Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

01 juil. 2005 10h04 HE

Ville de Montréal-1er juillet : aide au relogement, Une situation comparable à 2004

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 1 juillet 2005) - En cette période intensive de déménagements, M. Cosmo Maciocia, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable de l'habitation, constate que la situation en 2005 est comparable à celle de l'année dernière pour les ménages qui ont à se trouver un logement à prix abordable.

Ainsi, depuis le début de l'opération le 15 juin dernier, le nombre d'appels reçus à la ligne 868-GITE est de 2356, cette année, comparativement à 2384 à pareille date l'an dernier. Quant au nombre de ménages hébergés au YMCA, il s'élève à 14 en 2005, comparativement à 20 l'an passé. Enfin, le nombre de ménages admissibles au programme de supplément au loyer d'urgence, mis en place par le gouvernement du Québec par l'entremise de la Société d'habitation du Québec, est de 540 en 2005, alors qu'il était de 560 en 2004.

"Nous appliquons les mêmes critères d'admissibilité qu'en 2004 pour le programme de supplément au loyer d'urgence ainsi que pour les autres services offerts par la Ville et ses partenaires. Cependant, nous constatons que le nombre de demandes d'information est plus important cette année au centre de traitement des appels. Malgré cela, la situation demeure sous contrôle et nous sommes, jusqu'à maintenant, très satisfaits du déroulement de l'opération relogement ", a expliqué M. Maciocia.

Plusieurs facteurs expliquent le bon déroulement de l'opération 2005. D'abord rappelons l'amélioration du taux d'inoccupation qui est passé de 1,1 % à 1,7 %. En second lieu, il est important de souligner que le gouvernement du Québec a renouvelé les ententes pour le programme de supplément au loyer d'urgence des années antérieures et a ajouté 495 nouvelles unités pour Montréal cette année. Par ailleurs, le maintien à l'année longue d'une petite équipe spécialisée dans la gestion de l'aide au relogement au sein de l'Office municipal d'habitation de Montréal permet de réduire la concentration des demandes d'aide au 1er juillet.

Et, finalement, la mise en place de programmes visant à stimuler la construction de logements abordables tant pour l'accession à la propriété que sur le marché locatif et particulièrement la livraison progressive des projets réalisés dans le cadre de l'opération Solidarité 5000 logements contribuent à atténuer les difficultés des ménages montréalais à se loger convenablement et selon leur moyen.

"Après des années difficiles de 2001 à 2003, nous observons que la situation du marché locatif évolue lentement mais sûrement vers une position d'équilibre. Montréal demeure toujours encore une ville de locataires. Nous en sommes conscients et nous continuerons de prendre les mesures qui s'imposent pour venir en aide aux ménages locataires montréalais dans le besoin ", a conclu M. Cosmo Maciocia.

Renseignements

  • Source :