L'objectif à long terme, c'est que tous les intervenants de la pêche commerciale gèrent leurs parts respectives en coopération, de façon à assurer en toute équité, la conservation des ressources, la durabilité de la pêche et un rendement économique stable pour tous les participants, tout en tenant compte des besoins des Premières nations pour la pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles, et en tenant compte aussi des besoins des pêcheurs non commerciaux.

"Cette nouvelle initiative prépare le terrain pour l'intégration complète des pêches commerciales en Colombie-Britannique, afin que tous les participants conduisent leurs opérations selon des règles similaires - et afin que tous collaborent à des activités de pêche qui placent la conservation au premier rang des priorités", a dit le ministre Hearn en guise de conclusion. "Elle vient appuyer la durabilité à long terme des pêches de la Colombie-Britannique, qui est en fin de ligne la clé de voûte de l'avenir de cette industrie en C.-B."

Il y aura bientôt des consultations avec les pêcheurs, les Premières nations et les autres parties intéressées sur la forme que prendra le programme et sur sa mise en oeuvre.

DOCUMENT D'INFORMATION

UNE SEULE PECHE POUR TOUS

Soutenir une industrie équitable, durable et intégrée des pêches commerciales sur la côte Ouest du Canada, au sein de laquelle tous les exploitants de la pêche commerciale la pratiquent dans le respect de règles communes et transparentes, est une priorité majeure pour le nouveau gouvernement du Canada.

Les consultations organisées par Pêches et Océans Canada indiquent que les exploitants de la pêche commerciale du Pacifique s'entendent sur les points suivants :

- le besoin de changement;

- le désir d'avoir des pêches durables;

- la demande de plus de certitude en ce qui concerne l'accès et la répartition des ressources;

- la nécessité de meilleures relations et d'un rendement économique supérieur.

Ces éléments impliquent la nécessité de répondre aux intérêts des Premières nations en augmentant leur participation aux pêches commerciales intégrées, de mettre en oeuvre de mesures de surveillance et de suivi accrues, et de renforcer la collaboration entre les différents groupes de pêche afin qu'ils tirent le maximum des possibilités de pêche.

En faisant des démarches tangibles et crédibles pour des pêches commerciales intégrées, le MPO appuiera la mise en oeuvre de réformes absolument nécessaires pour certaines pêches commerciales de la côte Ouest, telles que les pêches de saumon du Pacifique. Cette annonce représente un pas important pour faire avancer les dossiers que l'industrie considère comme essentiels pour sa viabilité à long terme. Il s'agit entre autres de mettre en oeuvre l'approche récemment annoncée "De la mer à la table" au profit des pêches et de l'aquaculture commerciales.

Les 175 M$, versés sur une période de cinq ans, serviront à financer les mesures suivantes :

- La participation des Premières nations aux pêches commerciales intégrées à la grandeur de la Colombie-Britannique par le biais du retrait volontaire de permis de pêche commerciale (y compris les bateaux, les quotas et les engins) et les capacités pour soutenir le développement des entreprises de pêche des Premières nations, qui soient fondées sur des pratiques exemplaires;

- Un modèle de cogestion permettant l'implication de tous les utilisateurs de la ressource, ainsi que leur participation aux décisions de gestion des pêches;

- De meilleures mesures de responsabilisation pour améliorer la surveillance des pêches, la déclaration des captures et l'application de la loi, et pour faciliter l'élaboration d'un nouveau système de traçabilité, une nécessité pour mieux positionner le Canada sur les marchés mondiaux des produits de la mer.

Pêches et Océans Canada travaille en collaboration avec les pêcheurs commerciaux et les Premières nations pour que les pêches du futur soient plus rentables et qu'elles procurent un revenu décent à tous les exploitants. Le Ministère consultera les intervenants à propos de la forme que prendra l'initiative et de sa mise en oeuvre. Suite à ces discussions, des détails plus précis devraient être annoncés vers la fin de l'année 2007 ou au début de 2008.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet du ministre
    Steve Outhouse
    Directeur des Communications
    613-992-3474
    ou
    Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique
    Terry Davis
    Directeur régional, Communications
    604-666-3855