Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

06 nov. 2006 09h12 HE

Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 1er novembre 2006

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 nov. 2006) - Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du 1er novembre 2006.

Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont octroyé aux firmes Lange Patenaude Equipement ltée, Clermont Chevrolet Cadillac inc, Fortier Auto (Montréal) ltée, Michel Gohier ltée, et Réal Mécanique, plus bas soumissionnaires conformes pour la fourniture de chacun des articles, les commandes pour la fourniture de 8 véhicules et une benne en aluminium pour le Service de développement culturel, qualité du milieu de vie et diversité ethnoculturelle et ont autorisé, à cet effet, un dépense de 216 330 $. L'achat de ces véhicules permettra de remplacer les véhicules actuels qui ont dépassé leur norme de vie utile et d'assurer de manière efficace, le maintien des activités du Service. Cette dépense sera assumée à 25,1 % par l'agglomération, pour un montant de 54 299 $ et à 74,9 % par la Ville centre pour un montant de 162 031 $.

Les membres du CE ont également octroyé les contrats suivants :

- un contrat à Fortier Auto (Montréal) ltée, selon l'entente à long terme d'approvisionnement sur demande de véhicules légers, pour la fourniture de 2 châssis-cabines simples, empattement de 165 pouces, de marque Ford, modèle F-550 (F 56), année 2007, au montant total de 91 765 $. Les élus ont également approuvé à cette fin les virements budgétaires requis. Ces châssis de camion seront éventuellement équipés d'une plate-forme et d'une grue de petite capacité et serviront aux besoins opérationnels de la section vouée à l'entretien des vannes et de leurs composants connexes du réseau primaire d'aqueduc de la Direction de la production d'eau potable. Un véhicule servira le groupe d'intervention d'Anjou alors que l'autre servira le groupe d'Atwater. Les nouveaux véhicules sont requis à la fois par les équipes actuelles et par les nouvelles équipes qui s'ajoutent. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- un contrat à Fortier Auto (Montréal) ltée, selon l'entente à long terme d'approvisionnement sur demande de véhicules légers, pour la fourniture de 4 camionnettes à cabine double, boîte de 6,5 pieds, de marque Ford, modèle F-150 XL (X14), année 2007, au montant de 145 710 $. Les élus ont également approuvé les virements budgétaires requis. Ces 4 véhicules serviront aux besoins opérationnels des contremaîtres et des mécaniciens de la section vouée à l'entretien des vannes et de leurs composants connexes du réseau primaire d'aqueduc. Un véhicule servira le groupe d'intervention d'Anjou alors que l'autre servira le groupe d'Atwater. Les nouveaux véhicules sont requis à la fois par les équipes actuelles et par les nouvelles équipent qui s'ajoutent. Une analyse effectuée a confirmé que pour ces équipements et de ce cas où il s'agit d'investir à long terme, l'achat est économiquement plus avantageux que la location. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- un contrat à l'entreprise Les constructions F Catania et associés, plus bas soumissionnaire conforme, pour la construction d'ouvrages de contrôle de la migration latérale des biogaz au Complexe environnemental Saint-Michel, Phase 1, au montant de sa soumission de 370 000 $, incluant des dépenses incidentes de 30 000 $ pour des travaux en régie et l'achat d'équipements spécialisés pour le suivi. Le contrat prévoit notamment la construction de tranchées et de puits, à l'extérieur de la zone d'enfouissement et légèrement à l'intérieur du parc linéaire, qui seront équipés d'un système de ventilation passif. Ce dernier servira d'exutoire aux gaz qui pourront s'échapper à l'atmosphère même lorsque les sols de surface sont saturés en eau ou encore gelés. La conception des ouvrages tient compte de la possibilité éventuelle de relier les tranchées de ventilation au réseau de captage des biogaz. Les travaux réalisés comprennent aussi la remise en état des lieux. Ces travaux doivent être réalisés rapidement. Après la réalisation de cette première phase, l'évaluation de la situation de tout le secteur est du site se poursuivra et permettra de déterminer le besoin d'amorcer ou non la Phase II. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont aussi autorisé une première série de versements de divers montants d'aide financière pour l'année 2006 aux organismes admissibles au Programme d'aide financière aux organismes à but non lucratif (OBNL) locataires dans des immeubles non résidentiels imposables. Il s'agit d'organisme oeuvrant dans les domaines de l'art et de la culture, du développement social et communautaire ou des loisirs du territoire de la Ville de Montréal. Complémentaire aux mesures déjà en place par la Ville pour soutenir les OBNL telles que la fourniture de locaux et un régime fiscal favorable aux OBNL propriétaires, ce nouveau programme d'aide financière, doté d'une enveloppe de 2,3 M $, est offert aux OBNL locataires oeuvrant dans des secteurs d'intervention en lien avec les politiques de la Ville et situés dans l'un ou l'autre des 19 arrondissements. Pour cette première série d'aide financière, 196 demandes ont été traitées et analysées en date du 15 septembre 2006. Parmi celles-ci, 158 demandes ont été accordées totalisant 452 612 $ et 38 demandes ont été jugées inadmissibles car dans la majorité ces cas, les OBNL sont locataires dans des immeubles non imposables. Une deuxième série d'aide financière sera accordée sous peu pour toutes les demandes non traitées et reçues avant le 30 septembre 2006, date butoir du programme. Ce programme est entièrement assumé par la Ville centre.

Les membres du CE ont aussi autorisé le versement de 200 000 $ au Conseil des arts de Montréal (CAM) pour la prise en charge de responsabilités liées aux artistes des communautés issues de l'immigration et aux jeunes organismes culturels, pour la relance du Prix Arts Affaires et pour souligner son 50e anniversaire. Cette contribution non récurrente s'inscrit dans la démarche d'harmonisation entreprise par la Ville de Montréal et le CAM afin de clarifier les champs d'intervention des deux instances auprès des clientèles et à optimiser la gestion de ces dossiers en les confiant au CAM qui assume déjà des responsabilités dans les champs du soutien à la création, la production et la diffusion artistique. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont par ailleurs approuvé une contribution financière de 9 600 $ à l'organisme La Société Saint-Vincent-de-Paul de Montréal pour le projet de "Pièce de théâtre sur le décrochage scolaire Copie Conforme" qui s'inscrit dans le volet lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale du contrat de ville. Le taux très élevé de jeunes qui décrochent avant d'avoir obtenu leur diplôme d'études secondaires pose un questionnement sur la société de demain et sur les perspectives d'emploi ou le risque de se retrouver en situation de pauvreté et sur l'assistance sociale pour cette clientèle. Les jeunes qui quittent le système scolaire sont aussi les cibles pour le recrutement par les gangs de rues et la délinquance. En cohérence avec l'ensemble des actions en développement social de la Ville de Montréal, cette contribution permettra de produire gratuitement cette pièce de théâtre dans 12 écoles défavorisées du territoire montréalais et ainsi sensibiliser près de 3 000 jeunes élèves. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont également octroyé une contribution financière de 5 000 $ à l'organisme Carrefour des jeunes Lusophones du Québec pour la réalisation du programme 2006 d'éducation "Explore ton potentiel" qui vise la prévention du décrochage scolaire. La communauté portugaise constitue le groupe qui, parmi les communautés culturelles les moins scolarisées, connaît le plus grand nombre de personnes ayant moins de huit années de scolarité. Le soutien financier accordé par la Ville de Montréal permettra aux jeunes d'origine portugaise de mieux réussir au niveau scolaire, de prévenir le décrochage scolaire et aidera leurs parents à comprendre les enjeux reliés à l'importance de la scolarisation de leurs enfants. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont de plus approuvé un projet de convention par lequel la Ville de Montréal accorde un soutien financier de 23 242 $ à l'organisme culturel la Société du Château Dufresne dans le cadre du Forum des équipements culturels - Programme d'études: volet 1 (études de besoins et de faisabilité des organismes culturels). Le projet retenu dans le cadre du volet 1 de ce programme est celui présenté par la Société du Château Dufresne et vise la réalisation d'une étude de faisabilité afin de consolider deux des principaux éléments du patrimoine du quartier Hochelaga-Maisonneuve, à savoir le Château Dufresne et le Studio Nincheri. Cette étude de faisabilité comportera un diagnostic sur les équipements existants et sur les organismes promoteurs, une analyse financière détaillant les coûts d'acquisition du Studio et de sa consolidation et une analyse des possibilités d'une mise en réseau des équipements et des partenaires en suggérant une stratégie de mise en place de nouvelles structures et une planification du financement. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont aussi approuvé le projet de convention par lequel la Ville de Montréal accorde un soutien financier de 11 774 $ à l'organisme culturel montréalais la "Maison de la poésie" dans le cadre du Forum des équipements culturels - Programme d'études: volet 1 (études de besoins et de faisabilité des organismes culturels). L'étude retenue dans le cadre de ce programme vise à élaborer une programmation fonctionnelle et technique afin d'aménager une Maison de la poésie en partenariat avec l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. L'étude permettra de plus de positionner la Maison de la poésie en tant que centre spécialisé francophone à travers l'analyse de ses activités et des besoins de sa clientèle et produira aussi une planification financière sur trois ans d'ici l'implantation de la Maison dans ses nouveaux espaces. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Finalement, les membres du CE ont approuvé une contribution financière de 22 884 $ à l'organisme Vivre Saint-Michel en Santé pour le projet "Chantier Insère Jeunes" qui s'inscrit dans le volet Lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale du contrat de ville. Ce projet, complémentaire aux activités offertes par Emploi-Québec et les autres organismes d'employabilité, vise à offrir à 150 jeunes michellois âgés entre 16 et 30 ans, des services professionnels personnalisés d'aide pour développer leur employabilité et contrer certaines problématiques individuelles. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération via l'entente administrative liant la Ville de Montréal et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, pour le volet lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale du contrat de ville.

Renseignements

  • Source :
    Ville de Montréal
    ou
    Renseignements :
    Richard Caron
    514-872-9859
    ou
    Bernard Larin
    514-872-9998
    ou
    Darren Becker
    514-872-6412