Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

17 nov. 2006 11h32 HE

Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 15 novembre 2006

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 17 nov. 2006) - Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du 15 novembre.

Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont octroyé les contrats suivants :

- L'élimination des déchets est de juridiction de l'agglomération tandis que la collecte et le transport des déchets sont sous la responsabilité des arrondissements et des villes liées. Le CE a attribué quatre contrats pour l'élimination des déchets sur le territoire de l'agglomération de Montréal pour une durée de quatre années, dont trois contrats totalisant 56 993 368 $ à Waste Management Québec inc. et un contrat de 14 848 005 $ à Les entreprises Raylobec inc. En connaissant le lieu où leurs déchets seront éliminés, les arrondissements et villes liées pourront procéder au lancement d'appels d'offres pour la collecte et le transport de leurs déchets, dont plusieurs contrats viennent à échéance le 31 décembre 2006. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

- Un contrat au montant total approximatif de 55 810 $ US à OSIsoft inc., fournisseur unique et exclusif, pour le contrat de service du logiciel PI, pour la période du 1er décembre 2006 au 30 novembre 2007, et l'achat d'un module additionnel du logiciel PI. Le logiciel Pi de la firme OSIsoft inc. assure la collecte et l'historique des milliers de données provenant des capteurs localisés sur les deux intercepteurs ainsi qu'à la station d'épuration des eaux usées de la Ville de Montréal. Le contrat de service de ce logiciel assure un support fiable ainsi qu'une mise à jour continue des versions logicielles. Il est donc essentiel de maintenir ce contrat afin de protéger les investissements, d'assurer une remise en route très rapide lors de pannes et d'obtenir les mises à jour régulières des logiciels. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- Un contrat au montant total approximatif de 50 144 $ à Olympique Mobile inc., seul soumissionnaire conforme, pour la fourniture de deux remorques fermées 6 x 10 pieds de marque Olympique année-modèle 2006. Ces nouvelles remorques seront utilisées pour le transport de matériaux par la Direction des immeubles du Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine et permettront le remplacement de 2 fardiers des années-modèles 1971 et 1988. Cette dépense sera assumée à 48,7 % par l'agglomération, pour un montant de 24 420 $ et à 51,3 % par la ville centrale, pour un montant de 25 724 $.

- Un contrat au montant de 165 005 $ à Noritsu Canada ltée, le plus bas soumissionnaire conforme, pour l'acquisition d'une tireuse-développeuse photographique à la Section identification judicaire du Service de police de la Ville de Montréal. Le remplacement de la tireuse-développeuse photographique permettra notamment d'accroître la productivité et la qualité du service à la clientèle. De plus, les entrées numériques que l'on retrouve sur le nouvel appareil auront un impact positif majeur sur le fonctionnement du service de photographie ainsi que sur la capacité de répondre aux besoins grandissants de la clientèle en plus d'apporter une nette amélioration des couleurs, contraste et profondeur des photographies qui seront imprimées. Finalement, ce remplacement permettra d'éviter les coûts importants en réparation de l'ancien appareil devenu désuet. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- Un contrat au montant de 123 223 $ à la firme Fourgons Elite, le plus bas soumissionnaire conforme, pour la fourniture et l'installation de deux boîtes de camion fourgons cellulaires à plancher surbaissé pour châssis Ford E450. La fourniture et l'installation de ces deux boîtes de camions serviront à transformer les deux camions Ford E450 du Service de police déjà reçus en fourgons cellulaires. Lorsque les boîtes seront installées, ces deux nouveaux fourgons cellulaires remplaceront alors deux fourgons cellulaires qui seront mis au rancart. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- Un contrat au montant de 193 514 $ à John Meunier inc., le plus bas soumissionnaire conforme, pour des travaux de remplacement des détecteurs d'ozone au Biodôme de Montréal. Les détecteurs actuels ont atteint la fin de leur durée de vie utile et il n'y a plus de pièces disponibles sur le marché pour les réparer. Tous les bassins du Biodôme qui possèdent un système de désinfection à l'ozone ne pourront donc plus fonctionner de façon sécuritaire sans ces nouveaux détecteurs. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centrale. Le conseil municipal devra aussi approuver cette décision.

- Un contrat au montant de 299 888 $ à la firme CMP Mayer, seul représentant autorisé par Survivair, pour des essais d'ajustement et la fourniture des parties faciales pour des appareils de protection respiratoire individuels autonomes destinés aux pompiers. De par sa mission, le service de Sécurité incendie de Montréal (SIM) répond à une multitude d'appels d'intervention exigeant le port de casque à visière isolant. Les pompiers doivent protéger leurs voies respiratoires afin d'accomplir leurs tâches de façon efficace et sécuritaire là où il y a présence d'air vicié ou toxique lors d'incendie, et lors d'interventions impliquant des matières dangereuses. Le conseil d'agglomération devra approuver cette décision.

- Une entente d'achat de cinq ans au montant approximatif de 53 360 869 $ avec la firme Emergency One, suite à la recommandation du comité d'évaluation, pour la fourniture, sur demande, de camions-échelles (30), de camions autopompes (40) et des équipements et accessoires requis pour combat d'incendie. Les élus ont accordé une première commande pour l'acquisition de 32 véhicules et des équipements et accessoires requis, dont 6 camions-échelles, 8 camions autopompes en 2007 et 10 camions-échelles et 8 camions autopompes en 2008 au montant de 23 794 866 $. Suite à une analyse de l'état physique et mécanique des véhicules, en respect avec la norme de la National Fire Protection Association et la recommandation du C.G.I., une ville de l'ampleur de Montréal se doit de remplacer les véhicules lourds d'incendie qui ont atteint 20 années et plus d'utilisation. La mise en place de cette alliance stratégique pour une période pouvant atteindre 5 ans avec le manufacturier E-One, permet de réduire le nombre de marques et de modèles générés par des soumissions ponctuelles, ce qui facilite l'achat et la réduction des stocks de pièces, optimise la performance des équipes de réparation, simplifie la formation et réduit le temps de conception et d'adaptation des équipements. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

- Un contrat au montant de 723 226 $ à Motorola Canada Limitée, le soumissionnaire ayant obtenu le plus haut pointage, pour la fourniture d'ordinateurs véhiculaires pour le Service de police de la Ville de Montréal et d'un contrat d'entretien annuel à compter de 2010 pour une période de cinq ans au montant de 41 032 $ annuellement. Ces équipements sont requis afin d'équiper la flotte de nouveaux véhicules qui ont été achetés dans le cadre du programme d'amélioration de la sécurité routière et de l'amélioration de la prestation de services policiers en arrondissement et dans les villes liées. Cette dépense sera entièrement assumée par le conseil d'agglomération.

- Un contrat au montant de 265 288 $ à Construction Morival Ltée, le plus bas soumissionnaire conforme, pour l'exécution des travaux de réhabilitation environnementale dans le cadre du projet de réaménagement des aires de jeux pour enfants au Parc Jarry, situé dans l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Ce projet s'inscrit dans la volonté de l'Administration municipale de sécuriser les aires de jeux et leurs équipements selon les normes en vigueur. La présence de contamination dans le secteur des aires de jeux implique que des travaux en réhabilitation des sols soient réalisés avant de procéder au réaménagement de l'aire de jeux afin de se conformer aux exigences du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP). Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- Un contrat pour un montant total approximatif de 918 478 $ à Céleb Construction ltée pour les travaux portant sur les édicules techniques dans le cadre du réaménagement du Square des Frères Charron, situé à l'angle des rues Wellington et McGill, dans l'arrondissement de Ville-Marie. Le square, dont l'aménagement actuel date de 1989, n'est plus adapté à son contexte urbain. Le projet d'aménagement propose de rattacher le lieu à son histoire en évoquant le paysage d'origine comme rappel de l'état naturel du site. Les deux édicules techniques seront modifiés afin de les intégrer au projet. Le poste de pompage sera démoli et les services souterrains seront accessibles par des trappes d'accès aménagées sous le niveau. Quant à l'édicule de l'intercepteur sud, il sera modifié : il conservera sa fonction technique mais deviendra également un pavillon de parc accessible aux citoyens. La gestion de ce projet a été confiée au Quartier international de Montréal (QIM). Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel conclue avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Le Conseil d'agglomération devra entériner cette décision.

- Les membres du CE ont approuvé le projet de convention par lequel la Ville de Montréal retient les services professionnels de Conseillers en gestion informatique CGI inc. pour la gestion, l'exploitation, et l'hébergement du système imagétique de la Cour municipale, ainsi que pour la numérisation des constats d'infraction, des rapports d'infraction, des plaidoyers et des autres pièces afférentes, pour une période d'environ quatre ans. Les élus ont autorisé à cet effet une dépense jusqu'à concurrence de 6 249 597 $ s'échelonnant sur la période visée. L'actuelle convention de services professionnels arrive à échéance le 31 décembre 2006 et la Ville ne dispose pas dans son effectif, l'expertise requise, ni les installations technologiques complexes qu'exigent la gestion et l'exploitation du système imagétique de la Cour municipale. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

- Un contrat au montant de 98 908 $ à la firme Les Conseillers Kheops Technologies inc., fournisseur unique, pour la fourniture de services spécialisés dans l'environnement JMap dans le cadre d'activités dans le dossier de l'eau à la Ville de Montréal. Ainsi, tous les intervenants dans le dossier de l'eau à Montréal auront désormais à leur disposition une interface unifiée pour présenter et accéder aux informations de la base de données numériques sur les infrastructures souterraines et ce, quel que soit leur niveau de gouvernance et leur unité d'appartenance. Cette dépense sera assumée à 15 % par l'agglomération, pour un montant de 14 836 $, et à 85 % par la ville centrale, pour un montant de 84 072 $.

- Les contrats de services professionnels d'ingénierie aux deux firmes ayant obtenu les meilleurs pointages finaux, soit la firme Cima, au montant de 1 253 668 $ et la firme BPR Groupe-Conseil, au montant de 884 359 $ relatifs aux calculs hydrauliques et de modélisation du ruissellement de projets de développement de territoire et de restructuration de réseaux collecteurs d'égouts. Le mandat confié aux deux firmes sélectionnées portera sur deux volets principaux. Le premier volet comprend l'analyse hydraulique en vue d'établir les prérequis nécessaires pour la réalisation de projets de développement à l'intérieur de limites de bassins de drainage existants tandis que le second volet comprend l'analyse hydraulique en vue d'établir un programme de rénovation des réseaux collecteurs existants afin d'améliorer le niveau de service actuel. Chacun de ces volets pourra faire l'objet de plusieurs autres volets et/ou mandats. Le budget pourra être d'agglomération ou de ville selon la nature de l'étude demandée. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

- Un contrat de services professionnels au montant de 689 398 $ à Dolléans inc. Art Conservation, ayant obtenu le plus haut pointage, pour la restauration des bronzes installés au socle du piédestal du monument à Sir George-Etienne Cartier situé dans l'arrondissement historique et naturel du Mont-Royal, dans l'arrondissement de Ville-Marie. A cet effet, les élus ont autorisé une dépense de 723 867 $. Ces travaux de restauration s'inscrivent dans les engagements de la Ville à mettre en valeur son patrimoine culturel. Cette dépense sera entièrement assumée par le conseil d'agglomération qui devra entériner cette décision.

Les membres du CE ont également donné l'autorisation de procéder à l'octroi d'un contrat de services professionnels pour un montant de 64 382 $ à Dessau-Soprin, ayant obtenu le plus haut pointage, pour concevoir un plan directeur d'exploitation des images en direct au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le SPVM a de plus en plus recours à l'information vidéo (images fixes et animées) pour ses besoins opérationnels toutefois, il est confronté à une multiplicité de solutions et à une évolution technologique rapide de la capture, du transport et de l'exploitation des images. En conséquence, il devient impératif que le déploiement de toute solution technologique dans ce domaine puisse s'appuyer sur un outil décisionnel de référence qui permette au SPVM de prendre des décisions éclairées. A cet égard, le plan directeur doit permettre l'implantation de solutions harmonieuses et flexibles tout en optimisant les coûts. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont aussi inclus aux fins d'expansion du parc-nature de la Pointe-aux- Prairies, des lots appartenant déjà à la Ville de Montréal et situés à Pointe-aux-Trembles, du côté nord de la 43e Avenue, à l'ouest de la rue Cherrier et approuvé le projet d'acte par lequel la Ville acquiert un terrain de 5 000 pieds carrés (464,5 m2). Cette acquisition, ainsi que les lots avoisinants appartenants déjà à la Ville sont localisés dans l'écoterritoire de la trame verte de l'Est. Ils contribueront à l'expansion du parc-nature de la Pointe-aux-Prairies. Cet ensemble totalisant près de 3,2 hectares permettra de protéger un boisé mature et un milieu humide favorisant ainsi une meilleure biodiversité de ce parc-nature. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération, pour un montant de 35 000 $. Précisons que la présente acquisition fait également l'objet d'une donation de 15 000 $ de Gaz Métro. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

Les membres du CE ont par ailleurs accordé à la Corporation de la maison du Pressoir (Cité historia) un soutien financier de 154 200 $ pour une période de trois ans, du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2009 et ont approuvé à cet effet, la convention entre la Corporation de la maison du Pressoir (Cité historia) et la Ville de Montréal, pour la réalisation des activités reliées à l'animation, aux services d'accueil et à la mise en valeur de l'histoire du Sault-au-Récollet, de la maison du Pressoir et du site des Moulins. La maison du Pressoir (Cité historia) a contribué à faire du parc-nature de l'Ile de la Visitation un site récréotouristique de premier plan. Le conseil d'agglomération devra aussi approuver cette décision.

De plus, les membres du CE ont autorisé la participation de MM. Claude Dauphin, vice-président du comité exécutif, Michel Prescott, conseiller municipal du district de Jeanne-Mance, et Maurice Cohen, conseiller de l'arrondissement de Saint-Laurent, au conseil national d'administration de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), du 22 au 25 novembre 2006, à Ottawa.

Finalement, les membres du CE ont approuvé quatre modifications au Règlement sur l'utilisation des pesticides. Après deux ans d'application, le règlement étant entré en vigueur le 26 avril 2004, certains ajustements s'imposaient. Ces modifications rejoignent l'esprit des suggestions proposées par les répondants en arrondissement et ont été présentées récemment au Comité municipal sur les pesticides. Ce comité élargi regroupe l'ensemble des intervenants des services corporatifs et des arrondissements incluant les gestionnaires, agents, inspecteurs et communicateurs impliqués dans la mise en oeuvre du Règlement.

Renseignements

  • Source :
    Ville de Montréal
    ou
    Renseignements :
    Richard Caron
    514-872-9859
    ou
    Bernard Larin
    514-872-9998
    ou
    Darren Becker
    514-872-6412