SOURCE: Chastain, Inc.

29 mars 2011 10h15 HE

Vente de la résidence d'Eric Clapton à Venice Beach, en Californie, au profit des efforts de secours au Japon

LOS ANGELES, CALIFORNIE--(Marketwire - March 29, 2011) - La seule résidence privée conçue par Arata Isozaki, célèbre architecte japonais de MOCA, a sera lancée sur le marché pour 2,5 millions de $. La vente inclut un enregistrement solo inédit, légué par Eric Clapton.

L'actuel propriétaire, un bénévole au Sri Lanka après le tsunami de 2004, fera don de la différence entre les fonds obtenus par la vente et le prix du marché aux efforts de secours actuels au Japon.

Décrite dans le best-seller selon le New York Times d'Eric Clapton, "Clapton: The Autobiography" (Clapton : l'Autobiographie), la propriété est dotée de plafonds de plus de 9 mètres de hauteur et arbore des lucarnes triangulaires géantes et des planchers en bois massif.

Ayant appartenu à M. Clapton durant cinq ans jusqu'en 2003, cette structure de quasiment 280 mètres carrés longeant la plage de Venice Beach, en Califormie, inclut la chaîne audiophonique du musicien, ainsi que le mobilier conçu sur mesure par Ronald Bennett, artisan du Getty Museum, qui fait partie de la propriété depuis sa construction par Arata Isozaki en 1987.

Peu de temps après avoir acheté cette résidence à M. Clapton, l'actuel propriétaire a découvert une cassette numérique qu'Eric avait laissé dans sa chaîne audiophonique. Le morceau instrumental de guitare classique d'une durée de douze minutes n'a jamais été enregistré ou lancé professionnellement. Le propriétaire explique que cette cassette numérique "reste avec la résidence. Elle fait partie de son histoire."

Plus qu'une star du rock, Eric Clapton est une icône, une incarnation vivante de l'histoire de la musique rock. Son originale "Blackie" fut la guitare la plus chère à s'être vendue aux enchères. De marque Fender, elle a été vendue pour 959 500 $ aux enchères de Christie's en 2004, par le "Guitar Center", basé à Los Angeles.

Élevé au Japon, l'également emblématique concepteur de la résidence, Arata Isozaki, est célèbre pour son utilisation de formes audacieuses et exagérées et pour ses détails inventifs. Le travail de cet architecte primé est associé au mouvement japonais imaginatif de la nouvelle vague appelé Métabolisme. D'après Architectural Record, le design de cette résidence par Isozaki complète les œuvres d'autres architectes de renom à Venice Beach, comme celles de Frank Gehry et Frederick Fisher.

Cool. C'est plutôt rare qu'une occasion de posséder une unique page de l'histoire, créée par les Mozarts de notre époque, soit synonyme d'acte humanitaire, n'est-ce pas ?

Renseignements : ClaptonVeniceHouse.com

Renseignements