Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

20 déc. 2006 16h41 HE

Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 20 décembre 2006

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 20 déc. 2006) - Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du 20 décembre 2006.

Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont octroyé les contrats et autorisé les dépenses suivantes :

- un contrat pour une période de trois ans au montant de 283 565 $ à Plastipro Canada ltée, plus bas soumissionnaire conforme, pour la fourniture de balises coniques (cônes de signalisation). Une pénurie de balises coniques mettrait en danger la sécurité des citoyens et des employés de la Ville lors de bris sur la chaussée. Cette dépense sera à la charge des services et des arrondissements au fur et à mesure de leur consommation.

- un contrat au montant de 178 330 $ à Fortier Auto (Montréal) ltée, pour l'achat de six véhicules mini fourgonnettes et d'un véhicule camionnette. Les élus ont également octroyé un contrat au montant de 44 229 $ à Clermont Chevrolet Oldsmobile Cadillac inc. pour l'achat de trois véhicules automobiles. L'achat de ces nouveaux véhicules permettra de remplacer les véhicules actuellement utilisés ayant un très haut kilométrage ou encore, ayant dépassé leur âge utile. De plus, l'achat de ces véhicules est nécessaire à la bonne marche des activités de la Division de la sécurité et de la Division de la planification des finances immobilières et de l'administration de la Direction des immeubles. Par ailleurs, ces acquisitions s'insèrent dans le cadre du Plan stratégique de développement durable dans lequel la Ville de Montréal s'est engagée à accroître l'utilisation des véhicules écoénergétiques. Cette dépense au montant total de 222 558 $ sera assumée à 48,7 % par l'agglomération pour un montant de 108 386 $ et par la Ville centre pour un montant de 114 172 $.

- une commande au montant de 30 578 $ à CMP Mayer inc., fournisseur exclusif, pour la fourniture de 12 vérins hydrauliques ainsi que l'extension et la béquille de marque AMKUS 40R. Les vérins hydrauliques sont un complément aux outils de désincarcération présentement en service. Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) doit procéder à l'acquisition de ce type d'équipement de sécurité afin de répartir les équipements nécessaires aux interventions de désincarcération sur tout le territoire de l'île afin d'assurer le même niveau de services aux citoyens. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- un contrat, d'une durée de trois ans, au montant de 188 045 $ à la firme RCI Environnement inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la location, la livraison et la cueillette de conteneurs à déchets dans 32 immeubles de la Ville. Il s'agit, pour la plupart, de bâtiments importants qui ont toujours nécessité ce type de service et qui ont toujours été entretenus par l'entreprise privée. Cette dépense sera assumée à 63 % par l'agglomération pour un montant de 118 938 $ et à 37 % par la Ville centre pour un montant de 69 107 $.

- un contrat de trois ans pour un montant total de 3 670 874 $ à trois entreprises, plus bas soumissionnaires conformes selon les articles, pour la fourniture sur demande de pièces d'aqueduc et égout : à Albert Viau div. de Emco Corp (890 927 $), à Wolseley Canada inc. (1 114 253 $) et à Réal Huot inc. (1 665 694 $). Cette marchandise doit être disponible au Centre de distribution Louvain pour l'entretien du réseau d'eau. Le non renouvellement des ententes se traduirait par une rupture des stocks. Le montant de la dépense prévue annuellement est imputé au fonds général d'inventaire et sera imputé aux budgets des requérants au fur et à mesure de son utilisation.

- une dépense au montant de 675 272 $ pour l'achat de mobilier d'éclairage de rues dans le cadre de la mise en valeur du boulevard Saint-Laurent. A cette fin, les élus ont octroyé des contrats aux firmes suivantes, plus bas soumissionnaires conformes selon les articles : Westburne Electricité (31 222 $), Lumen division Sonepar Canada inc. (121 860 $), Nedco Québec division de Rexel Canada Electrique inc. (39 724 $), Guillevin international (20 377 $), Lampadaire Feralux inc. (246 856 $), Lumca inc. (184 964 $) et Métal Pole-lite inc. (27 110 $). Le mobilier ainsi acheté pour toutes les phases immédiates et subséquentes permettra de rehausser l'aspect du boulevard Saint-Laurent et de répondre à la demande d'Hydro-Québec en ce qui a trait aux conduits souterrains. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

- un contrat au montant de 155 000 $ à Asphalte, Béton, Carrières Rive-Nord inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la construction d'une rampe de mise à l'eau dans le parc Maurice-Richard. L'installation d'une rampe de mise à l'eau à l'intention des embarcations du Service Sécurité incendie de Montréal (SIM) permettra d'assurer le service de secours des personnes en détresse sur la rivière des Prairies. Cette rampe sera installée sur le site localisé à l'intersection des rues Berri et Somerville dans le parc Maurice-Richard dans l'arrondissement d'Ahunstic-Cartierville. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont également approuvé le projet de convention par lequel la Ville retient les services de la firme Macogep inc., ayant obtenu le plus haut pointage, pour des services professionnels en gestion de projets, afin de mettre en oeuvre divers projets immobiliers relatifs aux bâtiments de la Direction de la production de l'eau potable dont des usines de filtration, des stations de pompage et une chambre de vannes ainsi que les réservoirs d'eau potable respectifs. Les élus ont autorisé à cet effet une dépense de 400 000 $. De façon générale, la gestion de la mise en oeuvre des projets de réfection, de mise à niveau et de mise aux normes des bâtiments occupés par la Direction de la production de l'eau potable présente un échéancier serré et doit être amorcée rapidement. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont de plus accordé une aide financière spéciale et non récurrente de 50 degrés000 $ aux Grands Ballets Canadiens de Montréal pour souligner, en 2006-2007, le 50e anniversaire de fondation de cet organisme, l'un des symboles du Montréal culturel qui fait aujourd'hui la fierté des Montréalais. Il est important pour la Ville de soutenir cet anniversaire de 50 ans de diffusion de danse à Montréal, qui se veut une métropole culturelle qui axe son développement sur la création et de rendre hommage à sa fondatrice, Mme Ludmilla Chiriaeff. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont aussi autorisé le versement de diverses subventions de 50 000 $ et moins par le Conseil des arts de Montréal, pour un montant de 246 500 $ pour l'année 2006 et de 25 000 $ pour l'année 2007. Ces subventions s'inscrivent dans le cadre du Programme général d'aide financière visant à soutenir la création, la production et la mise en oeuvre d'activités artistiques. Les élus ont aussi autorisé le versement de subventions du Programme CAM en tournée soit 2 425 $ pour le volet Arts de la scène pour l'année 2006, et 25 000 $ pour le volet Arts visuels pour l'année 2007 ainsi qu'une subvention de 7 000 $ pour l'année 2006 pour les Echanges culturels du CAM. Le Programme CAM en tournée, élaboré en concertation avec les municipalités, vise à offrir aux citoyens un grand nombre d'expositions, de films, de présentations multimédia, de concerts, de pièces de théâtre et spectacles de danse durant une saison entière dans les municipalités de l'île de Montréal. Les échanges culturels, quant à eux, permettent à des organismes artistiques professionnels de présenter des projets ayant une portée internationale et privilégiant des échanges d'expérience entre artistes. Cette dépense, au montant total de 305 925 $, sera entièrement assumée par l'agglomération.

Les membres du CE ont également accordé une contribution financière de 10 000 $ non récurrente au Conseil national des citoyens et citoyennes d'origine haïtienne (CONACOH) pour couvrir les frais liés à la consultation et aux groupes de discussion préalables aux Etats généraux de la communauté haïtienne qui se dérouleront à Montréal du 19 au 22 avril 2007. Par le biais de cette contribution, la Ville souhaite soutenir les activités de consultation, de concertation et de réflexion entreprises par la communauté haïtienne sur les problèmes, les besoins et la réalité de celle-ci. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont par ailleurs accordé un soutien financier exceptionnel et non récurrent de 50 000 $ aux Jeunesses Musicales du Canada (JMC) pour le Concours musical International pour l'édition 2006 et ont approuvé le protocole d'entente entre la Ville et l'organisme. Le haut niveau artistique, le rayonnement exceptionnel et les différents partenariats développés par l'organisme dans le cadre de ce concours contribuent à placer Montréal dans l'axe des grands concours internationaux. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont aussi approuvé l'entente entre la Ville et Loto-Québec pour l'obtention d'une commandite d'un montant de 20 000 $ pour leur participation aux Week-ends du monde au parc Jean-Drapeau, du 8 juillet au 13 août 2006. De plus, les élus ont approuvé la réception d'une commandite de 1 000 $ du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation. Ils ont aussi accordé un budget additionnel de dépenses équivalent au revenu additionnel et augmenté de 18 552 $ le budget du Programme de soutien technique et de coaching du Festival interculturel de Montréal - Edition 2006. Cette dépense sera assumée par la Ville centre.

Les membres du CE ont également autorisé la Direction de projet - Développement du logement social et abordable du Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine à approuver les demandes de subvention faites en vertu du Règlement sur la subvention à l'accession à la propriété malgré l'absence de la participation financière de la Société d'habitation du Québec.

Finalement, les membres du CE ont approuvé le principe de vendre de gré à gré, pour la somme de 14,8 M$, à la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), un terrain vacant d'environ 38 hectares sur lequel la SDHM prévoit la construction de plus de 1 800 unités de logement. Ce terrain situé dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et connu comme étant le site Contrecoeur, est délimité par le quadrilatère formé par la rue Sherbrooke au sud, la carrière Lafarge et les limites de Montréal-Est à l'est, les limites de l'arrondissement Anjou au nord et par un voisinage résidentiel des rues Jacques-Porlier et Eugène-Achard à l'ouest. Les élus ont de plus autorisé la SHDM à débuter les travaux de décontamination du site au moment de l'acceptation du choix du promoteur par le conseil d'administration de la SHDM.

Renseignements

  • Source :
    Ville de Montréal
    ou
    Renseignements :
    Richard Caron
    514-872-9859
    ou
    Bernard Larin
    514-872-9998
    ou
    Darren Becker
    514-872-6412