Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

24 nov. 2010 16h19 HE

Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, félicite l'Agence des services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada pour la saisie de produits chimiques précurseurs...

...de type phényl pronanone 2

Les efforts conjoints des organismes d'application de la loi ont empêché la distribution de 6 000 kilogrammes de précurseurs, d'une valeur totale d'environ 9,8 millions de dollars

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 nov. 2010) - Aujourd'hui, l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, a fait la déclaration suivante à la suite de l'opération conjointe de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui s'est conclue par la saisie de plus de 6 000 kilogrammes de phényl-propanone-2, un produit chimique précurseur principalement utilisé dans la production d'ecstasy, de méthamphétamines.

« Encore une fois, les efforts conjoints des organismes d'application de la loi ont renforcé la sécurité de nos rues et de nos collectivités. J'aimerais souligner l'excellent travail de l'ASFC et de la Sous-direction fédérale de la police des drogues de la GRC,» a mentionné le ministre Toews. « Le gouvernement sait la vente de drogues finance le crime organisé et met nos collectivités en danger. Cette importante saisie prouve encore une fois que l'étroite collaboration des organismes d'application de la loi en matière de lutte antidrogue renforce la sécurité des collectivités. »

La production, le trafic et la consommation de drogues financent le crime organisé au Canada et à l'étranger et constituent une menace importante à la sécurité publique. Dans le cadre de sa Stratégie nationale antidrogue, le gouvernement du Canada investit 232 millions de dollars sur cinq ans dans trois domaines prioritaires : la prévention de la consommation de drogues, le traitement de la toxicomanie et la lutte contre la production et la distribution de drogues. De ces fonds, des sommes importantes ont également été attribuées afin d'accroître la sécurité frontalière en vue de réfréner le transport de drogues, ainsi que pour cibler de façon proactive les producteurs de drogues.

« Le gouvernement de Canada est résolu à donner aux organismes d'application de la loi les outils nécessaires à leur travail, » a ajouté le ministre. « Le message que l'on envoie est clair : la production, le trafic et la distribution de drogues ne seront pas tolérés. »

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le communiqué de presse conjoint de l'ASFC et de la GRC (http://www.cbsa-asfc.gc.ca/media/prosecutions-poursuites/pac/2010-11-24-fra.html)

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657