Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

03 juil. 2012 12h30 HE

Victoire historique pour l'égalité des sexes : 150 millions en compensation

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 juillet 2012) - Au terme d'une lutte longue de huit ans pour tenter d'obtenir justice, des professionnelles de la santé représentées par l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada saluent la présentation au Tribunal canadien des droits de la personne d'une entente chiffrée à 150 millions de dollars dans l'affaire Walden et al. c. Canada.

« Nous pouvons finalement dire aujourd'hui que la justice et l'équité ont prévalu », a déclaré Ruth Walden, une infirmière qui travaille comme évaluatrice médicale dans le cadre du Programme de prestations d'invalidité du Régime de pensions du Canada, et qui est à l'origine de la plainte déposée en 2004. « Nos membres seront enfin dédommagées, après s'être investies pendant huit ans dans cette bataille pour la justice tout en continuant de fournir un important service à la population. »

Des centaines de collègues de Mme Walden ont ajouté leur nom au sien dans une cause où elle alléguait que le gouvernement fédéral faisait preuve de discrimination sexuelle envers les infirmières qui font le travail d'évaluation médicale en les plaçant dans la catégorie du personnel administratif et en refusant de les reconnaître comme des professionnelles de la santé. Selon l'entente d'aujourd'hui, 700 professionnelles dévouées pourront obtenir réparation.

« Il s'agit d'une immense victoire pour l'égalité des sexes, qui souligne également la ténacité des membres de l'Institut face à un gouvernement fédéral qui n'a cessé de repousser inutilement les délais dans cette affaire, a affirmé Gary Corbett, président de l'Institut. « Nous sommes fiers d'avoir pu mettre nos ressources au service de ces membres. Elles se sont battues sans relâche pour être reconnues comme des professionnelles et le moment est venu de les dédommager pour la discrimination dont elles ont fait l'objet. »

Il sera malheureusement plus difficile de résoudre les cas de discrimination sexuelle au travail à l'avenir en raison de la Loi sur l'équité dans la rémunération du secteur public que le gouvernement a fait adopter. L'Institut a entamé des procédures pour contester la constitutionnalité de cette loi en 2009. Une décision est encore attendue.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente quelque 60 000 professionnels du secteur public canadien, dont environ 2 600 infirmières.

Renseignements

  • Laureen Allan
    (613) 228-6310, poste 2230
    (613) 864-6700 (cell.)