Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA)

Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA)

21 févr. 2014 13h00 HE

United Airlines se retire du Canada et confie ses activités canadiennes à un sous-traitant!

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 21 fév. 2014) - Le 1er mai prochain, United Airlines se retirera du Canada et un sous-traitant prendra charge de ses activités canadiennes.

« Cette décision est absolument dégoûtante, a déclaré en colère Fred Hospes, président et directeur général pour le district 140 de l'AIM. Ces travailleurs ont accepté des concessions pour garder cette ligne aérienne en vol et c'est ainsi qu'on les remercie. Nous allons tout faire en notre pouvoir pour protéger nos membres et défendre leurs droits. »

Pour justifier sa décision, United a invoqué la nécessité de continuer à maintenir sa position concurrentielle dans l'industrie mondiale du transport aérien.

« Au cours des neuf derniers mois, l'AIM a toujours négocié de bonne foi avec United Airlines dans l'optique de conclure une nouvelle convention collective pour ses membres à Vancouver et à Calgary. Pas une seule fois à la table de négociation ce transporteur aérien n'a-t-il soulevé la question de la sous-traitance de ses activités, selon Tania Canniff, présidente générale pour le district 140 de l'AIM. Ces travailleurs sont dévastés par la nouvelle et profondément choqués par le niveau de mépris de leur propre employeur à leur égard. »

L'annonce touche à la fois les billettistes et le personnel des services d'escale, soit 85 membres de la section locale 764 de l'AIM à Vancouver et 58 membres de la section locale 2734 de l'AIM à Calgary. En vertu de la convention collective, l'employeur doit donner au moins 90 jours d'avis au syndicat de toute décision de sous-traiter une partie ou la totalité du travail de l'unité de négociation ou encore de cesser ses activités. La convention prévoit également l'obligation pour l'employeur de remettre au syndicat toute la documentation concernant son portrait financier et ses coûts et de s'asseoir avec la partie syndicale pour étudier des solutions de rechange viables que pourrait proposer le syndicat pour préserver le travail de l'unité de négociation.

« De toute évidence, la compagnie enfreint notre convention collective et nous allons contester sa décision de confier le travail de nos membres à un sous-traitant », a ajouté M. Hospes. L'AIM est le plus important syndicat représentant les travailleurs de l'industrie canadienne du transport aérien.

Renseignements

  • Fred Hospes
    Président et directeur général
    pour le district 140 de l'AIM
    604 448-0721 ou 778 829-8140

    Tania Canniff
    Présidente générale pour le district 140 de l'AIM
    604 448-0721 ou 778 319-4140

    Bill Trbovich
    Directeur des communications de l'AIM
    416 386-1789, poste 6331 ou 416 735-9765