UNICEF Canada

UNICEF Canada

14 sept. 2007 10h30 HE

UNICEF Canada demande la création d'un poste de commissaire aux enfants

UNICEF Canada déclare qu'il est grand temps de garantir le respect des droits de l'enfant

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 sept. 2007) - UNICEF Canada demande au gouvernement fédéral de créer un poste de commissaire aux enfants afin de garantir une meilleure protection des droits de l'enfant au Canada.

"Il est essentiel que le Canada crée un poste de commissaire national aux enfants. Contrairement à d'autres pays industrialisés, le Canada démontre un respect médiocre du bien-être de ses enfants", déclare madame Lisa Wolff, directrice, promotion des droits de l'enfant et éducation d'UNICEF Canada.

"Il y a encore trop d'enfants laissés-pour-compte qui vivent en deçà des normes internationales définies par la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies il y a de cela déjà presque une génération. Instituer un commissaire aux enfants permettra de s'assurer qu'un individu ou un bureau veille aux meilleurs intérêts des enfants au sein du système fédéral canadien", précise-t-elle.

Au Canada, environ un enfant sur six vit en dessous du seuil de la pauvreté. Un enfant autochtone sur trois vit dans un logement inadéquat et seulement un enfant sur cinq souffrant de maladie mentale bénéficie d'un traitement. Les statistiques indiquent aussi que 26 pour cent des enfants souffrent d'obésité et que 39 pour cent des jeunes s'orientent vers un emploi peu spécialisé.

UNICEF Canada lance un appel afin que soit créé un poste de commissaire national aux enfants qui :

- veillera à ce que le gouvernement fédéral applique la Convention relative aux droits de l'enfant, dirigera des enquêtes systémiques indépendantes et publiera des rapports annuels;

- prendra la parole au nom de tous les enfants et de tous les jeunes d'ici, sera à leur écoute et s'assurera que leurs opinions sur les enjeux nationaux qui les concernent soient entendues;

- sensibilisera les Canadiens aux droits des enfants;

- collaborera avec les organisations provinciales de défense des enfants et des jeunes et encouragera tous les échelons de gouvernement ainsi que les organisations non gouvernementales à faire progresser les droits des enfants.

En juin 2007, le Sénat canadien a adopté le rapport Les enfants : des citoyens sans voix, qui propose au gouvernement fédéral 24 recommandations pour améliorer le bien-être des enfants et pour que le Canada se conforme aux obligations internationales en matière de droits de la personne. La première de ces recommandations était de créer un poste de commissaire aux enfants.

UNICEF Canada presse le gouvernement de répondre aux recommandations du Sénat avec détermination en s'engageant à créer un poste de commissaire aux enfants. La réponse du gouvernement est attendue à l'automne, après la rentrée d'octobre et le nouveau Discours du trône.

Le 20 novembre, Journée nationale de l'enfant, la Convention relative aux droits de l'enfant célèbrera le dix-huitième anniversaire de son adoption à l'unanimité par les Etats membres de l'ONU, âge des premiers enfants nés avec des droits universels. Un bureau fédéral pour les enfants contribuera à assurer aux enfants de la prochaine génération une meilleure protection et un plus grand respect de leurs droits.

Pour offrir votre soutien à l'appel d'UNICEF Canada en faveur de la création d'un poste de commissaire national aux enfants, rendez-vous sur le site www.unicef.ca/18et18 et signez notre pétition en ligne.

A propos de l'UNICEF

Chef de file mondial des organismes d'aide à l'enfance, l'UNICEF s'emploie à sauver, protéger et améliorer la vie des filles et des garçons dans 156 pays et territoires. L'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, assure la promotion d'une éducation de base de qualité, protège les enfants contre la violence, l'exploitation et le sida et est la principale source d'approvisionnement en vaccins des nations en développement. Fort de six décennies d'expérience sur le terrain, l'UNICEF sauve et rebâtit la vie des enfants en situation de conflit et de catastrophe naturelle. L'UNICEF est entièrement tributaire des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations, d'écoles, d'associations et de gouvernements.

Renseignements