Ressources minières Vanstar inc.
TSX CROISSANCE : VSR

Ressources minières Vanstar inc.

08 août 2012 09h00 HE

Vanstar redébute ses forages sur Nelligan

LA PRAIRIE, QUÉBEC--(Marketwire - 8 août 2012) - La direction de Ressources Minières Vanstar Inc. (TSX CROISSANCE:VSR) (la « Société ») annonce la reprise de ses forages sur le projet Nelligan, plus précisément dans le secteur de la zone de l'indice du lac d'Eu, zone B.

La zone B de l'indice du lac d'Eu se situe dans un environnement géologique favorable à la présence de minéralisation aurifère. La présence de veines quartz- tourmaline est une indication très importante reliée à cet indice aurifère, situé dans la portion nord-est du projet Nelligan. Le gîte Philibert, situé au nord du projet Nelligan, est également lié à un système de veines de quartz blanc-fumé, tourmaline et carbonate légèrement minéralisée avec pyrite. L'or semble plus abondant lorsque les veines contiennent de la tourmaline et pyrite.

Les sondages historiques 94-13 et 95-0 localisés dans cette la zone B de l'indice du lac d'Eu (respectivement 4.4m à 2.17 g/t Au et 10m à 3.5 g/t Au) démontrent cette possible association.

Le projet Nelligan se situe dans le secteur de la mine Joe Mann (3,35 tm à 9.1 g/t Au), du dépôt Philibert (1,5 tm à 5,4 g/t Au) ainsi que le gîte du Lac Meston (1.22 tm à 6.35 g/t Au).

« Le secteur de l'indice du lac d'Eu est l'endroit privilégié pour concentrer nos travaux. Plusieurs forages actuels et historiques démontrent une importante présence aurifère dans ce secteur. La zone A, renfermant plusieurs structures aurifères, peut être suivie par forages sur plus de 300 mètres et demeure ouvert autant en profondeur que latéralement. La zone B, située à environ quelques centaines de mètres à l'est de la zone A, a été recoupée par quelques forages historiques renfermant des valeurs aurifères associées à un contexte géologique différent de la zone A. La présence de tourmaline est un facteur important dans ce secteur », de mentionner le président de la société M. Nil Leblanc.

D'autre part, la direction de la société a également entrepris de diversifier son plan d'exploration et envisage l'acquisition de propriétés minières en dehors du Québec. L'un des endroits visés afin à acquérir de nouvelles propriétés se situant en République Dominicaine. La société a d'ailleurs entrepris des démarches auprès de sociétés présentes dans cette région. Elle prévoit également l'envoi d'une équipe technique au cours des prochaines semaines afin d'évaluer quelques projets et de se familiariser avec les règles en vigueur dans ce pays. La région de Haïti représente aussi une cible potentielle pour la compagnie.

« Il est important pour la compagnie de diversifier son portefeuille de propriétés. Au Québec, les endroits propices pour de bons projets aurifères sont de plus en plus rares et les modalités deviennent de plus en plus difficilles. Aussi, la compagnie croit pouvoir acquérir de bons projets aurifères ailleurs en Amérique », de commenter le président M. Leblanc.

Par ailleurs, la direction de la société aimerait souligner le départ de M. Jean Desmarrais comme administrateur de la société. Celui-ci a remis sa démission pour motif personnel.

La Bourse de croissance TSX ainsi que son fournisseur de services de régulation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la bourse de croissance du TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de son contenu.

Renseignements