UNICEF Canada

UNICEF Canada

24 févr. 2007 13h00 HE

UNICEF: Les enfants sont les victimes les plus durement touchées par le cyclone Favio et les inondations au Mozambique

UNICEF Canada lance un appel de fonds

MAPUTO, MOZAMBIQUE AND MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 24 fév. 2007) - Les enfants sont les principales victimes du cyclone tropical Favio, a déclaré aujourd'hui l'UNICEF tandis que le personnel présent au Mozambique prenait des dispositions d'urgence. Ce pays est frappé pour la deuxième fois en moins d'un mois par une catastrophe naturelle.

" Ce cyclone sème la désolation dans une zone qui a été dévastée par des inondations au cours des dernières semaines ", a expliqué Leila Pakkala, responsable du Bureau national de l'UNICEF au Mozambique. " Les enfants comptent pour la moitié des populations sinistrées. "

Une équipe d'évaluation de l'UNICEF a atterri aujourd'hui à Vilankulos, la première ville touchée par le cyclone Favio, afin d'évaluer sommairement les besoins en collaboration avec les pouvoirs publics et d'autres partenaires. Des vents d'une vitesse supérieure à 200 km/h ont gravement endommagé les habitations et les infrastructures publiques essentielles, emportant les toits des écoles et de la maternité du principal hôpital de la ville.

Dans un premier temps, l'UNICEF distribue dans les zones frappées par le cyclone des fournitures d'urgence provenant de son entrepôt situé à Maputo, soit du chlore, de grands réservoirs d'eau, des citernes, des bâches et des feuilles en plastique pour fabriquer des abris, ainsi que des trousses récréatives.

L'Institut national de gestion des catastrophes du Mozambique estime qu'avant le cyclone, environ 140 000 Mozambicains avaient déjà abandonné leurs foyers à cause des fortes crues du fleuve Zambèze. Les équipes de l'UNICEF sont à pied d'ouvre dans les zones inondées de Caia, Mopeia et Mutarara.

Dans l'état actuel des choses, les interventions d'urgence menées dans les secteurs touchés par le cyclone et les inondations sont centrées sur l'approvisionnement en eau salubre, la distribution de latrines temporaires, de matériel éducatif en matière de santé (notamment de l'information sur la promotion de l'hygiène, et la prévention du choléra et du paludisme) et des suppléments alimentaires d'urgence pour combattre les problèmes de malnutrition modérée. A l'heure actuelle, les enfants vivant dans des conditions de déplacement sont très vulnérables aux maladies hydriques, en particulier le choléra; les priorités d'intervention sont l'approvisionnement en eau, l'assainissement et la santé. L'UNICEF collabore également avec des ONG partenaires afin d'assurer la distribution de moustiquaires pour le lit imprégnées d'insecticide destinées à prévenir la propagation du paludisme.

Outre les dangers que représentent les maladies, des mines terrestres datant de conflits armés antérieurs risquent d'avoir été délogées par les eaux de crue. L'UNICEF dépêche actuellement dans les secteurs à risque du matériel de sensibilisation aux dangers des mines terrestres en provenance de l'Angola afin de parer à cette menace potentielle pour les enfants.

Selon l'UNICEF, les répercussions de ce désastre et des autres catastrophes naturelles sur les familles sont très lourdes, car le Mozambique est déjà profondément affecté par la pauvreté et le VIH/sida. Ce pays compte 1,6 million d'orphelins, et l'UNICEF s'emploie à dispenser des soins et une protection à ces enfants de même qu'aux autres jeunes touchés par les interventions d'urgence en cours.

Les dons versés en réponse à l'appel d'UNICEF Canada en faveur du Mozambique peuvent être effectués en ligne au www.unicef.ca ou par téléphone au 1 877 955-3111, ou encore être expédiés par la poste à l'adresse suivante : UNICEF Canada, 2200 Yonge St., bureau 1100, Toronto (ON), M4S 2C6.

Chef de file mondial des organismes d'aide à l'enfance, l'UNICEF s'emploie à sauver, protéger et améliorer la vie des filles et des garçons dans 156 pays et territoires. L'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, assure la promotion d'une éducation de base de qualité, protège les enfants contre la violence, l'exploitation et le sida, et est la principale source d'approvisionnement en vaccins des nations en développement. Fort de six décennies d'expérience sur le terrain, l'UNICEF sauve et reconstruit la vie des enfants en situation de conflit et de catastrophe naturelle. L'UNICEF est entièrement tributaire des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations, d'écoles, d'associations et de gouvernements.

Renseignements