Agence de la consommation en matière financière du Canada

Agence de la consommation en matière financière du Canada

25 mars 2009 10h07 HE

Vers les sommets : La Conférence canadienne sur l'éducation financière publie son rapport final

Le rapport souligne les réalisations dans le domaine de la littératie financière au Canada et le besoin continu de créer des partenariats multisectoriels

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 25 mars 2009) - Le compte rendu de la deuxième conférence nationale canadienne sur l'éducation financière, intitulé Aller de l'avant en matière de littératie financière, fait ressortir plus que jamais le besoin de développer une société plus instruite en matière financière, étant donné la complexité croissante des produits et des services financiers, et l'état actuel de l'économie mondiale.

Organisée par l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), Social and Enterprise Development Innovations (SEDI) et le Forum conjoint des autorités de réglementation des marchés financiers (Forum conjoint), la Conférence canadienne sur l'éducation financière Vers les sommets a eu lieu à Montréal en septembre 2008 et a réuni plus de 260 représentants des secteurs public, privé et communautaire. Un bon nombre d'experts gouvernementaux et de chercheurs du Canada, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) étaient également présents afin d'échanger sur les expériences canadiennes et internationales touchant le développement, la prestation, la mesure et l'évaluation des programmes, produits et services en matière de littératie financière.

Le rapport Aller de l'avant en matière de littératie financière résume les points de vue et les idées des participants en ce qui à trait aux mesures à prendre pour améliorer la littératie financière au Canada. Les participants à la conférence ont parlé du besoin de poursuivre le développement de partenariats multisectoriels novateurs pour rendre la formation en matière financière accessible à tous les Canadiens. Les participants ont également proposé de créer une stratégie nationale pour resserrer la coordination des divers produits et services offerts dans le domaine de la littératie financière.

"Accroître la littératie financière au Canada est dans l'intérêt public national. Alors que nous allons de l'avant pour atteindre cet objectif, il sera crucial de s'assurer que les Canadiens qui ne peuvent se payer les services d'un conseiller financier aient accès aux initiatives liées à la littératie financière. Pour qu'elles soient efficaces, ces initiatives doivent être coordonnées à l'échelle nationale et mises en oeuvre à l'échelle locale, ce qui nécessitera une étroite collaboration entre tous les échelons gouvernementaux, explique Peter Nares, fondateur et directeur exécutif de SEDI. Durant la conférence, SEDI a recommandé que le gouvernement fédéral mette sur pied un groupe de travail multisectoriel afin de développer une stratégie nationale pour la littératie financière au Canada. Nous sommes heureux de constater que le Canada, en incluant cette recommandation dans le budget fédéral 2009, poursuit ses efforts visant à établir une société plus instruite en matière financière."

"Pendant cette deuxième conférence, nous avons constaté que des organisations des secteurs public, privé et bénévole offraient déjà un nombre croissant de programmes, produits et services liés à la littératie financière, a dit la commissaire de l'ACFC Ursula Menke. Toutefois, il y encore beaucoup de travail à faire, car les Canadiens, comme bon nombre d'autres personnes dans le monde, sont aux prises avec une information financière de plus en plus complexe et ont du mal à prendre de bonnes décisions financières. L'ACFC continuera d'aller de l'avant et de faire sa part pour préparer le terrain menant à une société plus instruite en matière financière. Nous continuerons de travailler avec les divers paliers de gouvernement et les secteurs privé et communautaire, pour faire en sorte que les Canadiens soient mieux informés et acquièrent davantage confiance en eux lorsqu'il s'agit de gérer leurs finances personnelles et d'améliorer leur bien-être financier."

"Les organismes de réglementation cherchent à améliorer la capacité des consommateurs de produits financiers à prendre des décisions éclairées. A cette fin, nous faisons la promotion de pratiques de divulgation claires et faciles à comprendre, et nous nous associons à des initiatives qui visent à rehausser la littératie financière, a indiqué Bob Christie, président du Forum conjoint. Les programmes de littératie financière se veulent un complément à nos activités de réglementation et s'avèrent une composante essentielle de notre mandat visant à protéger les consommateurs de produits et services financiers."

Le rapport peut être consulté ou téléchargé via le site Web de l'ACFC, www.fcac-acfc.gc.ca.

L'ACFC fournit aux consommateurs des renseignements exacts et objectifs sur les produits et les services financiers, et elle informe les Canadiens au sujet de leurs droits et responsabilités lorsqu'ils traitent avec des institutions financières sous réglementation fédérale. L'ACFC veille aussi au respect des lois sur la protection des consommateurs, et des codes de conduite et des engagements publics qui s'appliquent aux banques et aux sociétés de fiducie, de prêt et d'assurances constituées en vertu d'une loi fédérale.

SEDI est un organisme sans but lucratif qui, au moyen d'approches novatrices, aide les Canadiens à faible revenu à devenir autonomes financièrement. Pendant plus de 22 ans, SEDI a travaillé de concert des entreprises, des organismes gouvernementaux et plus de 800 organisations sans but lucratif, partout au Canada, pour développer des initiatives en littératie financière, en constitution de l'actif et en entrepreneuriat. L'expertise de SEDI lui permet d'influer sur les politiques publiques, ouvrant la voie aux Canadiens pour qu'ils puissent avoir accès de façon égalitaire à la place publique et au marché économique. En 2008, SEDI a lancé le Canadian Centre for Financial Literacy, avec pour objectif de renforcer les connaissances financières de base de plus de 230 000 Canadiens à faible revenu d'ici 2013. Pour de plus amples renseignements, visitez www.sedi.org.

Le FORUM CONJOINT a été établi comme un mécanisme par l'intermédiaire duquel les organismes de réglementation des régimes de retraite, des valeurs mobilières et de l'assurance coordonnent, harmonisent et simplifient la réglementation des produits et services financiers au Canada. Il a pour objectif d'améliorer de façon continue le système de réglementation des services financiers par l'entremise d'une plus grande harmonisation et d'une meilleure coordination des approches en matière de réglementation.

Renseignements