Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

14 sept. 2005 11h29 HE

Ville de Montréal: Montréal a fait preuve d'invention et de détermination par ses actions multiples en habitation

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 14 sept. 2005) - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, s'est dit particulièrement fier des résultats de l'opération Solidarité 5000 logements qui affiche 5122 logements occupés ou en chantier dans 19 arrondissements. Ces 124 projets dont les coûts de réalisation atteignent 620 M $, ont pu se concrétiser grâce à une contribution municipale et de la CMM de 77 M $, et d'un apport additionnel de la Ville de 27 M $.

"Le succès de cette opération considérable est le résultat d'un vaste partenariat avec l'Office municipal d'habitation, de nombreux organismes sans but lucratif et coopératives d'habitation et surtout avec les groupes de ressources techniques qui sont nos partenaires de premier plan en matière de logement social. Avec l'ajout de plus de 5000 logements sociaux et communautaire, nous pouvons dire : mission accomplie. Nous avons agi avec rapidité et efficacité pour apporter des solutions durables. Rappelons-nous qu'il y a trois ans sévissait une grave pénurie de logements", d'affirmer le maire Tremblay.

Pour sa part, Cosmo Maciocia, membre du comité exécutif responsable de l'habitation, du développement social et de la sécurité du revenu a tenu à préciser que la situation du logement à prix abordable est toujours préoccupante avec un taux d'inoccupation de 1,2 % pour les logements de moins de 600 $ par mois. "Nous poursuivons nos efforts au-delà de Solidarité 5000 logements et nous avons une soixantaine de projets en élaboration", a-t-il ajouté.

M. Maciocia a aussi précisé que cette opération prévoyait à l'origine la construction de 500 unités pour les sans-abri : elle a plutôt permis la réalisation de 741 logements dont l'impact positif se fait déjà sentir sur les refuges pour itinérants.

Par ailleurs, la Ville s'est fixé un objectif ambitieux en adoptant sa stratégie d'inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels. Cette stratégie fixe des objectifs clairs afin qu'au moins 15 % des nouvelles habitations construites sur son territoire soient des logements sociaux et communautaires pour mieux répondre aux besoins des ménages à faible et à très faible revenu. Par ailleurs, les objectifs de la stratégie fixe également à 15 % des logements construits, la proportion de logements abordables, fruits de l'initiative privée. "Cette approche tentera, entre autre, de retenir sur l'Ile de Montréal les jeunes ménages qui, trop souvent, optent pour la banlieue, faute de trouver les produits résidentiels qui correspondent à leur budget", a commenté M. Maciocia.

Cette stratégie, conjuguée aux programmes dans lesquels la Ville investit déjà avec l'appui des gouvernements du Québec et du Canada, mobilisera les ressources municipales pour créer des milieux de vie diversifiés comme le préconise le Plan d'urbanisme, a ajouté M. Maciocia. "Par cette stratégie, Montréal lance aussi un appel aux gouvernements, aux institutions et autres grands propriétaires fonciers publics, ainsi qu'à tous les acteurs du développement, qui sont conviés à s'approprier cette vision d'une ville riche de sa diversité", a-t-il poursuivi.

D'autre part, depuis 2002, les interventions cohérente et coordonnées durant la période du 1er juillet, nous a permis de venir en aide rapidement aux personnes en difficulté et d'atténuer les problèmes reliés de déménagements. De plus, la Ville a mis en place un service de référence permanent pour les personnes qui se retrouvent sans logement ou victimes d'un sinistre.

M. Maciocia a également souligné le travail accompli au chapitre de l'amélioration de l'habitat. L'adoption du Règlement sur la salubrité et l'entretien des logements est devenu un outil à la disposition des arrondissements pour assurer la salubrité, la sécurité et le bon entretien des logements et des bâtiments résidentiels. "Nos concitoyens ont droit à un logement sain exempt de vermines, de nuisances toxiques et des méfaits occasionnés par les infiltrations d'eau et la détérioration des immeubles résidentiels", a-t-il dit.

"Dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme Rénovation-Québec, de 2002 à 2005, les subventions diverses ont touché 23 557 logements. Les aides versées représentent 61,8 M $, dont 30,9 M $ proviennent de la Ville et autant du gouvernement du Québec. Ce sont des efforts considérables pour améliorer le cadre de vie des Montréalaises et des Montréalais", d'affirmer M. Maciocia.

Dans un marché résidentiel rendu difficile pour les premiers acheteurs, le maire a expliqué que le Programme d'aide à l'accession à la propriété a rejoint 1500 ménages. Les subventions conjointes du gouvernement du Québec et de la Ville ont été de 9,3 M $. Ce programme comporte aussi un volet expérimental visant la production de nouvelles unités destinées à des ménages à revenu plus modeste que ceux visés par le programme actuel.

De plus, des mesures d'aide aux promoteurs ont contribué à accroître substantiellement l'offre de logements abordables et, par le fait même, à retenir les jeunes ménages à Montréal : sur les 6743 unités touchées par ces mesures, 48 % - soit plus de 3200 logements et propriétés - sont abordables.

M. Maciocia a souligné que les actions multiples de la Ville en habitation s'inscrivent dans la volonté de l'Administration de faire de Montréal une ville inclusive et solidaire, où les gens trouvent leur place. Selon lui, ces actions n'atteindront toutefois leurs objectifs que si l'ensemble des acteurs du monde de l'habitation y apporte leur contribution. "Nous avons besoin que les gouvernements s'engagent en faveur de programmes stables et continus en habitation, et nous comptons sur l'appui de nos partenaires communautaires et privés", a-t-il conclu.

Renseignements

  • Source : Bernard Larin
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    (514) 872-3970
    ou
    Renseignement : Jean-Jacques Bédard
    Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine
    (514) 872-3393